33 Résultats de recherche pour "Russie" …

Chercher nos vidéos pour "Russie"

Le « grand retour » de la Russie en Afrique

Recherche recommandée   publié par Arnaud Kalika, Ifri le 30 avril 2019

La Russie effectue depuis 2017 un retour en Afrique. Celui-ci comprend plusieurs vecteurs, notamment la coopération culturelle et académique, une couverture médiatique, un engagement diplomatique et militaro-sécuritaire et des investissements dans le secteur nucléaire civil et de l’énergie. Mais si ces activités ont bien été relancées, elles continuent de ne représenter qu’un pourcentage minuscule des échanges de l’Afrique au niveau mondial, loin derrière ceux de la Chine, de pays Européens ou des Etats-Unis. Les relations Russie-Afrique ne reflètent finalement pas une « stratégie préparée » d’affaiblissement des relations avec de l’Afrique avec ses autres partenaires mais plutôt un renforcement clientéliste et opportuniste.

Les coups d’État en Afrique et le rôle des acteurs extérieurs

Éclairage   publié par Joseph Siegle le 3 janvier 2022

La montée récente des coups d'État en Afrique reflète une diminution de la volonté régionale et internationale à appliquer les normes anti-coup. Pour inverser cette tendance, il faudra promouvoir la démocratie et systématiquement imposer de vrais coûts aux putschistes.

Pour une plus grande efficacité des embargos sur les armes en Afrique

Éclairage   publié par le Centre d’études stratégiques de l’Afrique le 6 décembre 2021

Les embargos sur les armes peuvent s’avérer efficaces mais nécessitent l’adhésion des organisations régionales et internationales, un contrôle adéquat et l’application de sanctions suffisantes à ceux qui les contournent.

Hausse de la désinformation intérieure en Afrique

Éclairage   publié par le Centre d’études stratégiques de l’Afrique le 18 octobre 2021

La tendance de plus en plus marquée des acteurs politiques nationaux à déployer des programmes de désinformation ciblés nécessite une amélioration des capacités de vérification des faits en Afrique ainsi qu’une collaboration avec les organisations de réseaux sociaux.

De mal en pis —Le jeu du russe Wagner au Mali

Éclairage   publié par Joseph Siegle et Daniel Eizenga le 23 septembre 2021

Il faut éviter de faire l'amalgame entre le déploiement de mercenaires russes de Wagner et la résolution des défis sécuritaires du Mali. Leur déploiement ne servirait qu'à étendre l'influence russe, tout en renforçant la junte

Le lion, l’ours et les hyènes. Acteurs, pratiques et récits de l’influence informationelle russe en Afrique subsaharienne francophone

Recherche recommandée   publié par IRSEM, Étude n.83 le 31 juillet 2021

L’influence informationnelle russe en Afrique prend des formes diverses—diplomatie publique, opérations de désinformation et entreprises d’influence—avec pour objectif le dénigrement et la légitimation. L’examen de deux cas emblématiques, l’opération Barkhane et les actualités en République centrafricaine révèle que, depuis 2018, les contenus diffusés ont pour objectif à la fois de valoriser le réengagement de la Russie en Afrique et dans une moindre proportion, de dénigrer la présence française (et internationale) au Sahel. La méthode d’analyse utilisée permet d’éclairer les récits, thèmes récurrents, idéologies et niveaux de partialité des ces campagnes numériques.

Dissiper les mythes du vaccin contre la COVID en Afrique

Éclairage   publié par le Centre d’études stratégiques de l’Afrique le 21 mai 2021

Des mythes divers au sujet du vaccin contre la COVID poussent de nombreux Africains à éviter la vaccination, alors même que de nouveaux variants de coronavirus plus transmissibles se propagent à travers le continent.

Etat de predation : La République centrafricaine otage des proxys et des profiteurs de guerre

Recherche recommandée   publié par Nathalia Dukhan, The Sentry Briefing le 31 octobre 2020

La France et la Russie continuent d’utiliser des proxys armes pour maintenir leur influence en RCA. Le président Toudéra a utilisé son poste, et les vastes ressources en or en diamant du pays, pour alimenter ses réseaux de patronage plutôt que de fournir paix et développement économique à ses citoyens, dont plus de la moitié ne subsistent que grâce à l’aide humanitaire internationales. A l’approche des élections de décembre 2020, le régime a tenté de se maintenir au pouvoir, citant la pandémie de COVID-19 comme une excuse pour repousser le scrutin. L’accord de Khartoum, devenu inutile, ne sert qu’à asseoir l’autorité du régime. L’ONU et l’UE doivent donc prendre des mesures concrètes pour pallier cette économie de guerre.

Un phare dans le brouillard de la désinformation en Libye

Éclairage   publié par le Centre d’études stratégiques de l’Afrique le 21 octobre 2020

Les divisions nées de la guerre civile libyenne ont été amplifiées par des campagnes de désinformation orchestrées depuis l’étranger. La réconciliation et maintien de la paix impliqueront la réappropriation, par les acteurs locaux, des espaces numériques de la Libye.

Attention au coup d’État « populaire »

Éclairage   publié par Joseph Siegle et Daniel Eizenga le 1 septembre 2020

Des milliers de maliens sont descendus dans la rue pour démontrer leur soutien au coup d’État militaire contre le président démocratiquement élu Ibrahim Boubacar Keita. Selon plusieurs reportages cela reflétait une validation populaire du coup d’État et le besoin, pour les médiateurs régionaux, de trouver un terrain d’entente lors des négociations avec les putschistes. Pour... Continuer la lecture