تزايد المعلومات المضللة المحلية في أفريقيا

Hausse de la désinformation intérieure en Afrique

La tendance de plus en plus marquée des acteurs politiques nationaux à déployer des programmes de désinformation ciblés nécessite une amélioration des capacités de vérification des faits en Afrique ainsi qu’une collaboration avec les organisations de réseaux sociaux.

The Growing Complexity of Farmer-Herder Conflict in West and Central Africa

La complexité croissante des conflits entre agriculteurs et éleveurs en Afrique de l’Ouest et centrale

La flambée de violence entre agriculteurs et éleveurs en Afrique est plus pernicieuse que les seuls chiffres de la mortalité, car elle est souvent amplifiée par les questions à forte charge émotionnelle de l’ethnicité, de la religion, de la culture et de la terre.

democracy_conflict_infographic_updated_FR_900x600

Autocratie et instabilité en Afrique

L’incapacité des système politiques africains à accommoder la participation, la contestation et le partage du pouvoir reflètent l’absence de légitimité et de responsabilité qui sont au cœur de nombreux conflits armés sur le continent.

La réforme du secteur de la sécurité (RSS) en Côte d’Ivoire lancée par le président Ouattara n’a atteint qu’une partie de ses objectifs. En effet, si les services publics de sécurité ont été améliorés, l’écart entre la RSS formelle et réelle, demeure vaste, en atteste les mutineries de 2017. La RSS aurait dû permettre une véritable intégration forces et la création d’une structure à commandement unique, mais les réseaux militaro-économiques qui caractérisent les forces de sécurité ivoiriennes sont enracinés. Pour durablement réformer le secteur, il faudra aller plus loin que les réformes indolores adoptées jusqu’à présent et trouver des moyens de gérer le caractère profondément politique des ces efforts.

Le Nduma Defence of Congo (NDC) et sa faction dissidente, le NDC-Rénové sont parmi les groupes armés dans l’est du Congo, une région qui en compte plus d’une centaine. Après sa création en 2008, il devient progressivement le groupe contrôlant le plus vaste territoire de la région. Le NDC sert aussi de partenaire aux combats des armées congolaise et rwandaise contre le FDLR. Son influence lui permet de mettre en place des structures de gouvernance, notamment de collecte d’impôts et d’une police, ainsi que des moyens de contrôler les revenus miniers et le commerce. Ces structures de gouvernance sécuritaire devront être débarrassées de leurs dirigeants corrompus et des réseaux de népotisme.