Soldiers of the Congolese National Armed Forces (FARDC)

La stabilité en République démocratique du Congo après les élections

Joseph Kabila cherche à maintenir le statu quo alors que la RDC entre en transition dans un contexte d’instabilité croissante.

MIG-2018-q3-FRENCH

Augmentation de l’activité des groupes islamistes militants au Sahel

L’expansion des évènements violents liés à divers groupes islamistes militants à travers le Sahel reflète le nombre grandissant des défis sécuritaires auxquels la région fait face.

Contrôle parlementaire dans le secteur de la sécurité : L’expérience ougandaise

Contrôle parlementaire dans le secteur de la sécurité : L’expérience ougandaise

Dans un entretien avec le CESA, Stephen Twebaze explique que, lorsque les députés gouvernent en tant que représentants plutôt qu’acteurs politiques, même les Parlements subordonnés à, un parti au pouvoir peuvent faire preuve d’un contrôle effectif.

Sahel Force Conjointe

La création de la FC-G5S par le Burkina Faso, le Mali, la Mauritanie, le Niger et le Tchad représente une nouvelle étape dans le déploiement d’une architecture de défense collective au Sahel. Alors même que les organisations régionales telles que l’Union Africaine ne sont pas en mesure de répondre de manière efficace aux menaces asymétriques dans la région, la création de ce dispositif présentera des défis importants. En particulier, il faudra mobiliser les ressources et les forces nécessaires à l’opération, tout en la conjuguant avec des efforts de développement et en collaborant avec les autres initiatives régionales et internationales pour la sécurité au Sahel.

Flintlock Exercise

Les États-Unis, la France, le Royaume Uni, la Turquie et la Chine, parmi d’autres, sont impliqués dans des programmes de coopération militaire en Afrique. Mais ces programmes très divers font face à des obstacles liés à la nature même des armées africaines, en particulier leur professionnalisme, les ressources à leur disposition et leurs systèmes de gouvernance. Pour rendre la réforme des armées africaines plus durable, soutenue et efficace, il faut encourager la coopération « par le bas », en complément de formations « par le haut ».