Mali soldiers in Gao

Répondre à l’essor de l’extrémisme violent au Sahel

Inverser l’escalade de la violence des groupes islamistes militants au Sahel nécessitera une présence sécuritaire renforcée accompagnée d’un engagement plus soutenu avec les communautés locales.

South Sudan timeline FR 900x600

Chronologie des accords de paix et violence au Soudan du Sud

En dépit de nombreux cessez-le-feu et d’accords de paix signes depuis le début du conflit en 2013, les coûts humanitaires pour les citoyens du Soudan du Sud continuent d’augmenter.

Ethnic violence in the Sahel banner 600x400

Comment les groupes extrémistes violents exploitent les conflits intercommunautaires au Sahel

L’escalade de la violence au Sahel, qu’elle soit le fait de groupes islamistes violents ou d’affrontements intercommunautaires, menace l’édifice social des communautés. Pour y répondre, il faudra rétablir l’ordre social et augmenter les capacités des États de la région à assurer la sécurité.

Principales routes de migration en Afrique 600x300

Le dynamisme des flux de migrants clandestins africains continue à présenter des opportunités d’exploitation pour les groupes extrémistes violents et criminels. Les migrants africains continuent à bouger, avec en moyenne 78 000 migrants clandestins africains interceptés chaque année sur les rives sud de l’Europe entre 2014 et 2019. Les flux de migrants vers l’Europe ne représentent toutefois qu’une voie de circulation. En moyenne, 1 million environ de migrants économiques africains se sont déplacés vers d’autres régions du continent chaque année pendant la même période.

MONUSCO_Force_Intervention_Brigade 600x300

Les Etats-Unis, la Chine et la Russie utilisent chacun des méthodes différentes pour s’assurer de leur accès continu au théâtre africain. Si tous trois participent à la coopération militaire, les Etats-Unis sont engagés en grande partie sur la base du contre-terrorisme, la Chine dans le cadre d’opérations de maintien de la paix, et la Russie dans les actions de conseil. Il faut cependant noter l’engagement croissant de la Russie et de la Chine, tous deux s’attelant à rattraper les Etats-Unis longtemps dominants dans le domaine sécuritaire.