Le « grand retour » de la Russie en Afrique

Vladimir Poutine avec l'ancien président sud-africain Jacob Zuma en 2013.

Vladimir Poutine avec l’ancien président sud-africain Jacob Zuma en 2013. (Photo: Kremlin)

La Russie effectue depuis 2017 un retour en Afrique. Celui-ci comprend plusieurs vecteurs, notamment la coopération culturelle et académique, une couverture médiatique, un engagement diplomatique et militaro-sécuritaire et des investissements dans le secteur nucléaire civil et de l’énergie. Mais si ces activités ont bien été relancées, elles continuent de ne représenter qu’un pourcentage minuscule des échanges de l’Afrique au niveau mondial, loin derrière ceux de la Chine, de pays Européens ou des Etats-Unis. Les relations Russie-Afrique ne reflètent finalement pas une « stratégie préparée » d’affaiblissement des relations avec de l’Afrique avec ses autres partenaires mais plutôt un renforcement clientéliste et opportuniste.

Télécharger le rapport (PDF)

Sujets de sécurité : Tendances de l’Afrique en matière de sécurité