Print Friendly, PDF & Email

Autocratie et instabilité en Afrique

L’incapacité des système politiques africains à accommoder la participation, la contestation et le partage du pouvoir reflètent l’absence de légitimité et de responsabilité qui sont au cœur de nombreux conflits armés sur le continent.

Cliquer ici pour un fichier PDF imprimable.

Seize pays africains subissent un conflit armé soutenu. Si chacun résulte de ses propres circonstances, quelques motifs sont évidents, le premier étant le rôle de la gouvernance.

Points saillants

  • Les trois quarts des pays africains (12 sur 16) qui subissent un conflit armé ont des gouvernements soit autoritaires soit semi-autoritaires.
  • Sur les 12 conflits armés dans les pays à tendance autoritaire, 8 conflits sont des guerres civiles ou des conflits politiques.
  • En revanche, les quatre pays en voie de démocratisation qui sont sujets à des conflits armés font tous face à des insurrections de militants islamistes.
  • Les conflits armés dans les pays africains à tendance autoritaire perdurent en moyenne depuis deux fois plus longtemps que les conflits dans les pays en voie de démocratisation.
  • Dans sept des neuf autocraties qui subissent un conflit armé, les dirigeants ont pris le pouvoir lors d’un coup d’État ou ont prolongé leur règne en contournant les limites de mandats.
  • Sur les 10 pays d’Afrique dont sont originaires un chiffre record de personnes déplacées de force, 8 sont des autocraties ou semi-autoritaires.
  • Sur les 10 pays d’Afrique qui font à une crise de sécurité alimentaire aigue, 9 sont des autocraties ou semi-autoritaires.
  • Sur les 16 autocraties que compte l’Afrique, 9—soit 56 %–font face à des conflits armé
  • À titre de comparaison, aucune des démocraties du continent ne fait face à un conflit armé.

Ressources complémentaires