Revue de Presse du 31 octobre 2018

Augmentation de l’activité des groupes islamistes militants au Sahel
L’expansion des évènements violents liés à divers groupes islamistes militants à travers le Sahel reflète le nombre grandissant des défis sécuritaires auxquels la région fait face. […] Le nombre d’évènements violents liés aux groupes militants islamistes violents a triplé au cours des 12 derniers mois, atteignant 377 événements et 895 décès. Cette augmentation reflète les efforts d’une coalition opérant sous l’appellation du Jama’at Nusrat al Islam wal Muslimin (JNIM). Le groupe Abu Walid al Sahrawi de l’État islamique dans le Grand Sahara (EIGS) a aussi contribué à cette évolution puisqu’on lui impute près d’un quart des évènements violents impliquant des groupes islamistes militants dans la région au cours des 12 derniers mois. Par ailleurs, on rapporte une collaboration grandissante entre l’EIGS, Ansaroul Islam, et JNIM. Centre d’études stratégiques de l’Afrique

Nigeria: la répression violente d’un groupe religieux chiite fait craindre une escalade
Au moins six personnes ont été tuées en trois jours à Abuja lors de heurts entre manifestants d’un groupe radical chiite et forces de l’ordre, dont la répression musclée fait craindre une nouvelle escalade de violences. L’armée et la police ont « repoussé l’attaque » menée par des membres du Mouvement islamique du Nigeria (IMN), qui ont « tiré avec des armes à feu », jeté des pierres et des cocktails Molotov, a affirmé l’armée dans un communiqué. « Malheureusement durant la confrontation trois membres de la secte ont été tués tandis que quatre soldats ont subi des blessures à des degrés divers », ajoute le communiqué en évoquant les troubles de lundi.  TV5

Présidentielle en RDC : un sondage contesté par le camp Kabila donne Félix Tshisekedi favori
Les résultats du nouveau sondage du Groupe d’étude sur le Congo (GEC), rendus publics ce mardi 30 octobre, placent l’opposant Félix Tshisekedi loin devant Emmanuel Ramazani Shadary, dont l’entourage dénonce une « volonté de conditionner l’électorat ». Au point d’influer sur le choix du candidat unique de l’opposition ? Est-ce cette fulgurante percée de Félix Tshisekedi qui l’a incité à violer l’embargo ? Toujours est-il que c’est un diplomate, selon nos informations, qui a partagé le contenu du nouveau sondage du Groupe d’étude sur le Congo (GEC), à la veille de la date prévue pour sa divulgation – mercredi 31 octobre. Dès ce mardi, en effet, ce document de 16 pages circulait déjà sur WhatsApp, obligeant ses auteurs à le rendre public avant l’heure.  Jeune Afrique

Parlement bicéphale et menace de démission collective en Algérie
Un nouveau président de l’assemblée populaire nationale (chambre basse du parlement) vient d’être élu en Algérie alors que le président ‘sortant’ refuse de céder sa place et se proclame légalement toujours en fonction. Une situation inédite qui risque de perturber les travaux du parlement sur le point de débattre du projet de la loi de finances 2019. En effet, les députés de la majorité parlementaire ont propulsé le chef du groupe parlementaire du parti FLN Mouad Bouchareb (47 ans) au sommet de l’institution législative en remplacement de Said Bouhadja (80 ans) issu du même parti. Candidat unique, Bouchareb a été plébiscité par 320 voix et une abstention.  BBC

Un missionnaire américain tué au Cameroun anglophone
Un missionnaire américain a été tué mardi dans la région du Nord-Ouest anglophone du Cameroun en proie à un violent conflit entre des combattants séparatistes et l’armée, ont indiqué des sources médicale, religieuse et sécuritaire. Il a « succombé à ses blessures » après que son véhicule a été « criblé de balles » mardi à Bambui, en banlieue de la capitale régionale, Bamenda, a déclaré à l’AFP une source proche de l’archidiocèse de Bamenda. Blessé dans une attaque, il a été évacué à l’hôpital de Bamenda, où « il est mort cet après-midi », selon une source à l’hôpital, confirmant une information d’une source sécuritaire à Yaoundé. Médecins sans frontières (MSF) est intervenue après l’incident pour évacuer « les blessés de l’attaque », a confirmé une source humanitaire.  VOA

L’opposition dit douter de la tenue des scrutins de décembre en RDC
L’UDPS a dit douter de la tenue des élections prévues fin décembre en RDC, qualifiant de « mise en scène » la remise de véhicules de l’armée à la commission électorale pour assurer la logistique du scrutin. La commission électorale nationale indépendante (Céni) a réceptionné lundi à Kinshasa 150 camions et une dizaine d’avions et hélicoptères de l’armée pour acheminer à travers la République démocratique du Congo le matériel des élections présidentielle, législatives et provinciales du 23 décembre. Le vote doit notamment permettre d’élire le successeur du président Joseph Kabila, resté dix-huit ans au pouvoir et qui ne peut plus constitutionnellement se représenter. « Il s’agit là d’une mise en scène pour séduire l’opinion nationale et internationale », a déclaré à l’AFP Augustin Kabuya, porte-parole de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS).  VOA

Élection de Jair Bolsonaro : le coup de grâce pour les relations Brésil-Afrique ?
Le Brésil, ancien partenaire commercial et politique de plusieurs pays africains, pourrait décider d’abandonner définitivement le continent avec l’élection du nouveau président d’extrême droite. Ses déclarations choc et ouvertement racistes continuent à faire polémique, au Brésil comme en Afrique. « Nous ne pourrons jamais payer, ni mesurer en argent, notre dette historique envers l’Afrique. Tout ce que nous sommes, nous le devons au métissage du peuple brésilien », s’exclamait l’ancien président Luiz Inàcio Lula da Silva en juillet 2010, lors de sa dernière tournée africaine.  Jeune Afrique

Guinée : Cellou Dalein Diallo interdit de manifester, les autorités invoquent sa sécurité
L’opposition guinéenne projetait une marche pacifique, mardi 30 octobre à Conakry, pour dénoncer les conditions d’installation des conseils communaux. Son chef de file, Cellou Dalein Diallo, a finalement été contraint de rester à son domicile par les forces de l’ordre, pour sa propre sécurité. Dans le quartier de Dixinn, trois voies d’accès permettent d’accéder au domicile du président de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) et chef de file de l’opposition guinéenne, Cellou Dalein Diallo. Mardi 30 octobre, jour de manifestation non autorisée par les autorités, elles ont toutes été bloquées par un important dispositif policier, et leurs entrées minutieusement filtrées. « Si ton visage les rassure, ils te laissent passer. Sinon, ils t’ordonnent de rebrousser chemin », témoigne un membre de l’UFDG, qui a dû montrer patte blanche pour passer. Jeuune Afrique

Remaniement ministériel en Mauritanie : Aziz place ses hommes
Après plusieurs semaines d’attente, le gouvernement mauritanien a été remanié mardi 30 octobre. Le président Mohamed Ould Abdelaziz en a profité pour placer ses fidèles aux postes clés. Au lendemain des élections législatives et locales et en vue de la présidentielle de 2019, Mohamed Ould Abdelaziz continue d’abattre ses cartes. Après l’élection de Cheikh Ould Baya à la présidence de l’Assemblée nationale le 8 octobre, le gouvernement a été remanié mardi 30 octobre, afin d’accueillir deux nouveaux arrivants. Et pas des moindres. Très proche d’ »Aziz », le chef d’état-major Mohamed Ould Ghazouani prend le portefeuille de la Défense – son premier poste ministériel. Quant à Sidi Mohamed Ould Maham, président de l’Union pour la République (UPR, au pouvoir), il fait son entrée au gouvernement en tant que porte-parole. La nomination, très attendue, de leurs successeurs respectifs devait être annoncée mardi dans la journée.  Jeune Afrique

Soudan du Sud: le chef rebelle Riek Machar doit revenir mercredi à Juba
Le chef rebelle sud-soudanais Riek Machar doit rentrer mercredi à Juba, après plus de deux ans d’absence, à l’occasion d’une cérémonie célébrant la signature en septembre d’un accord de paix, malgré les inquiétudes concernant sa sécurité, a annoncé mardi l’un de ses porte-parole. M. Machar, chef du Mouvement populaire de libération du Soudan – en opposition (SPLM-IO), « se rendra à Juba pour la cérémonie de paix » mercredi, a déclaré ce porte-parole, Lam Paul Gabriel. Le président sud-soudanais Salva Kiir, le grand rival de M. Machar, et plusieurs chefs d’État de la région sont attendus pour cette cérémonie prévue dans le cadre de l’accord de paix signé le 12 septembre à Addis Abeba et destiné à mettre fin à presque cinq années de guerre civile. TV5

L’Allemagne crée un fonds d’un milliard d’euros pour favoriser les investissements en Afrique
Angela Merkel a annoncé mardi la création d’un fonds d’un milliard d’euros censé favoriser les investissements de petites et moyennes entreprises (PME) européennes en Afrique, au moment où l’Allemagne cherche à réduire le flux de migrants de ce continent vers l’Europe. « Ensemble, nous voulons envoyer aujourd’hui un signal clair: la volonté d’avoir un voisinage bon et profitable entre l’Afrique et l’Europe », a déclaré la chancelière lors d’un sommet à Berlin sur les investissements privés en Afrique, appelée « Compact with Africa ». Dans la pratique, ce nouveau fonds servira à octroyer des prêts et des fonds propres aux PME européennes et allemandes qui souhaitent investir en Afrique et des fonds propres pour les PME africaines. TV5

Mo Ibrahim s’inquiète des conflits armés en Afrique
A l’occasion de la publication du rapport annuel de l’indice de sa fondation, le philanthrope et milliardaire soudanais Mo Ibrahim a mis en garde contre les causes de la montée des conflits et des mouvements armés en Afrique. Il a demandé aux dirigeants africains de s’attaquer à certains tabous notamment le contrôle des naissances. Mo Ibrahim dont un prix sur la bonne gouvernance porte le nom, a indiqué lundi que les pays doivent réduire leur taux de natalité en plein essor et fournir des emplois aux jeunes ou risquer de voir une montée en flèche des conflits et l’apparition de plusieurs groupes de militants armés tels Boko Haram et Al Shabab. « Nous voyons les risques – nous pouvons voir la montée des groupes armés (comme) Boko Haram et al Shabaab » a-t-il dit, se référant aux militants islamistes dans le nord du Nigeria et en Somalie. BBC

Tanzanie : le gouverneur de Dar es Salaam lance une campagne de dénonciation des homosexuels
En phase avec la rhétorique ciblant les homosexuels depuis l’arrivée au pouvoir en Tanzanie de John Magufuli, le gouverneur de la province de Dar es Salaam a demandé lundi soir aux citoyens de dénoncer les homosexuels, promettant des arrestations. Le gouverneur de la province de Dar es Salaam, en Tanzanie, a lancé une campagne contre l’homosexualité, appelant ses administrés, lundi 29 octobre, à dénoncer des homosexuels et promettant des arrestations dès la semaine prochaine. France 24

La FIFA bannit à vie l’ex-patron du foot ghanéen
Kwesi Nyantakyi qui était encore dans un passé récent l’une des personnalités les plus puissantes du football africain a été bannie à vie du football pour avoir enfreint les règles relatives à la corruption. Selon la FIFA L’ancien président de la Fédération ghanéenne de football, a également violé les règles relatives aux conflits d’intérêts. L’instance dirigeante du football a lancé une enquête après que Nyantakyi ait été filmé par Anas Aremeyaw ; un journaliste d’investigation, en train de recevoir un pot-de-vin de 65 000 dollars (37,6 millions de FCFA) d’un homme d’affaires supposé, cherchant à sponsoriser le football ghanéen en juin dernier.  BBC



Photo: Adam Jones