Elections en République Démocratique du Congo : victoire(s) politique(s), défaite démocratique, alternance symbolique

Des officiers prêts à compter les bulletin de vote à Kinshasa.

Des officiers prêts à compter les bulletin de vote à Kinshasa. (Photo: MONUSCO / Myriam Asmani)

Si l’élection de l’opposant Felix Tshisekedi à la présidence, suite à un scrutin largement considéré comme ayant été manipulé par Joseph Kabila, est  louée comme une victoire de l’alternance démocratique, elle reflète une défaite de la démocratie. En effet, cette élection ne reflètent de toute évidence pas la volonté populaire. Les techniques utilisées par Kabila pour se maintenir au pouvoir, son parti ayant atteint une victoire écrasante aux élections législatives et régionales en dépit d’une lourde défaite présidentielle, pourraient servir d’inspiration à d’autres dirigeants qui se buttent à une limite de mandats présidentiels, mais qui ne veulent pas renoncer en pratique au pouvoir.

Télécharger le rapport (PDF)

Sujets de sécurité : Démocratisation, sécurité et développement