Revue de Presse du 8 mars 2016

Somalie : Washington annonce que 150 Shebab ont été tués par des frappes de drones américains
Selon le Pentagone, plus de 150 islamistes Shebab, suspectés de préparer une attaque de grande ampleur, ont été tués samedi 5 mars par des frappes de drones américains en Somalie. « Un camp situé à 200 kilomètres au nord de Mogadiscio a été la cible d’une attaque de drones samedi dernier », a indiqué, lundi 7 mars, le porte-parole du Pentagone, Jeff Davis. « Selon les premiers bilans, plus de 150 combattants terroristes ont été éliminés », a-t-il précisé. D’après le ministère américain de la Défense, « les combattants (Shebab) s’entraînaient pour une attaque de grande ampleur. Ils étaient sur le point de quitter le camp et représentaient une menace imminente pour les États-Unis et les forces » de l’Union africaine. Jeune Afrique

Somalie: saisie d’une cargaison d’armes au large des côtés
La marine de guerre australienne a annoncé lundi avoir saisi quelque 2.000 fusils d’assaut, des lance-roquettes et des mitrailleuses cachés dans un bateau de pêche qui faisait route vers la Somalie. Les marins de la frégate Darwin ont arraisonné le bateau, qui « se dirigeait vers les côtes somaliennes », à quelque 170 milles (313 km) au large d’Oman, et découvert une large cache d’armes dissimulée sous les filets de pêche, a indiqué la « Navy » australienne, qui participe dans l’océan Indien à une mission internationale contre le terrorisme. La Somalie est soumise depuis 1992 à un embargo de l’ONU sur le commerce d’armes, qui avait été assoupli en 2013 pour permettre au gouvernement somalien d’équiper son embryon d’armée nationale. TV5

Somalie: explosion d’un ordinateur piégé
« Un ordinateur portable a explosé dans une zone de contrôle de sécurité, et les forces de sécurité ont également réussi à désamorcer deux autres engins explosifs, dont l’un qui était caché dans une imprimante », a déclaré le lieutenant colonel de police Ali Dhuh Abdi. « Six personnes ont été blessées, deux d’entre elles sont des policiers », a-t-il ajouté. Début février, les militants islamistes radicaux shebab, affiliés à Al-Qaïda, avaient revendiqué un attentat contre un avion de la compagnie Daallo Airlines. Les enquêteurs soupçonnent fortement l’utilisation d’un ordinateur piégé dans cette attaque. L’engin avait explosé quelques minutes après que l’avion eut décollé de l’aéroport de la capitale Mogadiscio, faisant un mort: le poseur de bombe présumé. BBC

Bénin : Zinsou et Talon au 2ème tour
Lionel Zinsou a obtenu 856218 voix (28,44%) et Patrice Talon 746798 voix 24,80%. Ils vont s’affronter pour le second tour. Sebastien Ajavon arrive 3ème. Le taux de participation à ce scrutin est de 64,03% selon la CENA. 33 candidats s’affrontaient dimanche pour succeder au président Thomas Boni Yayi qui ne se représentait pas, après deux mandats. BBC

Tchad : 14 candidats à la présidentielle
Le président sortant Idriss Deby et les principaux dirigeants de l’opposition, dont Saleh Kebzaboh, sont en lice pour le scrutin du 10 avril. Au pouvoir depuis 26 ans, le président Deby est candidat pour un cinquième mandat. Saleh Kebzaboh, président de l’Union nationale pour le développement et le renouveau (UNDR), se présentera pour la troisième fois à la presidentielle. Deux anciens Premier ministres Joseph Djimrangar Dadnadji et Nouredine Delwa Kassiré Koumakoye sont egalement candidats. En revanche, le conseil constitutionnel a rejeté la candidature de Yorongar Ngarlejy, « au motif de défaut de photo et défaut d’emblème », selon l’opposant. Au total, 23 personnalités avaient déposé des candidatures à la magistrature suprême. BBC

Tunisie: à Ben Guerdane, une attaque «sans précédent» et «coordonnée»
En Tunisie, le bilan s’est alourdi à Ben Guerdane, ville tunisienne à la frontière avec la Libye. Les combats entre les forces de l’ordre et des groupes de présumés jihadistes ayant pris d’assaut des bâtiments de l’armée et de la police ont fait au moins 50 morts, ce lundi 7 mars, d’après le ministère de l’Intérieur. Parmi ces morts, 36 sont des assaillants. Le président tunisien, Béji Caïd Essebsi parle d’une attaque « sans précédent » et « coordonnée ». Selon le Premier ministre, le but était d’établir un « émirat de Daech ». RFI

Tunis va déployer une surveillance électronique sur sa frontière libyenne
Les attaques terroristes subies lundi 7 mars par les forces de sécurité de la ville de Ben Guerdane, dans le sud-est du pays, près de la frontière avec la Libye, conforte les craintes de contagion du chaos libyen sur le sol tunisien. Ces assauts contre les postes de la garde nationale et de la police ainsi que la caserne militaire ont, selon un bilan définitif, entraîné la mort de 36 djihadistes, de 12 membres des forces de l’ordre et de 7 civils. Ils interviennent cinq jours après les affrontements ayant opposé des militaires à un groupe de terroristes dans la petite localité de Saidia, à 7 km de Ben Guerdane, et dix jours à peine après la brève prise de la ville libyenne de Sabratha par les combattants de l’organisation Etat islamique (EI) à environ 100 km de la frontière tunisienne. Taher Gharabli – président du conseil militaire de Sabratha – avait déclaré que la majorité des combattants de l’EI qui ont mené l’attaque contre la ville sont des Tunisiens. Le Monde

La frontière entre la Tunisie et la Libye, une poudrière stratégique
[…] Ben Guerdane est la principale ville tunisienne frontalière avec la Libye. A ce titre, elle est le baromètre des convulsions affectant le pays voisin, plongé dans le chaos depuis l’éclatement de la guerre civile de l’été 2014. L’économie locale est principalement fondée sur le commerce de contrebande – essence et biens libyens subventionnés s’écoulant généreusement sur le marché tunisien. Ces dernières années, la frontière a aussi été traversée par des jeunes Tunisiens allant se former au djihad en Libye avant de revenir au pays fomenter des attentats. Ben Guerdane, plaque tournante du commerce informel et de réseaux terroristes : l’endroit a toujours été hautement volatil.  Le Monde

Nigeria : 18 morts dans un accident de la route, décès d’un secrétaire d’Etat
Un bus de banlieue s’est enflammé après une collision frontale avec un camion dimanche soir dans le village de Buzaye, près de la ville de Bauchi (nord), a déclaré le porte-parole de l’autorité fédérale de la sécurité routière Rilwanu Suleiman. « L’ensemble des 17 passagers et le conducteur sont morts brûlés, » a-t-il affirmé. Le bus était en provenance de la capitale Abuja, alors que le camion se dirigeait vers la ville de Jos (centre). Quelques heures auparavant, le secrétaire d’Etat au Travail James Ocholi et sa famille sont décédés dans un accident de voiture alors qu’ils rentraient à Abuja. La voiture de M. Ocholi a fait plusieurs tonneaux après l’éclatement d’un pneu arrière, selon des médias locaux. VOA

Sécurité – Algérie – Akram Kharief : « Le terrorisme en Tunisie est pris très au sérieux par son voisin algérien »
Au-delà du défi économique et social qu’elle doit relever du fait de la crise qui se profile avec le maintien à un bas niveau du prix du baril du pétrole, l’Algérie doit plus que jamais assurer sur le plan sécuritaire. Au plan interne bien sûr, mais aussi sur son flanc est. Elle doit en effet empêcher la Libye de devenir un « Libyenistan », selon l’expression du Premier ministre Abdelmalek Sellal, mais elle doit également être vigilante et surveiller le voisin tunisien que les djihadistes viennent encore de frapper à Ben Guerdanne. Les éclairages complémentaires d’Akram Kharief, spécialiste des questions de sécurité et animateur du très renseigné site Secretdifa3.net. Le Point

Corruption : les révélations accablantes d’un ex-employé de la fédération kényane d’athlétisme
Une enquête du quotidien américain The New York Times fournit de nouveaux éléments à charge contre plusieurs hauts-dirigeants de la fédération kényane d’athlétisme, soupçonnés de corruption. L’accusation est grave. De hauts dirigeants de la Fédération kényane d’athlétisme (AK), selon le témoignage d’un ancien employé cité dans une enquête du New York Times publiée le 5 mars, auraient reçu « un pot-de-vin » de 500 000 dollars de la compagnie américaine Nike. Jeune Afrique

Vidéo : avec l’armée camerounaise, en guerre contre Boko Haram
Au Cameroun, la région de l’Extrême-Nord est régulièrement la cible d’attaques meurtrières de Boko Haram. Les attentats sont souvent perpétrés par des kamikazes, dont des femmes ou des adolescents. Nos reporters ont suivi plusieurs unités de l’armée camerounaise, et notamment son unité d’élite en immersion dans ce nouveau foyer terroriste du centre de l’Afrique. À 1 000 km de Yaoundé, la région de Maroua, capitale de la province de l’Extrême-Nord du Cameroun, vit au rythme des attaques suicides. Ces attaques sont souvent perpétrées par des jeunes filles ou garçons transformés en bombes humaines dans des camps d’enrôlement de Boko Haram, au Nigeria voisin. France 24

Le médecin congolais qui « répare les femmes » réclame la fin de l’impunité pour les violeurs en RDC
Le médecin congolais Denis Mukwege, reconnu pour son combat en faveur des femmes violées dans l’est de la RDC, présentera mardi aux Nations unies une pétition réclamant la fin de l’impunité pour les responsables de viols et d’abus sexuels dans son pays. La pétition, signée par environ 200 organisations, sera remise au Conseil des droits de l’Homme de l’ONU à Genève à l’occasion de la Journée internationale des femmes, a précisé lundi le Belge Thierry Michel, coréalisateur du documentaire « L’Homme qui répare les femmes » retraçant l’œuvre du Dr Mukwege. « Quand un Etat ne prend pas ses responsabilités, la communauté internationale doit le faire », a expliqué M. Michel lors d’une conférence à Genève. TV5

Burundi : début d’un recensement général des étrangers
Des opérations de « recensement général » des étrangers vivant au Burundi ont débuté mardi à Bujumbura. C’est ce qu’ a annoncé mardi le porte-parole du ministère de la Sécurité publique et de la police. Selon le communiqué émanant des autorités burundaises, »tous les étrangers doivent se présenter en fonction de leur continent d’origine aux bureaux de la Police de l’air, de la frontière et des étrangers (Pafe), suivant un calendrier qui s’échelonne sur une période de deux mois à compter de mardi. » Jeune Afrique

Zuma en visite au Nigeria
Le président sud-africain Jacob Zuma est arrivé mardi au Nigeria pour deux jours, une visite perçue par les observateurs comme une tentative de rapprochement entre les deux poids lourds de l’économie africaine sur fond de tensions politico-économiques. M. Zuma doit faire un discours devant l’Assemblée nationale et participer à une rencontre dans le cadre du forum économique Nigeria-Afrique du Sud, selon Pretoria, qui vante les « bonnes relations bilatérales sur le plan politique, économique et social » et évoque d’éventuelles opportunités commerciales. Ni Abuja ni Pretoria n’ont mentionné les tensions récentes entre les deux pays, provoquées notamment par l’amende record infligée par le Nigeria au géant sud-africain des télécommunications MTN. BBC

La France veut monter dans le train de la Chinafrique
Une réunion du Medef international le 15 février à Paris, un colloque à l’Assemblée nationale organisé par la CICA ( Chambre internationale de commerce africaine) début mars et enfin, le 13 avril prochain à Pékin, une rencontre entre représentants français, chinois et africains sous l’égide du comité France-Chine du patronat français. Le programme est chargé pour la mise en place de cette coopération tripartite France-Chine-Afrique, avant la grande réunion politique de Dakar qui doit réunir cette année le président sénégalais Macky Sall, le premier ministre français Manuel Valls, le Chinois Li Keqiang et plusieurs représentants africains. Le Monde



Photo: Adam Jones