Revue de Presse du 7 novembre 2016

Somalie: 24 tués et 80 blessés dans des combats entre milices
Vingt-quatre personnes au moins ont été tuées dans des combats entre milices dans les régions semi-autonomes de Puntland et Galmudug, en Somalie, ont affirmé dimanche des sources hospitalières et des habitants. Quelque 80 autres personnes ont été blessées lors de ces échauffourées dans la ville de Galkayo (centre) qui s’étend sur les deux régions. Galkayo est actuellement administrée par deux gouvernements concurrents, ce qui accroit les tensions dans la région.  RTBF

Somalie: nouvel attentat des shebabs décidés à perturber le processus électoral
En Somalie, deux soldats de l’armée nationale ont été tués et cinq autres blessés par l’explosion d’une voiture piégée samedi 5 novembre, près du siège du Parlement à Mogadiscio. Un kamikaze a précipité son véhicule chargé d’explosifs sur un convoi militaire au carrefour de Sayidka, dans le centre-ville. Un attentat revendiqué par les shebabs. Une radio du groupe islamiste parle de son côté de 17 morts et plus de 30 blessés. Tout cela alors que le pays est en plein processus électoral. RFI

Burundi: pourquoi le chef de la brigade anti-émeutes a-t-il été arrêté?
Où est passé le colonel Désiré Uwamahoro ? Cet officier burundais à la tête de la brigade anti-émeutes, une unité d’élite formée de fidèles du pouvoir triés sur le volet pour mater la contestation au troisième mandat du président Pierre Nkurunziza, est détenu depuis samedi dernier dans les bureaux du Service national de renseignement pour une tentative d’escroquerie liée à un trafic d’or pour une valeur qui serait comprise entre 2,5 et 10 millions de dollars, selon les sources. Officiellement, c’est le silence radio sur le sujet, les médias burundais n’osent pas en parler de peur de représailles, selon des journalistes. Ses victimes, elles, sont des négociants en provenance de Dubaï, au Moyen-Orient, une des places fortes pour le commerce de l’or. RFI

Migrants : 40 morts en une semaine au large de la Libye
[…] Les passeurs de migrants clandestins profitent du chaos qui règne en Libye depuis la révolte populaire qui a renversé le régime du dictateur Mouammar Kadhafi en 2011. La plupart des départs ont lieu depuis l’ouest du pays, à destination de l’Italie qui n’est qu’à 300 kilomètres. Cette semaine, de nouveaux naufrages entre la Libye et l’Italie ont alourdi le bilan de migrants morts en mer, qui s’élève à 4 220 depuis le début de l’année, un chiffre déjà supérieur aux totaux annuels de 2014, 2015 et de n’importe quelle autre année pour laquelle un bilan existe, a indiqué l’Organisation internationale pour les Migrations. Plus de 725 migrants supplémentaires sont morts jusqu’à présent en 2016 par rapport à la même période en 2015, a souligné l’OIM. Le Monde

CIV : l’opposition va saisir la CEDEAO
L’opposition ivoirienne annonce son intention de saisir la Haute Cour de justice de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) pour demander l’annulation du référendum de dimanche dernier. Selon l’opposition, le scrutin de dimanche dernier viole les dispositions du protocole d’accord numéro 2 de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) concernant la démocratie et la bonne gouvernance. L’information a été donnée samedi lors d’un meeting à la place Ficgayo, à Yopougon par Mamadou Koulibaly, le président du parti Liberté et démocratie pour la République (LIDER-membre du Front du refus). BBC

Nouvelles allégations contre l’armée kenyane
Le gouvernement kenyan a rejeté dimanche les allégations selon lesquelles ses soldats basés en Somalie ont profité du commerce illégal de charbondans ce pays malgré une interdiction de l’Onu. Les accusations en question sont contenues dans un rapport du groupe de surveillance de l’Onu. Les exportations de charbon de bois en Somalie sont interdites par les Nations Unies. Selon Manoah Esipisu, porte-parole de la présidence, le rapport du groupe de surveillance est basé sur des accusations antérieures d’ONG qui avaient pour seul but de démoraliser les troupes kényanes à Mogadiscio. BBC

Le roi du Maroc Mohammed VI en visite officielle chez l’allié sénégalais
Le roi du Maroc Mohammed VI est arrivé dimanche soir 6 novembre à Dakar pour une visite officielle au Sénégal. La huitième depuis son intronisation en 1999. Des rencontres avec les autorités sont prévues, notamment un tête-à-tête avec le président Macky Sall. Au cœur des discussions : la volonté du Maroc de réintégrer l’Union africaine pour tenter notamment de faire avancer l’épineux dossier du Sahara occidental. RFI

Mali: attaque contre un convoi de la Minusma
Au Mali, au lendemain de la mort d’un militaire français dans l’explosion d’une mine dans le nord du pays, une nouvelle attaque a cette fois-ci visé la mission de l’ONU déployée dans le pays. Un casque bleu est mort, sept autres ont été blessés, dont trois se trouvent dans un état grave.  L’attaque a eu lieu au nord de la ville de Douentza, près du village de Bambara Maoudé, dans le centre du pays. Un convoi de l’ONU, a priori logistique et escorté par des casques bleus, a sauté sur une ou plusieurs mines. L’explosion a aussitôt été suivie de rafales d’armes automatiques, les assaillants attendaient, en embuscade, le passage des véhicules. Les militaires ont immédiatement répliqué, ouvrant le feu sur les assaillants, qui ont pris la fuite. RFI

Mali : décès d’un soldat français blessé par l’explosion d’une mine dans le nord
L’Élysée a annoncé, samedi, la mort d’un sous-officier français, blessé la veille dans le nord du Mali, dans l’explosion d’une mine au passage de son véhicule. Un décès qui porte à 18 le nombre de soldats tués depuis le début de l’opération Serval. Un soldat français de 28 ans est mort dans la nuit du vendredi 4 au samedi 5 novembre, après avoir été blessé dans le nord du Mali lors de l’explosion d’une mine au passage de son véhicule blindé, a annoncé l’Élysée. France 24

Paris appelle Bamako à prendre des « initiatives politiques » dans le nord du pays
Le ministre français de la Défense, Jean-Yves Le Drian, a appelé dimanche le président malien Ibrahim Boubacar Keïta à prendre les « initiatives nécessaires » pour faire avancer la paix dans le nord du Mali, toujours instable. « Je répète régulièrement au président Ibrahim Boubacar Keïta qu’il faut prendre les initiatives nécessaires pour assurer l’intégration des peuples du Nord dans la communauté malienne », a déclaré M. Le Drian au micro du « Grand rendez-vous » Europe 1/Les Echos/iTELE. « Il importe que les Maliens prennent à bras le corps leur propre sécurité. Cela passe aussi par des initiatives politiques », a-t-il martelé. VOA

Un Casque bleu togolais tué dans une attaque au Mali
Un Casque bleu togolais et deux civils ont été tués dimanche dans l’attaque d’un convoi de Casques bleus près de Douentza, dans le centre du Mali, a annoncé la Mission de maintien de la paix de l’ONU au Mali (Minusma). Sept casques bleus togolais ont été blessés, dont trois grièvement, a ajouté dans un communiqué la Minusma, qui est forte de 11.000 hommes dans le pays. Le Casque bleu togolais tué a succombé à ses blessures. Une mine ou un engin explosif artisanal (IED) a explosé au passage d’un convoi des Casques bleus. L’explosion, qui a eu lieu vers 10H30 locales, a été suivie par des tirs des assaillants à 45 km au nord de la ville de Douentza, dans la région de Mopti, précise le texte. VOA

Mali : exécution de deux otages
La vidéo diffusée vendredi soir par Andalus Media, l’organe de communication d’AQMI, montre l’exécution publique de deux hommes, présentés sous les noms de Mohamed Ould Beih et El-Hussein, dans un lieu non identifié. Le premier est accusé d’avoir été payé pour recruter des informateurs et le deuxième d’avoir montré des caches d’armes de jihadistes aux militaires français. Ils sont également accusés de collaboration avec les autorités mauritaniennes et de leur fournir des renseignements sur les combattants jihadistes en Libye. Les deux hommes sont exécutés par balles devant un important groupe de nomades, puis la vidéo diffuse un commentaire menaçant la population locale du même sort si des habitants sont tentés de fournir des informations sur les jihadistes. BBC

Libération de deux Italiens et un Canadien enlevés en Libye
Deux Italiens et un Canadien enlevés le 19 septembre dans le sud de la Libye ont été libérés et ramenés samedi « en bonne santé » en Italie par vol spécial, a annoncé le gouvernement italien. Les Italiens, Danilo Calonego (66 ans) et Bruno Cacace (56 ans), et le Canadien Frank Poccia ont été libérés « grâce à une collaboration efficace avec les autorités locales libyennes », selon le ministère italien des Affaires étrangères. Le chef du gouvernement Matteo Renzi a rendu hommage samedi « aux forces de sécurité libyennes » et exprimé « sa sincère reconnaissance pour la solidarité » de certains maires de communes du sud du pays. TV5

COP22: L’Afrique en première ligne
La mise en route mondiale du combat contre le réchauffement climatique commence en Afrique. La première réunion de la Convention cadre des Nations unies (CCNUCC) après la signature et la ratification du premier pacte mondial de lutte contre le réchauffement climatique (l’Accord de Paris), se tient en Afrique, à Marrakech au Maroc du 7 au 18 novembre 2016 (COP22). Un symbole fort pour initier un changement planétaire nécessaire pour combattre le dérèglement climatique. RFI

Plongée dans le monde luxueux et sans lois d’Obiang fils
Le domaine situé au 3620 Sweetwater Mesa Road, sur les hauteurs de Malibu, en Californie, appartient à un prince autoproclamé, au train de vie tout à fait royal. Une longue allée bordée d’arbres part de la porte principale, passe par un parking orné de fontaines et débouche sur une demeure de 1.400 mètres carrés pourvue de huit salles de bain et autant de cheminées. Le terrain donne sur l’océan Pacifique et compte une piscine, un court de tennis et un parcours de golf de quatre trous, et les voisins sont des stars d’Hollywood du nom de Mel Gibson, Britney Spears et Kelsey Grammer. Slate



Photo: Adam Jones