Revue de Presse du 6 octobre 2016

Centrafrique : nouvelle flambée de violences meurtrières à Bangui, après l’assassinat d’un officier
Bangui a connu une nouvelle flambée de violences, mardi 5 octobre, qui a provoqué la mort de cinq personnes, suite à l’assassinat d’un officier de l’armée dans l’enclave musulmane du PK5. L’assassinat d’un officier de l’armée, par des « groupes d’auto-défense » dans le quartier du PK5, dernière enclave musulmane à Bangui, a provoqué une nouvelle flambée de violences, mardi 5 octobre, dans la capitale centrafricaine. Cinq personnes ont été tuées et six autres blessées selon un bilan des sources hospitalières qui précisent que parmi les blessés figure le fils du commandant Monbéka. France 24

UA : l’Ouganda retire sa candidature
Le gouvernement ougandais a retiré la candidature de Specioza Wandira Kazibwe à l’élection du président de la Commission de l’Union africaine. La décision de l’Ouganda est motivée par celle de l’un de ses voisins, le Kenya, qui a annoncé récemment l’entrée en lice, dans cette élection, de sa ministre des Affaires étrangères, Amina Mohamed, selon le journal ougandais « New Vision ». La candidature de Specioza Wandira Kazibwe, envoyée spéciale de l’ONU pour la lutte contre le sida et ancienne vice-présidente de l’Ouganda, a été retirée à la suite d’une concertation entre la candidate, le président ougandais Yoweri Museveni et des diplomates du pays. BBC

Ethiopie: une Américaine tuée par un jet de pierre
Une ressortissante américaine a été tuée mardi à Addis Abeba, victime d’un jet de pierre, lors d’une journée marquée par de multiples incidents dirigés contre le gouvernement et au cours desquels plusieurs entreprises étrangères ont été ciblées en région oromo (centre et ouest), a-t-on appris mercredi de source diplomatique. Ces nouvelles violences font suite à la mort d’au moins 52 personnes dans une bousculade provoquée par des tirs de gaz lacrymogène de la part de la police, dimanche au cours d’un festival religieux oromo à Bishoftu, à environ 50 km au sud-est d’Addis. TV5

Mali: deux soldats tués 
Deux soldats maliens ont été tués et deux autres grièvement blessés mercredi dans l’explosion de leur véhicule près de Tombouctou, dans le nord-ouest du Mali. Selon l’AFP, citant une source militaire malienne, le véhicule d’escorte de des Forces armées maliennes (FAMA) a sauté sur une mine téléguidée entre les localités de Douentza et Bambara-Maoudé, en provenance du Sud du pays. Des opérations de recherches sont en cours pour retrouver les auteurs. BBC

Des enlèvements dans le nord du Nigeria
Onze personnes, dont trois bébés, ont été enlevées à Tipchi, un village situé dans l’Etat Bauchi, dans le nord du Nigeria. Le rapt a été mené par des hommes armés, lundi, dans ce village situé à 120 kilomètres de la capitale du même Etat, rapporte un correspondant de la BBC. Les ravisseurs ont téléphoné aux proches des otages et ont exigé le paiement d’une rançon en échange de leur libération. Trois femmes, quatre filles et un garçon font partie des personnes enlevées, selon Ilya Muhammad, qui a des parents parmi les otages. BBC

La Belgique raccourcit la durée des visas congolais
La Belgique s’inquiète de la situation en République démocratique du Congo. Violences entre manifestants et forces de l’ordre les 19 et 20 septembre, déclarations sur un report de l’élection présidentielle : le contexte est brûlant. Du coup, le ministère des Affaires étrangères a décidé de limiter dorénavant à six mois les visas pour les Congolais. RFI

Scandale Och-Ziff: de hautes personnalités de RDC mises en cause
Militants anticorruptions et chercheurs nomment les personnalités mises en cause dans un rapport du département américain de la Justice et de la Commission boursière des Etats-Unis. Selon le document, le fonds d’investissement américain Och-Ziff a versé 100 millions de dollars en pots-de-vin à des responsables congolais de 2005 à 2015. A Kinshasa, on parle de calomnies. Il est question d’un « partenaire », « un homme d’affaires israélien bien connu ». Pour l’ONG Global Witness, il ne peut s’agir que de Dan Gertler. RFI

Arthur Z’ahidi Ngoma, ancien vice-président de la RD Congo, est mort à Paris
Deux jours après son évacuation dans un état critique à Paris, Arthur Z’ahidi Ngoma, ancien vice-président de la RDC, est décédé mercredi, a-t-on appris des sources officielles congolaises. En charge des affaires sociales et culturelles, il a participé au sommet de l’État à la formule « 1 + 4 » qui a conduit le pays vers sa première élection présidentielle. « L’ancien vice-président Arthur Z’ahidi Ngoma est mort aujourd’hui [5 octobre] à Paris », a déclaré Lambert Mende, sans donner plus de détails sur les causes du décès. « Il était très affaibli ces derniers jours », s’est contenté d’ajouter le porte-parole du gouvernement congolais qui dit s’être entretenu dans la matinée avec son médecin traitant. Ce dernier a alors confié au ministre qu’ « il n’y avait plus trop d’espoir ». Jeune Afrique

L’Egypte et le Soudan signent un accord de partenariat stratégique
Le président soudanais Omar el-Béchir est arrivé au Caire mercredi matin 5 octobre pour une visite de deux jours. Il a rencontré son homologue égyptien Abdel Fattah al-Sissi. Les deux présidents ont signé un accord stratégique de partenariat, en plus de 17 autres accords. Pour la première fois depuis qu’il existe, le haut comité commun entre l’Egypte et le Soudan, dirigé habituellement par les deux Premiers ministres des deux pays, était, cette fois-ci, dirigé par les deux chefs d’Etat. Une façon de donner plus d’importance à cette instance bilatérale. RFI

Le gouvernement burundais répond aux critiques de l’Union européenne
La délégation de l’Union européenne venue évaluer la situation pour une éventuelle reprise de l’aide directe au gouvernement a terminé sa visite mardi. Son chef a estimé juste avant de reprendre l’avion que le Burundi avait encore «beaucoup de progrès à faire» avant cette étape, en invoquant un dialogue inclusif, ce que Bujumbura a refusé jusqu’ici, ou encore le respect des droits humains, des libertés politiques et des médias. Le ministre des Relations extérieures du Burundi a réagi au micro de RFI ce mercredi 5 octobre. RFI

Soudan du Sud: les Casques bleus mis en cause par une ONG
Les Casques bleus de l’ONU déployés au Soudan du Sud sont restés dans leurs bases plutôt que de protéger les civils pendant des combats à l’arme lourde début juillet dans la capitale Juba, a affirmé mercredi une ONG américaine. Certains ont abandonné leur poste au sein des sites de « Protection des civils », où des dizaines de milliers de Sud-Soudanais se sont réfugiés au fil des combats déchirant le pays depuis décembre 2013, tandis qu’en dehors de ces camps, la présence onusienne était « inexistante », selon le CIVIC (Center for Civilians in Conflict). TV5

En Afrique, le train revient au cœur des grands projets du continent
Une page se tourne en Ethiopie. La ligne ferroviaire reliant la capitale Addis-Abeba au port de Djibouti va de nouveau fonctionner. Pas l’ancienne, construite au début du XXe siècle par des ingénieurs français, puis tombée en désuétude ces dernières décennies. Une autre ligne, érigée cette fois-ci par une entreprise chinoise, est inaugurée ce 5 octobre. L’Ethiopie n’est pas seule à s’intéresser au transport ferroviaire. Actuellement, l’ensemble des projets d’investissements actuels en Afrique représente 495 milliards de dollars (441 milliards d’euros), d’après Africa Rail, une conférence annuelle qui réunit les professionnels du secteur chaque année. Le Monde

Au Maroc, la machine électorale des islamistes s’attaque au monde rural
[…] A 43 ans, l’actuel ministre de la communication et porte-parole du gouvernement se présente pour la première fois au suffrage universel. « J’ai été proposé par les militants de la circonscription, compte tenu de mes attaches familiales », dit-il. Novice en élections peut-être, mais déterminé à gagner, et servi par une organisation bien rodée. Pour l’heure, M. Al-Khalfi, lunettes cerclées et barbe taillée de près, déambule parmi les étals. « La campagne dans le monde rural est spéciale, estime-t-il. Les électeurs veulent vous voir, vous saluer et vous parler sans intermédiaire. » Le ministre-candidat a troqué son costume-cravate pour un jean et un dossard floqué de la lampe, emblème du PJD. Une fine étole blanche nouée autour du cou le distingue des militants. Le Monde

Derrière les selfies, la stratégie de communication rodée de Mohammed VI
Dix-sept ans que Mohammed VI règne sur le royaume du Maroc. Lors de son intronisation à l’été 1999, quelques jours après la mort de son père Hassan II, «M6» est un roi jeune, âgé de 35 ans. Il est encore officiellement célibataire. Un peu plus de deux ans plus tard, il épouse Salma Bennani, une Marocaine issue de la classe moyenne de Fès. Dans les premières années de son arrivée au pouvoir, Mohammed VI annonce également que la lutte contre la pauvreté sera «le chantier de son règne». Slate



Photo: Adam Jones