Revue de Presse du 5 mai 2016

RD Congo : au moins 17 civils tués dans une attaque près de Beni
Au moins 17 civils ont été massacrés dans la nuit de mardi à mercredi lors d’une attaque dans un village de la région de Beni, dans la province du Nord-Kivu, dans l’est de la RDC, a appris l’AFP auprès de l’armée. « Les rebelles ougandais des Forces démocratiques alliées (ADF) ont fait une incursion à Luna, un hameau du village de Erengeti, situé à 60 kilomètres au nord-est de Beni », a déclaré à l’AFP le lieutenant Mak Hazukay, porte-parole de l’Opération Sokola 1 des Forces armées de la RDC (FARDC). « Le bilan est de 17 morts pour l’instant », a-t-il ajouté.. L’attaque a eu lieu entre 20h et 22h heures locales (19h GMT). « L’ennemi a contourné les positions de l’armée pour tuer, égorger des paisibles gens dans leurs maisons », a indiqué l’administrateur du territoire de Beni, Bernard Amisi Kalonda, joint par téléphone par l’AFP. Jeune Afrique

Katumbi confirme sa candidature pour la présidentielle
Le millionnaire et ancien gouverneur de l’ex-province du Katanga a affirmé qu’il acceptait la demande formulée par plusieurs plateformes de l’opposition de présenter sa candidature à la prochaine élection présidentielle en RDC. « Je remercie sincèrement ces mouvements politiques, ainsi que toutes les associations issues de la société civile, pour la confiance qu’ils me témoignent. J’accepte avec humilité cette lourde responsabilité », soutient-il dans une déclaration postée sur sa page Twitter @Moise_katumbi. Son annonce tombe alors que le gouvernement l’accuse de recruter des mercenaires. VOA

RDC: Moise Katumbi visé par une enquête
Le ministre congolais de la Justice, Alexis Thambwe Mwamba, a annoncé mercredi l’ouverture d’une enquête sur « le recrutement de mercenaires » étrangers, dont des Américains liés à Moïse Katumbi. Le minsitre Alexis Thambwe Mwamba a dit avoir donné injonction au Procureur général de la République d’ouvrir un dossier judiciaire dans l’ex-province du Katanga. Le chef du département de la Justice de la République Démocratique du Congo a affirmé qu’il avait des « preuves documentées » que plusieurs anciens militaires américains qui se trouvent actuellement au Katanga sont au service de M. Katumbi Il a expliqué qu’il existe « un réseau avec une société basée en Virginie aux États-Unis » qui assure le recrutement des « mercenaires » spécialisés dans « la formation, le maniement des armes, comme agents de sécurité, ou gardes du corps ». BBC

Burundi: décès de l’ancien président Bagaza, trois jours de deuil national
L’ancien président burundais Jean-Baptiste Bagaza, qui avait dirigé son pays de 1976 à 1987, est décédé mercredi dans un hôpital de Bruxelles, une dizaine de jours après avoir fait l’objet d’une évacuation sanitaire vers la Belgique, selon sa famille et la présidence burundaise. « Le président Bagaza s’est éteint ce matin vers 06h20 (04h20 GMT) à l’hôpital Sainte-Elisabeth de Bruxelles, où il était en train d’être soigné », a annoncé à l’AFP un membre de sa famille, joint par téléphone mercredi. Le gouvernement burundais a décrété un « deuil national de trois jours pendant lesquels les couleurs nationales seront mises en berne », rendant hommage à « un travailleur infatigable qui durant sa présidence a développé des infrastructures économiques (…) dont le peuple burundais se rappellera toujours ». TV5

L’ONU appelle le Soudan du Sud à juger les responsables d’exactions 
Le Conseil de sécurité de l’ONU rappelle aux autorités sud-soudanaises le besoin urgent de désigner des responsables pour les violences et violations des droits de l’homme ainsi que les violations du droit humanitaire international. Le Conseil de sécurité de l’ONU a salué la formation d’un gouvernement de transition au Soudan du Sud la semaine dernière et demandé à ce qu’il permette de traduire en justice les responsables d’exactions durant la guerre civile dans le pays. Le gouvernement de transition a été formé vendredi par le président sud-soudanais Salva Kiir, qui partage désormais le pouvoir avec les ex-rebelles, après le retour dans la capitale Juba de leur chef Riek Machar, nommé vice-président conformément à l’accord de paix signé en août 2015 et qui doit encore être pleinement mis en oeuvre. VOA

Traque contre de présumés militants de l’EI
La police kenyane offre une récompense de 20 000 dollar pour la capture de deux étudiants en médecine, accusés d’être impliqués dans un complot visant à mener une attaque à l’anthrax dans le pays. BBC

Confirmation de la victoire d’Idriss Déby
La victoire au 1er tour de la présidentielle tchadienne du chef de l’État, Idriss Déby Itno, a été confirmée mardi par le Conseil constitutionnel. La demande d’invalidation du scrutin déposée par les candidats de l’opposition a été déclarée irrecevable. Le Conseil constitutionnel n’a pas annulé le premier tour de la présidentielle comme le demandaient huit candidats de l’opposition. « Le recours doit être individuel, un recours collectif ne peut être recevable », a indiqué le président de l’institution, Nagoum Yamassoum pour justifier sa décision. BBC

Mali: des soldats ivoiriens arrêtés dans la forêt de Sama, puis relâchés
Deux militaires et un policier ivoiriens ont été libérés après une brève détention au Mali. Ils avaient été arrêtés en début de semaine par les forces de sécurité malienne, pour être entrés illégalement sur le territoire malien. Après ces arrestations, un léger malaise s’était installé entre forces de sécurité des deux pays à la frontière sud du Mali. Les choses sont rentrées dans l’ordre, ou presque. RFI

Présidentielle au Gabon: Jean Ping dévoile son programme
Au Gabon, Jean Ping, un des principaux candidats à l’élection présidentielle au Gabon prévue dans quatre mois a dévoilé son projet de société. Il promet un Gabon où la population vivra mieux que maintenant et où les ressources publiques seront mieux gérées. Jean Ping a réuni tous ses lieutenants pour présenter son projet de société qu’il résume par le slogan « Le Gabon à l’abri de la peur. Le Gabon à l’abri du besoin ». Selon lui, un Gabon sans peur est un Gabon où la justice ne s’acharnera pas seulement à punir les voleurs de poules mais tout le monde y compris les dirigeants. RFI

Des photos prouvent l’existence d’un charnier humain au Mozambique
Une fosse contenant plusieurs dizaines de corps a été découverte dans la région de Sofala au centre du Mozambique, une zone en proie à des tensions entre la Renamo et les forces gouvernementales. L’information révélée par des agriculteurs, et non confirmée à ce stade par les autorités, a pu être vérifiée par notre Observateur. Il est journaliste, et a photographié sur place une dizaine de corps éparpillés dans des buissons. France 24

L’opposition gambienne réclame la libération de son chef et de ses membres détenus
Le principal parti d’opposition gambien, l’UDP, a réclamé la libération « immédiate » de son chef et de tous ses membres et sympathisants arrêtés mi-avril et jugés notamment pour rassemblement illégal. Le chef du Parti démocratique uni (UDP), Ousainou Darboe, est détenu avec une quarantaine d’autres personnes, membres de sa formation ou sympathisants. Tous ont été arrêtés puis inculpés en lien avec des manifestations organisées les 14 et 16 avril en Gambie. Une partie des prévenus ont été arrêtés le 14 avril, après un rassemblement pour réclamer des réformes politiques, et les autres le 16, après une manifestation dénonçant la mort en détention d’un responsable de l’UDP, Solo Sandeng, selon son parti et des défenseurs des droits de l’Homme. VOA

Egypte: des centaines de journalistes réclament le renvoi du ministre de l’Intérieur
Des centaines de journalistes égyptiens ont réclamé mercredi le renvoi du ministre de l’Intérieur en protestant contre l’arrestation dimanche de deux reporters au siège du syndicat des journalistes. Les journalistes ont lancé cet appel au cours d’une assemblée générale tendue au siège du syndicat, dont les rues d’accès avaient été bloquées par la police, dans le centre du Caire. «Gardez la tête haute, vous êtes journalistes», «Le ministère de l’Intérieur, repaire de voyous» faisaient partie des slogans chantés par les nombreux journalistes ayant répondu à l’appel du syndicat. Liberation

Ethiopie: Addis Abeba décrète l’interdiction de fumer dans les lieux publics
Le maire d’Addis Abeba, Diriba Kuma, a annoncé la mise en œuvre d’une interdiction de fumer dans les lieux publics de la capitale éthiopienne afin de lutter contre le tabagisme, selon une allocution rapportée mercredi dans la presse locale. « A cause du tabac, les gens meurent ou sont exposés à de sérieux problèmes de santé (…). Nous avons la responsabilité de combattre le tabac dans les rassemblements publics », a déclaré le maire. L’interdiction s’applique à tous les lieux publics, cafés, restaurants, établissements scolaires ainsi qu’aux enceintes culturelles et sportives. TV5

Dans les hôpitaux du Cameroun, la débrouille au quotidien
Dans les hôpitaux du Cameroun, la débrouille est quotidienne. Couveuse défectueuse, appareil de radiologie en panne, produits toxiques, les difficultés s’accumulent pour le personnel médical. Un reportage photographique montre leurs conditions de travail. Sylvain Liechti est l’auteur de cette série de clichés réalisés pour le Centre de Coopération et Développement de l’EPFL. Né en Suisse, le photographe a grandi au Burundi, puis a étudié la photographie en Europe et en Australie avant de travailler comme photojournaliste free-lance pour plusieurs journaux suisses. Sa série de photographies montre les difficultés médicales rencontrées dans la plupart des pays en développement. Le Temps



Photo: Adam Jones