Revue de Presse du 4 mars 2016

Au Nigeria, la lutte anticorruption se heurte à « l’alibi Goodluck Jonathan »
Pas une semaine ne se passe au Nigeria sans qu’on annonce une nouvelle enquête ou une arrestation pour corruption. Mais le président Muhammadu Buhari est loin d’avoir gagné la guerre contre ce fléau. Lors de son élection en 2015, l’ancien général Buhari avait fait sa priorité de la lutte contre la corruption endémique qui gangrène le géant de l’Afrique de l’Ouest, première puissance économique du continent. Le Monde

G5 Sahel: la coopération progresse mais la route reste longue
Le deuxième Comité de défense et de sécurité du G5 Sahel s’est déroulé cette semaine à Ndjamena. Vendredi 4 mars, la capitale tchadienne accueillera un Conseil des ministres de la Défense du G5 qui se prononcera sur les décisions prises par les experts et les hautes autorités militaires. Le G5 regroupe la Mauritanie, le Mali, le Burkina Faso, le Niger et le Tchad. RFI

Burkina: Ban appelle à une riposte « globale » contre les « attaques terroristes » au Sahel
Le secrétaire général des Nations unies Ban Ki-moon s’est dit jeudi à Ouagadougou « préoccupé » par les attaques terroristes dans le Sahel et appelé à une riposte « globale », a constaté l’AFP. « Je suis profondément préoccupé par les attaques terroristes perpétrées dans la région » du Sahel, a déclaré le secrétaire général des Nations unies à Ouagadougou, première étape d’une tournée africaine qui doit le mener également en Mauritanie et en Algérie, deux pays également concernés par le problème. « La riposte contre le terrorisme doit être globale, dans le strict respect des droits de l’homme et du droit international humanitaire », a estimé M. Ban qui s’exprimait à l’issue d’un entretien au palais présidentiel avec le chef de l’Etat burkinabè Roch Marc Christian Kaboré. TV5

Jusqu’où ira la contestation au Tchad ?
C’est un fait divers sordide, et il est à l’origine d’une des plus graves crises de l’histoire du Tchad. Le 8 février 2016, Zouhoura, une lycéenne de 16 ans est enlevée, puis violée à Ndjamena. Parmi les agresseurs présumés, figurent des fils de hauts dignitaires du régime. Pendant plusieurs semaines, des manifestations s’organisent, réprimées par la police. En soutien à Zouhoura, mais également pour dénoncer l’impunité et la mauvaise gouvernance dans le pays. Alors que se profile l’élection présidentielle au Tchad le 10 avril 2016, jusqu’où ira la contestation ? C’est le débat du jour. RFI

Arrivée en Mauritanie du secrétaire général de l’ONU
M. Ban a été accueilli à l’aéroport par le ministre mauritanien des Affaires étrangères et la Coopération, Isselkou Ould Ahmed Izidbih, selon l’Agence mauritanienne d’information (AMI). Vendredi, il aura des entretiens avec le président mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz et rencontrera également le premier ministre Yahya Ould Hademine, selon son programme. Dans l’après-midi, il assistera dans l’après-midi à une cérémonie en son honneur en présence de membres du gouvernement, de hauts responsables mauritaniens et qui sera ouverte aux partis politiques, aux membres de la société civile et du corps diplomatique notamment. VOA

Sous mandat d’arrêt international, le président soudanais a voyagé dans 21 pays en sept ans
C’est une date d’anniversaire que les juges de la Cour pénale internationale (CPI) ne veulent sans doute pas fêter au champagne. Ce 4 mars 2016, cela fait pile sept ans que la CPI, qui juge les responsables de crimes de guerre et crimes contre l’humanité à travers le monde – mais un peu plus souvent en Afrique qu’ailleurs – a émit un mandat d’arrêt international contre le chef d’Etat soudanais Omar el-Béchir. À lire aussi: Mauvaise nouvelle, la mort d’un dictateur est rarement suivie d’une transition démocratique Mais à en croire le site Quartz, le dictateur, accusé d’avoir joué un rôle déterminant dans les massacres commis dans la région du Darfour, n’a pas trop souffert de ce mandat d’arrêt international. Slate

Madagascar: Le fils du président mis en cause dans une affaire de meurtre?
Il s’est rendu au nord de la capitale, sur le site d’une carrière de cristal titane – une pierre semi-précieuse – pour en revendiquer l’exploitation, comme les mineurs refusaient de partir. Des coups de feu auraient été tirés, mais la garde présidentielle et les forces de l’ordre réfutent toute implication. Un des mineurs est porté disparu depuis. Sa famille soupçonne qu’il a été tué. Une plainte a été déposée et une lettre de protestation doit être envoyée au président ce vendredi 4 mars. L’enquête est encore en cours. Le rapport des gendarmes confirme bien la présence du fils du président à la carrière de cristal titane. Muni d’une ordonnance du tribunal, accompagné d’un huissier et d’éléments des forces de l’ordre, il revendique l’exploitation. Mais les mineurs contestent les documents. « On a dû fuir car des coups de feu ont été tirés, raconte un témoin de la scène à RFI. On n’a même pas pu prendre nos affaires. allAfrica

Élections – Congo : un report du scrutin est-il possible ?
À Brazzaville, alors qu’il est de nouveau convoqué par la justice de son pays, ces derniers jours, le général Jean-Marie Michel Mokoko exige ce jeudi 3 mars le report du scrutin présidentiel, estimant que les conditions d’une élection transparente et crédible ne sont pas réunies. « Je lance un appel à n’accorder aucun crédit à ce scrutin déjà pipé », a-t-il déclaré devant la presse. Il est devenu en l’espace de quelques mois l’un des principaux opposants au président Denis Sassou Nguesso. Le général Mokoko, chef d’état-major des Forces armées congolaises (FAC) entre 1987 et 1993, était jusque début février 2016 représentant spécial de la présidente de la Commission de l’Union africaine (UA) en Centrafrique et conseiller de Denis Sassou Nguesso pour les questions de sécurité. Il a annoncé sa candidature à la présidentielle peu avant son retour à Brazzaville le 9 février. Le Point

Casques bleus accusés d’abus sexuels : 69 cas en 2015, principalement en Afrique
L’ONU a recensé l’an dernier 69 cas d’abus sexuels qui auraient été commis par ses Casques bleus, principalement en République centrafricaine et en République démocratique du Congo. Sur 21 pays mis en cause, 11 sont africains.  Par rapport à 2014, il s’agit d’« une nette augmentation » des cas d’abus sexuels signalés dans les rangs des Casques bleus. C’est en tout cas ce que souligne par le rapport annuel du secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon. Celui-ci rappelle que le nombre de cas recensés en 2013 était de 66, tandis qu’il était descendu à 52 cas en 2014. « La hausse du nombre des accusations est très inquiétante », souligne une copie du document obtenue par l’AFP. Jeune Afrique

Somalie : journaliste, Chabab et assassin de cinq de ses confrères
Le journaliste somalien, Hassan Hanafi Haji, rallié aux insurgés islamistes radicaux Chabab, a été condamné à la peine de mort jeudi 3 mars à Mogadiscio pour avoir organisé l’assassinat de cinq de ses collègues entre 2007 et 2010. « Hassan Hanafi est condamné à mort après que le tribunal l’a déclaré coupable de toutes les charges retenues contre lui », a déclaré le juge Hassan Ali. Tous les éléments à charge et les témoins montrent qu’il a joué un rôle clé dans la planification et la réalisation des meurtres de plusieurs journalistes ».  Le Monde

RCA: où en est le pré-programme de désarmement, démobilisation et réintégration?
La sécurité est l’un des défis majeurs qui attend le nouveau président centrafricain Faustin-Archange Touadéra, dont l’élection a été confirmée cette semaine. Pour parvenir à consolider la paix, le futur chef de l’Etat – pas encore investi – devra rapidement mettre en place un nouveau programme de DDR (désarmement, démobilisation, réintégration). En attendant, l’ONU a commencé à désarmer des combattants dans le cadre du programme dit de « pré-DDR » piloté par la Minusca. RFI

Burundi: nombreuses interrogations sur la fosse commune de Mutakura
Alors que les trois experts mandatés par les Nations unies poursuivent leurs entretiens à Bujumbura, la bataille de la communication continue au Burundi. Cette semaine, les autorités ont présenté une fosse commune découverte dans le quartier dit contestataire de Mutakura. Si les ossements de seulement 3 corps ont été exhumés, elles affirment que 30 personnes s’y trouvent et accusent les manifestants opposés au troisième mandat du président Nkurunziza. Les victimes seraient des membres des Imbonerakure (le mouvement de jeunesse du parti au pouvoir), selon le maire de Bujumbura. Mais dans ce discours, l’opposition et la société civile pointent plusieurs zones d’ombre, et ce, d’autant plus que le président de la Commission nationale indépendante sur les droits de l’homme (CNIDH) a nuancé ces affirmations. Le parti au pouvoir s’est exprimé à propos de cette affaire dans un communiqué. RFI

Le général Nouhou Thiam et cie libérés
Ils étaient en prison depuis 2011 pour désertion et non respect de consigne. Ils ont tous été condamnés à la peine passée en prison et à un franc symbolique. Parmi ces officiers, figure le Général Nouhou Thiam l’ex-chef d’état major de l’armée pendant le régime de transition dirigé par le général Sékouba Konaté de janvier à novembre 2010. Selon les autorités guinéennes, le domicile du président Alpha Condé avait été attaqué à l’arme lourde sept mois après sa prise de fonction. M. Condé était sorti indemne de l’attaque « qui visait à l’assassiner ».  BBC

Zimbabwe : trente morts dans un accident
« Je peux confirmer que ce terrible accident s’est produit hier entre un autocar et un minibus. Vingt-huit personnes sont mortes sur le coup et deux sont décédées lors de leur admission à l’hôpital », a indiqué la porte-parole de la police Charity Charamba. « Trente-deux des blessés se trouvent dans un état grave », a-t-elle ajouté. L’accident serait dû à la perte de contrôle d’un des véhicules qui a envahi la chaussée opposée après la crevaison d’un pneu, selon les premiers éléments de l’enquête. « Apparemment, au moins un des deux véhicules se trouvait en excès de vitesse », a indiqué la porte-parole de la police. Les accidents de la circulation sont fréquents au Zimbabwe, notamment en raison des vitesses excessives et du mauvais état général des véhicules et des routes.  BBC

L’Afrique du Sud évite l’exclusion de l’Agoa
L’Afrique du Sud ne sera pas exclue de l’Agoa. Les premières importations de poulets américains sont arrivées sur le marché sud-africain cette semaine : c’est ce qu’a annoncé le ministre sud-africain du Commerce et de l’Industrie, jeudi. Washington et Pretoria étaient engagés depuis des années dans un bras de fer concernant l’importation de viande américaine en Afrique du Sud. En novembre dernier, le président américain avait même menacé d’exclure Pretoria de l’Agoa, ce traité commercial préférentiel, si le conflit n’était pas résolu. RFI

Le PAM et la FAO s’inquiètent de l’insécurité alimentaire en Centrafrique
En RCA, la moitié de la population est en insécurité alimentaire. Les trois ans de crise ont poussé les paysans loin des champs. Les récoltes sont mauvaises, les prix flambent et la situation s’aggrave depuis trois ans. Le Programme alimentaire mondial (PAM) et l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) tirent la sonnette d’alarme. Le PAM estime à 89 millions de dollars son déficit pour maintenir ses programmes d’assistance jusqu’en juillet prochain. Un problème que souligne Bienvenu Djossa, représentant du Programme alimentaire mondial à Bangui, contacté par RFI, qui rappelle que les missions du PAM sont nombreuses et essentielles pour lutter contre l’insécurité alimentaire en République centrafricaine. RFI

Classement Forbes : les 16 Africains les plus riches en 2016
Le classement Forbes des hommes et femmes les plus riches du monde a été publié le 1er mars par le magazine américain. Zoom sur 16 plus grosses fortunes du continent africain. La nouvelle édition du classement mondial des plus grosses fortunes établi par le magazine américain recense 1 810 milliardaires (en dollars américains) à travers le monde en 2016, contre 1 826 milliardaires en 2015. Leur fortune conjuguée a baissé en un an de 570 milliards de dollars à 6 480 milliards de dollars. Première depuis 2010, la fortune moyenne de ces milliardaires a baissé, s’établissant cette année à 3,6 milliards de dollars, soit 300 millions de moins qu’en 2015, la faute à l’instabilité de la Bourse, à la baisse du prix du pétrole et à un dollar fort, estime le magazine américain. Focus sur les 16 premières fortunes africaines de ce classement. Jeune Afrique



Photo: Adam Jones