Revue de Presse du 30 septembre 2016

La CPI ouvre une enquête préliminaire sur la crise postélectorale au Gabon
À la demande du gouvernement d’Ali Bongo, la Cour pénale internationale a ouvert une enquête préliminaire pour examiner les informations fournies par Libreville, qui rapporte des faits relevant de « l’incitation à commettre le crime de génocide ». La Cour pénale internationale a annoncé, jeudi 29 septembre, l’ouverture d’une enquête préliminaire sur la situation au Gabon, à la demande du gouvernement d’Ali Bongo. France 24

Armées : une base américaine au Niger
Le Pentagone, le ministère américain de la Défense, a confirmé la construction en cours, au Niger, d’une base aérienne devant servir à déployer des drones. Cette infrastructure militaire en construction à Agadez (nord) donnera à l’armée américaine une plus grande capacité d’utilisation des drones contre les groupes djihadistes présents en Libye, au Mali et au Nigeria, des pays voisins du Niger. La construction de cette base aérienne entre dans le cadre d’une politique visant à renforcer la contribution des Etats-Unis à la lutte contre le terrorisme dans la région, selon les experts militaires. BBC

Mali : sortie de l’ambassadeur américain 
L’ambassadeur des Etats-Unis au Mali a demandé aux autorités maliennes de rompre les relations avec le Groupe autodéfense touareg Imghad et alliés (Gatia).  »Le gouvernement malien doit rompre tout lien avec le Gatia, une milice armée ne contribue pas à ramener la paix dans le nord du Mali », a déclaré Paul Folmsbee. Les propos de Paul Folmsbee ont provoqué un tollé au Mali, notamment au sein de Gatia, une milice proche du gouvernement malien. Le secrétaire général adjoint de ce groupe, Abala Ag Amzata, dit ne pas comprendre le diplomate américain. BBC

Peut-on encore sauver « le soldat IBK » au Mali ?
Des trois premières années du quinquennat du président malien Ibrahim Boubacar Keïta, dit « IBK », émerge le sentiment d’une énorme espérance trahie. Deux chiffres suffisent à eux seuls pour bien traduire la crise de gouvernance actuelle au Mali qui a succédé à l’installation en grande pompe, le 19 septembre 2013, d’IBK dans ses fonctions, en présence d’une vingtaine de chefs d’Etat, parmi lesquels le président français François Hollande et le roi Mohammed VI du Maroc. Le Monde

Algérie : 5 islamistes tués lors d’une opération militaire
Cinq islamistes armés ont été tués jeudi lors d’une opération militaire dans la région de Batna (sud-est), a annoncé le ministère algérien de la Défense. Selon un communiqué du ministère, un détachement de l’armée a abattu « cinq terroristes » lors d’une opération toujours en cours menée dans le cadre de la lutte antiterroriste dans la zone montagneuse de à Djebel Ouslati, près de Batna (450 km au sud-est d’Alger). Des armes et une « grande quantité » de munitions ont été saisies, a précisé la même source. Les autorités algériennes utilisent le mot « terroriste » pour désigner les islamistes armés qui sont actifs dans le pays depuis le début des années 1990. L’Orient Jour

Nigeria: l’Etat de Borno en urgence humanitaire
Médecins sans frontières (MSF) alerte au sujet du Nigeria. L’organisation humanitaire affirme que plus de deux millions et demi de déplacés vivent à Maiduguri, dont une bonne moitié s’est déplacée dans l’Etat de Borno. Des chiffres qui alertent sur un besoin urgent d’aide alimentaire dans les régions les plus reculées de l’Etat de Borno, mais également dans la capitale de cet Etat, Maiduguri. RFI

RDC: qui sont les deux militaires sanctionnés par Washington?
Le Trésor américain vient de prendre de nouvelles sanctions contre le général Gabriel Amisi, alias Tango Four, actuel commandant de la première zone de défense du pays, à savoir Kinshasa, et l’ancien chef de la police John Numbi. Accusés par les Etats-Unis de « menacer la stabilité » de la RDC et de « nuire au processus démocratique », Gabriel Amisi et John Numbi sont depuis bien longtemps dans le viseur des Nations unies. RFI

Les autorités congolaises accusent les Etats-Unis de préparer le « chaos » en RDC
Le gouvernement congolais a accusé jeudi l’administration américaine de préparer le « chaos » en République démocratique du Congo au lendemain des sanctions financières américaines contre deux hauts responsables militaires congolais, dans un communiqué parvenu à VOA Afrique. Mercredi, le Trésor américain avait décidé de geler d’éventuels avoirs de deux généraux de l’armée et de la police de la RDC, pour leurs rôles dans la répression des « libertés et droits politiques du peuple congolais » et pour les entraves au processus démocratique dans le pays. « Il apparait clairement qu’en revisitant l’histoire, ce schéma correspond à celui qui a conduit au chaos des pays comme la Libye ou le Sud-Soudan aujourd’hui menacés de disparition », a écrit dans le communiqué le ministre Lambert Mende, porte-parole du gouvernement congolais. VOA

Lourde amende à une société américaine accusée de corruption en Afrique
La société d’investissements américaine Och-Ziff Capital Management a écopé jeudi d’une amende de 413 millions de dollars pour avoir versé des pots-de-vin à des responsables africains, notamment à des dirigeants du fonds souverain libyen LIA. Och-Ziff était accusée d’avoir corrompu des dirigeants de LIA pour obtenir la gestion de ses investissements, a indiqué le gendarme boursier américain (SEC) dans un communiqué. Et aussi d’avoir soudoyé des responsables pour obtenir des droits sur des mines au Tchad, au Niger, en Guinée et en République démocratique du Congo (RDC), a énuméré la SEC. La Libre

Burkina : début des travaux pour une nouvelle Constitution et une Ve République
Le président burkinabè Roch Marc Christian Kaboré a installé jeudi à Ouagadougou les membres d’une Commission constitutionnelle qui doivent produire dans les 60 jours une nouvelle Constitution pour le passage du pays à la Vème République. Cette nouvelle Constitution vise à mettre fin à la IVe République burkinabè, identifiée au régime du président Blaise Compaoré balayé le 31 octobre 2014 par une insurrection populaire après 27 ans de règne. L’actuelle Constitution, en vigueur depuis le 2 juin 1991, avait permis de mettre fin à une décennie de régimes d’exception. Jeune Afrique

Attaque terroriste au Kenya: la version policière remise en cause par des ONG
Des organisations de défense des droits de l’Homme remettent en cause la version officielle d’une « attaque » menée en septembre dans un commissariat au Kenya par trois femmes présentées comme des « sympathisantes » du groupe Etat islamique, accusant la police kényane de les avoir en fait exécutées sommairement. Selon la version des événements relayée par les autorités, la police a déjoué le 11 septembre une attaque terroriste contre un poste de police de la ville côtière de Mombasa, dans le sud-est du pays. Ces femmes – dont l’une aurait porté un gilet d’explosifs – seraient entrées dans le poste, puis auraient lancé une bombe incendiaire et agressé deux policiers à coups de couteau, avant d’être tuées. TV5

Après sa version haussa, Facebook se lance en peul
Facebook, le réseau social de Mark Zuckerberg est désormais disponible en langue peul. C’est ce qu’a annoncé le géant de Palo Alto vendredi 30 septembre à l’occasion de la journée mondiale de la traduction. La langue peul est principalement parlée dans la zone soudano-sahélienne qui s’étend de la Mauritanie au Soudan. En tout plus d’une vingtaine d’Etats comptent des locuteurs de cette langue également appelée fulfulde. Le Monde



Photo: Adam Jones