Revue de Presse du 30 juin 2016

L’ONU dénombre 350 exécutions extrajudiciaires en un an au Burundi
Près de 350 exécutions extrajudiciaires et quelque 650 cas de torture ont été enregistrés entre avril 2015 et avril 2016 au Burundi, commis en majorité par des membres de la police et des services de renseignement, a annoncé mercredi 29 juin l’ONU. Dans un rapport présenté à Genève, le Haut-Commissaire aux droits de l’homme, Zeid Ra’ad Al Hussein, a déploré « la détérioration tragique et massive » de la situation dans le pays depuis que le président sortant Pierre Nkurunziza a décidé de se présenter pour un troisième mandat, plongeant le pays dans une crise politique profonde. Le Monde

Les personnes sans emploi chassées de la capitale au Burundi
Mercredi, plus de deux cents personnes ont été arrêtées sur les grandes places de la capitale par des policiers qui étaient à la recherche de mendiants. Les policiers étaient à la recherche des mendiants de la capitale car leur nombre augmente de jour en jour ces derniers mois. Parmi eux, des femmes, des jeunes, des enfants et des gens âgés. Les autorités de la mairie indiquent que chaque personne sera reconduite chez lui. Deux semaines auparavant, le maire de la ville, Freddy Mbonimpa, avait annoncé l’intention du gouvernement de chasser les gens sans emploi et de les faire retourner dans leurs provinces d’origine. VOA

Mali : l’ONU va renforcer la MINUSMA
Les 15 pays membres du Conseil de sécurité de l’ONU ont adopté à l’unanimité une résolution qui renouvelle pour un an le mandat de la Mission multidimensionnelle intégrée pour la stabilisation du Mali (MINUSMA). La résolution proposée par la France prolonge d’un an le mandat de la MINUSMA. Le Premier ministre malien, Modibo Keïta, a déclaré il y a deux semaines que les nombreuses attaques djihadistes dans le nord du pays constituaient une menace pour les pays de la région. La MINUSMA a été déployée au Mali, notamment dans le nord du pays, en 2013. Sa mission est de protéger les populations des zones de conflit. BBC

Un rapport du Sénat français pointe la «mauvaise gouvernance» au Sahel
« Sahel : repenser l’aide publique au développement », c’est le titre d’un rapport publié ce mercredi 29 juin à Paris. Un rapport de la commission des Affaires étrangères, de la défense et des forces armées du Sénat. Ce rapport insiste notamment sur ce qu’il appelle « le fléau de la mauvaise gouvernance ». Au départ, il y a ce constat : l’aide publique est importante – entre 300 et 500 millions d’euros d’aide bilatérale par an pour 6 pays du Sahel, sans compter l’aide européenne – mais cette aide est peu efficace et les pays du Sahel n’ont pas réussi à enclencher un processus de développement. RFI

Algérie: un attentat contre un centre commercial déjoué
Les services de sécurité algériens ont déjoué une tentative d’attentat par un groupe armé islamiste d’un centre commercial à Sétif (est), rapporte mercredi le quotidien gouvernemental El-Massa. Le Park-mall de Sétif, à 300 km au sud-est d’Alger, attire environ 40.000 visiteurs par jour, selon les médias algériens. L’attaque était préparée par un groupe dont huit membres ont été tués le 31 mai dans une embuscade de l’armée, près de Guelta Zerka, à quelque 40 km à l’est de Sétif. Selon El Massa, citant des sources sécuritaires, ils étaient en lien avec le groupe Etat Islamique (EI) en Libye. Le groupe entendait mener des attaques spectaculaires durant le mois de jeûne du ramadan qui a débuté le 6 juin, selon El Massa. VOA

Crash d’EgyptAir : une boîte noire confirme la présence de fumée à bord
L’analyse d’une des boîtes noires de l’avion d’EgyptAir qui s’est abîmé en mai en Méditerranée, a confirmé que des alertes signalant de la fumée s’étaient déclenchées avant le crash, a annoncé mercredi une commission d’enquête dirigée par les Egyptiens. « Les données enregistrées confirment les alertes du système automatisé de communications de l’appareil (Acars) sur de la fumée dans les toilettes » et à l’avant de la cabine, a déclaré la commission dans un communiqué. Cette boîte noire a enregistré les données de vol depuis le départ du vol de Paris jusqu’à ce qu’il « disparaisse à une altitude de 37.000 pieds (11.250 mètres) », a-t-elle ajouté. VOA

RDC: recensement des électeurs
Le comptage des votants vise à construire un fichier de plus ou moins 45 millions d’électeurs. Cette refonte du fichier électoral sera menée par étapes afin d’inscrire tous les électeurs congolais notamment les nouveaux majeurs à l’intérieur comme à l’extérieur du pays. Le Président de la commission Corneille Nangaa l’a affirmé à l’occasion de la signature des contrats avec les entreprises qui ont gagné les appels d’offre lancés par la Céni. Ces entreprises sont chargées de fournir le matériel nécessaire à la révision du fichier électoral hérité de la présidentielle et des législatives de 2011. La Céni n’a pas précisé de date pour la présidentielle, alors que la communauté internationale l’exhorte depuis des mois à publier un calendrier électoral respectant la constitution congolaise. BBC

Congo-Kinshasa: Visa Schengen pour l’Europe – Un enfer pavé de bonnes intentions
L’institut qui délivre des visas de courts séjours à destination de l’Europe, la Maison Schengen à Kinshasa, est devenue la bête noire des artistes et autres professionnels pour qui, fouler le sol européen est devenu un calvaire. Voici ma triste mésaventure. Nous sommes en août 2014, je reçois un message qui m’annonce que je viens de remporter un concours international. Une fierté pour moi et ma petite équipe de cinq personnes qui avons travaillé dur pendant des mois pour arriver à ces fins. Un atelier de formation en Allemagne nous ouvre ses portes pour améliorer nos connaissances en blogging et multimédia. allAfrica

Ce que Barack Obama a écrit à Joseph Kabila à l’occasion des festivités de l’indépendance de la RD Congo
Dans un message de vœux de Barack Obama adressé mardi au président Joseph Kabila à l’occasion du 56e anniversaire d’indépendance de la RDC et dont Jeune Afrique a pu consulter une copie, le président américain affirme soutenir « le premier passage pacifique et démocratique imminent du pouvoir » en RDC. « Votre pays est sorti des ravages de la guerre et a atteint une stabilité et une prospérité accrues », souligne Barack Obama, mardi 28 juin, dans un message de vœux adressé à son homologue congolais Joseph Kabila à l’occasion du 56e anniversaire d’indépendance de la RD Congo qui sera célébré le 30 juin à Kindu, dans l’est du pays. Jeune Afrique

Centrafrique: Regain de tensions au moment où la force française Sangaris s’apprête à quitter le pays
Après plusieurs mois d’accalmie, la Centrafrique renoue avec les violences. Cela se passe au moment où l’opération Sangaris s’en va : la mission de cette force française doit s’achever en décembre prochain. Des sources concordantes parlent de villages attaqués dans les provinces, d’enlèvements de policiers à Bangui, la capitale, mais aussi de rebelles qui continuent de semer la terreur à travers le territoire national. Réagissant à cette recrudescence de violences, le ministre de la Sécurité du territoire et de l’administration publique, Jean-Serge Bokassa, a condamné ses auteurs et autres commanditaires. « Ces groupes sont des criminels et rien d’autre, ils se livrent à des activités de grand banditisme et tuent impunément mais n’ont pas d’agenda politique », a estimé le ministre, qui espère qu’avec la Mission multidimensionnelle intégrée de stabilisation des Nations unies en République centrafricaine (Minusca), le pays arrivera « à neutraliser tous ceux qui défient l’autorité de l’Etat ». allAfrica

Trois ans après la chute de Morsi, main de fer et désenchantement en Egypte
Trois ans après la forte mobilisation ayant entraîné la chute du président islamiste Mohamed Morsi, les espoirs de démocratie se sont évanouis en Egypte face à une répression tout azimut menée au nom de la stabilité. Le 30 juin 2013, des millions d’Egyptiens défilaient dans les rues du Caire et d’autres villes du pays pour exiger le départ d’un président jugé autoritaire et source de divisions. Quatre jours plus tard, pour la seconde fois en moins de trois ans, l’armée entre en scène et destitue le président Morsi démocratiquement élu un an plus tôt. TV5

Angola: la justice libère Luaty Beirao et seize autres « révolutionnaires »
Le tribunal suprême de Luanda a ordonné le 29 juin la libération conditionnelle et l’assignation à résidence de 17 opposants, dont le rappeur Luaty Beirao. Ils sont membres du Mouvement révolutionnaire pour l’Angola (opposition). Les activistes avaient été condamnés fin mars à des peines de deux à huit ans de prison en mars dernier pour « tentative de rébellion » et « complot contre le président » José Eduardo Dos Santos, au pouvoir depuis 1979. Le Monde

Le Liberia reprend le contrôle de sa sécurité intérieure
La Mission des Nations unies au Liberia (Minul) transfère ses responsabilités au gouvernement libérien, ce jeudi 30 juin. Créée en 2003 après 14 ans de guerre civile, la Minul a compté jusqu’à 15 000 hommes. Elle a servi de force de stabilisation et de sécurisation du pays. Les autorités du Liberia prennent donc aujourd’hui le relais. Mais ce transfert de prérogatives n’est pas sans poser des défis et des risques. RFI

Afrique : contre la pêche illicite
Il est nécessaire de protéger les pêcheries pour nourrir des millions de personnes en Afrique de l’Ouest, selon l’Overseas Development Institute. Quelque 300 000 emplois peuvent être créés dans cette région, rien que dans le secteur de la pêche, affirme cet institut spécialisé dans les questions humanitaires et de développement. Il est recommandé d’octroyer aux pêcheurs locaux des licences de pêche et d’exportation des produits tirés de la mer. Selon des estimations d’Overseas Development Institute, l’Afrique de l’Ouest perd 1,3 milliard de dollars par an à cause de la pêche illicite et non déclarée. BBC

A Cotonou, la pharmacie à ciel ouvert où prospère le trafic de faux médicaments
Des odeurs d’antibiotiques mêlées aux exhalaisons de solutions injectables glucosées éprouvent les narines. Bienvenue au marché Adjégounlé. Située en plein centre de Cotonou, sur la partie est du marché Dantokpa, cette pharmacie à ciel ouvert suffit à prendre la mesure de l’ampleur du trafic de faux médicaments au Bénin. Assises devant de minuscules échoppes, des commerçantes élégamment vêtues hèlent les passants venus se procurer des médicaments – le plus souvent sans ordonnance. Derrière elles sont rangés, les uns sur les autres, des produits pharmaceutiques et aussi des cartons de consommables médicaux conservés dans des conditions peu réglementaires, à la merci de la poussière et de la chaleur. Le Monde

Un Tunisien parti chercher son fils qui avait rejoint Daech est mort à Istanbul
C’est un hasard d’une tristesse infinie. Selon un communiqué publié par le ministère des Affaires Étrangères tunisien, un ressortissant est mort dans le triple attentat suicide qui a provoqué la mort de 41 personnes mardi 28 juin à l’aéroport Atatürk d’Istanbul. Il s’agit du colonel-major Fathi Bayoudh, directeur du service pédiatrique à l’hôpital militaire de Tunis. Mais l’histoire ne s’arrête pas là. Selon plusieurs médias tunisiens, dont la radio Mosaïque FM, Fathi Bayoudh était en Turquie depuis quelques jours à la recherche de son fils, qui a rejoint les rangs du groupe terroriste Etat islamique en Syrie. «Selon une source du ministère des affaires étrangères, le consulat de Tunis à Istanbul a aidé feu général Fathy Bayoudh pour retrouver son fils en Syrie et le ramener», indique Radio Mosaïque qui précise que le fils de la victime a été écroué par la police turque pour terrorisme. Âgé de moins de 30 ans, le fils de Fathy Bayoudh doit être extradé vers la Tunisie pour être jugé. Slate



Photo: Adam Jones