Revue de Presse du 3 mars 2017

Vers une nouvelle alliance jihadiste dans le nord du Mali?
Même si on savait que des passerelles existaient entre les différents groupes jihadistes dans le nord du Mali, des mouvements islamistes installés dans cette région viennent de fusionner, en créant « le Groupe de soutien à l’islam et aux musulmans » . Ils ont installé à leur tête, selon l’Agence mauritanienne d’information, le Touareg malien Iyad Ag Ghali. Il faudra attendre encore de voir si cette alliance se confirme sur le terrain. Sur une photo, apparemment tirée d’une vidéo, on reconnaît de la gauche vers la droite : le prêcheur radical malien peul Amadou Kouffa, dont le mouvement est essentiellement basé au centre du Mali. A côté de lui, l’Algérien Yeyia abou Hamam, représentant d’Aqmi dans le nord du Mali. RFI

Tournée du Conseil de sécurité de l’ONU dans les pays touchés par Boko Haram
Les émissaires des quinze pays membres du Conseil de sécurité de l’ONU entament ce vendredi 3 mars une tournée dans les pays affectés par Boko Haram. Cette tournée débute par l’extrême nord du Cameroun. Elle devrait se poursuivre au Tchad, où la force multinationale mixte a son commandement. Puis les diplomates onusiens se rendront au Niger et au Nigeria. Cette mission du Conseil de sécurité des Nations unies intervient au moment où la crise sécuritaire posée par Boko Haram s’est transformée en une crise humanitaire inquiétante. RFI

Cameroun-Nigeria : un accord sur le rapatriement des réfugiés
Les gouvernements Camerounais et Nigérian ainsi que le Haut-commissariat des Nations unies pour les réfugiés ont signé jeudi l’accord tripartite pour le rapatriement volontaire de réfugiés Nigérians vivant au Cameroun. Ils sont plus de 85 milles réfugiés Nigérians à avoir fui au Cameroun suite à l’insurrection de la secte Boko Haram. Environ 62 milles d’entre eux vivent dans le camp de réfugiés, dans le camp de Minawao, extrême nord du Cameroun. Plusieurs parmi eux souhaitent désormais retourner au Nigéria. Cet accord définit les conditions de rapatriement volontaire de plusieurs réfugiés nigérians vivants au Cameroun. BBC

Egypte: Moubarak acquitté pour la mort de manifestants en 2011
L’ex-président égyptien Hosni Moubarak a été acquitté définitivement jeudi par la cour de cassation au Caire dans un procès pour la mort de manifestants durant la révolte qui a provoqué sa chute en 2011. M. Moubarak avait été condamné à la prison à vie en juin 2012 mais un nouveau procès avait été ordonné par la justice. En novembre 2014, un autre tribunal qui le rejugeait avait finalement ordonné l’abandon de ces accusations, blanchissant ainsi M. Moubarak, mais le parquet avait introduit un recours en cassation. Jeudi, la cour de cassation a finalement confirmé l’abandon des charges. Nouvel Obs

Guinée: plus de 47 000 étudiants fictifs
Plus de 47 mille étudiants fictifs sont listés dans les universités publiques et privées guinéennes, selon un rapport du ministère de l’Enseignement supérieur. Ces chiffres ont été publiés jeudi par le ministre de l’enseignement supérieur grâce au projet du recensement biométrique des étudiants guinéens. Selon le ministère de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique. il y a plus de 52 000 étudiants inscrits dans les universités privées de la capitale Conakry, mais seulement 19 000 répondent aux normes, soit plus de 32 000 étudiants fictifs. Dans les universités publiques, ce sont au total 33.000 étudiants qui ont été répertoriés, parmi lesquels, seulement 19.000 répondent aux normes et donc près de 14.000 fictifs. BBC

RD Congo : Félix Tshisekedi et Pierre Lumbi prennent les rênes du Rassemblement
Un mois après le décès d’Étienne Tshisekedi, son fils Félix a été désigné à la tête de l’opposition congolaise, a-t-on appris vendredi. Avec Pierre Lumbi, nommé président du comité des sages du Rassemblement, il aura pour tâche de relancer les discussions sur l’application de l’accord de cogestion signé avec le pouvoir. « La restructuration s’est opérée, les neuf plates-formes qui composent le Rassemblement ont désigné Félix Tshisekedi comme président du Rassemblement et Pierre Lumbi comme président du comité des sages », a déclaré à l’AFP le député d’opposition Delly Sesanga. Jeune Afrique

En RDC, le géant minier Glencore soupçonné de malversations avec un proche de Joseph Kabila
Le géant minier et du négoce de matières premières, Glencore, se retrouve au cœur d’un nouveau scandale. En république démocratique du Congo, le groupe anglo-suisse aurait versé entre 2013 et 2016 plus de 75 millions de dollars (71,2 millions d’euros) de royalties à une société opaque de l’homme d’affaires israélien Dan Gertler, un proche du président Joseph Kabila, selon une enquête de l’ONG Global Witness. Le Monde

Procès des « disparus du Novotel » : la juge d’instruction française entendue à Abidjan
En Côte d’Ivoire, la juge d’instruction française a été entendue dans le cadre du procès des « disparus du Novotel ». Un témoignage qui vient contredire la thèse de la défense. En Namibie, les négociations entre les Hereros et le gouvernement allemand coincent toujours. En cause : la question de la restitution des terres volées aux Hereros lors du génocide. Enfin, au Nigéria, à Calabar, une nouvelle industrie du cinéma émerge : Calliwood, qui pourrait bien faire de l’ombre Nollywood ! France 24

Nigeria: trois kamikazes se tuent près de Maiduguri
Deux femmes et un homme qui voulaient commettre un attentat-suicide ont été tués vendredi aux abords de la ville de Maiduguri, dans le nord-est du Nigeria, par la détonation des explosifs portés par l’un d’eux, ont rapporté les services d’urgence et la police. « Trois kamikazes sont entrés dans la ville par (la route de) Damboa vers 03H00 (02H00 GMT) et ont été repérés » par des membres de comités d’autodéfense, a déclaré à l’AFP Ibrahim Abdulkadir, un responsable de l’Agence nationale de gestion des urgences (Nema). « Ils se sont enfuis rapidement et se sont cachés sous trois camions-citernes, où l’un d’entre eux a fait détoner ses explosifs, les tuant tous », a-t-il précisé. La police a confirmé ces informations et aucune autre victime n’a été signalée. TV5

Afrique du Sud : le massacre oublié des fermiers blancs
Ils étaient six. Réveillés en sursaut quelques secondes plus tôt, Diederich et Dolla Beyers pouvaient distinguer leurs silhouettes armées se dessinant dans l’épaisse obscurité de leur chambre à coucher. Tandis que les assaillants leur liaient pieds et mains avec des câbles électriques, ils n’offraient aucune résistance, ne pensant qu’à une chose: leurs enfants, endormis dans la pièce d’à côté. Allongé sur le sol et tenu en joue par l’un des hommes les menaçant de le tuer et de violer sa femme, Diederich pouvait entendre les cinq autres saccager sa maison à la recherche d’armes et d’argent. La suite, il la connaissait: dans toutes les attaques de fermes à travers le pays, les rôdeurs abattent quasi systématiquement le mari. «Reste calme», répétait-il inlassablement à son agresseur dans un accès de sang-froid. Le Figaro

Libye : à Zintan, que reste-t-il de la révolution ?
Six ans après le déclenchement de la révolution, qui a conduit à la chute, puis à la mort de Mouammar Kadhafi, où en est la Libye ? Alors que le pays se fracture entre clans rivaux, certains en viennent à regretter l’ancien régime, pourtant honni. Notre reporter Charles Emptaz s’est rendu à Zintan, au sud-ouest de Tripoli, qui fut le théâtre d’importants combats entre révolutionnaires et pro-Kadhafi. France 24

Algérie : Abdelaziz Bouteflika fête ses 80 ans sur fond de spéculations sur son état de santé
Les interrogations s’intensifient en Algérie sur l’état de santé du président Abdelaziz Bouteflika qui fête jeudi ses 80 ans, et dont les proches évoquent la possibilité de le voir briguer un cinquième mandat. Invisible. Le chef de l’État algérien Abdelaziz Bouteflika, qui ne fait plus que de rares et brèves apparitions en public après un accident vasculaire cérébral (AVC) dont il a été victime en 2013, fête, jeudi 2 mars, ses 80 ans. France 24

Tchad: mobilisation citoyenne contre une taxe sur les communications
Plus de 47 mille étudiants fictifs sont listés dans les universités publiques et privées guinéennes, selon un rapport du ministère de l’Enseignement supérieur. Ces chiffres ont été publiés jeudi par le ministre de l’enseignement supérieur grâce au projet du recensement biométrique des étudiants guinéens. Selon le ministère de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique. il y a plus de 52 000 étudiants inscrits dans les universités privées de la capitale Conakry, mais seulement 19 000 répondent aux normes, soit plus de 32 000 étudiants fictifs. Dans les universités publiques, ce sont au total 33.000 étudiants qui ont été répertoriés, parmi lesquels, seulement 19.000 répondent aux normes et donc près de 14.000 fictifs. RFI

Au moins 246 morts dans des inondations au Zimbabwe
Les inondations qui frappent le Zimbabwe depuis décembre ont déjà fait au moins 246 morts et 128 blessées alors que le pays fait face à une redue sécheresse, rapporte le quotidien d’Etat. « Il y a pas assez de tentes, de nourriture et de médicaments pour les personnes touchées. Il y a aussi un besoin de couvertures et de vêtements », s’est alarmé Saviour Kasukuwere, ministre des Collectivités territoriales, cité par le Herald. « J’appelle les partenaires du développement, le secteur privé et la population à s’allier au gouvernement pour soutenir les programmes d’aide humanitaire », a-t-il ajouté. Selon le Herald, plus de 2.000 personnes ont été déplacées et 70 barrages détruits en raison des fortes pluies qui se sont abattues sur l’est et le sud du Zimbabwe, ces derniers mois. VOA



Photo: Adam Jones