Revue de Presse du 29 mai 2018

Mozambique: 10 personnes décapitées lors d’une nouvelle attaque attribuée aux islamistes
Dix personnes, dont des enfants, ont été décapitées dimanche dans un village de l’extrême nord-est du Mozambique lors d’une nouvelle opération meurtrière attribuée à un groupe de jeunes musulmans radicaux qui défie depuis des mois le gouvernement et la police. Selon plusieurs sources locales interrogées mardi sous couvert de l’anonymat par l’AFP, l’attaque s’est déroulée aux premières heures du jour dans le petit village de Monjane, dans la province du Cabo Delgado, non loin de la frontière avec la Tanzanie. Parmi les dix victimes figurent des enfants et le chef traditionnel du village, a précisé un habitant sous couvert de l’anonymat. TV5

Une vingtaine de morts dans une attaque au Mali
Une vingtaine de personnes, dont des civils, ont péri lors d’une attaque de présumés jihadistes samedi dans le nord-est du Mali, près de la frontière nigérienne. En premier lieu, des assaillants ont attaqué un village, puis ils ont eu des accrochages avec des éléments du Mouvement pour le salut de l’Azawad, (MSA), signataire de l’accord pour la paix et la réconciliation et allié de la force française Barkhane dans la lutte antiterroriste. Cette attaque s’apparente à un règlement de comptes d’après plusieurs sources. Au total, une centaine de personnes, dont un grand nombre de civils, appartenant en particulier aux communautés peule et touareg ont péri ces derniers mois dans cette région à la suite d’attaques de groupes armés rivaux. BBC

Le président malien vise un second mandat
Le président malien Ibrahim Boubacar Keïta a officialisé ce lundi sa candidature à l’élection présidentielle du 29 Juillet 2018. Il affrontera une dizaine de candidats. Parmi eux, le chef de l’opposition Soumaïla Cissé qu’il avait battu au second tour de la dernière élection présidentielle en 2013. En mai 2018, la candidature de IBK avait été annoncée par une coalition de partis politiques et d’associations, sans que le principal intéressé ne la confirme. Hier, Ibrahim Boubacar Kéïta a rappelé son bilan et l’impératif d’achever les chantiers déjà entamés. BBC

Les Etats-Unis demandent à l’ONU d’ajouter six Sud-Soudanais à sa liste noire
Les Etats-Unis ont demandé à l’ONU de sanctionner six nouveaux responsables sud-soudanais, dont le ministre de la Défense. Washington les accuse d’entretenir la guerre et de bloquer l’aide humanitaire. Cette demande intervient après l’échec la semaine dernière des négociations sur un accord de paix au Soudan du Sud pour mettre fin à 5 ans de guerre civile. Washington veut ajouter six personnes à la liste noire des Nations unies : trois membres du gouvernement, dont le ministre de l’Information, et surtout le ministre de la Défense et 3 hauts responsables militaires. Sur ces 6 personnes, trois font déjà l’objet de sanctions américaines et européennes. RFI

L’Ouganda dément la présence d’Ebola
Le ministère ougandais de la santé a démenti les informations faisant état d’une épidémie d’Ebola dans le pays. Face à la polémique grandissante sur les médias sociaux, la ministre a ajouté qu’un homme de 35 ans a été admis à l’hôpital de Kakumiro, dans l’ouest de l’Ouganda, il y a deux jours. Il souffrait d’une forte fièvre et de vomissements. Le patient souffrait de la fièvre hémorragique de Crimée-Congo et non d’Ebola : il est décédé après son admission. BBC

Guerre civile en Sierra Leone: libération d’un ancien chef de milice
En Sierra Leone, ce lundi, le Tribunal spécial résiduel a annoncé la libération d’un ancien chef de milice durant la guerre civile de 1991 à 2001. Moinina Fofana, qui commandait une milice progouvernementale, a commis de nombreuses exactions à l’encontre de civils. Inculpé en 2003, il a été condamné en 2008 à 15 ans de prison pour crimes de guerre. RFI

Macron une nouvelle fois à la manoeuvre dans la crise libyenne
Le président français Emmanuel Macron réunit mardi les quatre principaux acteurs du conflit libyen pour tenter d’organiser des élections et sortir ce pays de l’ornière, sept ans après la chute de Mouammar Kadhafi, une initiative accueillie avec circonspection par les experts. « Nous espérons un engagement des responsables libyens pour un scénario de sortie de crise », explique l’Elysée, assurant travailler en appui de l’envoyé spécial de l’ONU, Ghassan Salamé. Dix mois après la rencontre au sommet des frères ennemis libyens, le Premier ministre Fayez al-Sarraj et le maréchal Khalifa Haftar, homme fort de l’Est du pays, à La Celle-Saint-Cloud près de Paris le 25 juillet 2017, le chef de l’Etat français a pris le parti d’élargir le jeu. VOA

Les Comores intégreront la SADC en août
Les Comores intégreront la Communauté de développement d’Afrique australe (SADC) en août, a annoncé lundi le chef de leur diplomatie en expliquant que son gouvernement voulait s’ouvrir aux pays anglophones de la région. « Nous souhaitons ouvrir les Comores », ancienne colonie française, « aux pays anglophones de la région », notamment la Tanzanie, l’Ouganda et le Kenya, a dit Mohamed Elamine Souef. « Ce sont des pays avec lesquels nous avons des relations déjà anciennes, mais où les Comoriens se rendent de plus en plus pour affaires ou pour se soigner », a ajouté le ministre lors d’une rencontre avec la presse à Moroni. Slate

Burkina : l’interview de trop de l’ambassadeur de Taïwan
La décision de Roch Marc Christian Kaboré de rompre les relations diplomatiques entre Ouaga et Taipei, le 24 mai, est intervenue juste après la publication d’une interview de l’ambassadeur de Taïwan au Burkina Faso qui a fortement déplu. Dans une interview parue dans la presse locale, Shen Cheng-Hong, l’ambassadeur de Taïwan à Ouagadougou, a irrité les autorités burkinabè en les pressant de se prononcer sur le maintien de leur coopération avec son pays. Ces dernières ont aussitôt rompu leurs relations diplomatiques avec l’île. Jeune Afrique

RDC: Macron et Lourenço accentuent leur pression sur Kabila
Les présidents français et angolais, Emmanuel Macron et Joao Lourenço, ont tous deux réaffirmé leur soutien aux accords qui prévoient la tenue d’élections en République démocratique du Congo (RDC) le 23 décembre, sans participation de l’actuel président Joseph Kabila. « Nous partageons les mêmes préoccupations et les mêmes volontés. La France viendra en soutien des initiatives des pays de la région et de l’Union africaine qui est de faire appliquer les accords (de la Saint-Sylvestre 2017) », a déclaré le président français devant la presse. « Seuls (ces accords) permettront une clarification de la situation politique, sans complaisance, dans le calme. Je voudrais que les réunions des prochaines semaines permettent d’aboutir à un résultat clair », a dit M. Macron. TV5

Sécheresse, inondations, chenilles légionnaires : le coton burkinabé en danger
La campagne cotonnière 2017-2018 a été un choc pour les paysans burkinabés. Le 28 avril, l’Association interprofessionnelle du coton du Burkina (AICB), rassemblant producteurs et égreneurs, a dressé un bilan inquiétant : la production de coton, principal produit d’exportation du pays, a baissé de 10 % par rapport à la campagne précédente, portant le rendement moyen à « un niveau historiquement bas de 696 kg à l’hectare, contre 920 kg en 2016-2017 ». Conséquence : le Burkina Faso, jusqu’alors premier producteur africain de coton, a cédé sa place au Mali. Mais la sécheresse n’est pas le seul fléau qui accable Mathieu Idogo. Il y a deux ans, il a vu apparaître pour la première fois des chenilles légionnaires sur sa parcelle : « Elles sont arrivées en août [pendant la saison des pluies] et en trois jours elles ont détruit le champ », rapporte-t-il. Le Monde

Guinée: un nouveau gouvernement
Le nouveau Premier ministre guinéen, Ibrahima Kassory Fofana, a formé son gouvernement, sans changement majeur par rapport à celui de son prédécesseur Mamadi Youla, selon un décret lu dans la nuit de samedi à dimanche sur les médias d’Etat. Deux opposants font leur entrée dans le nouveau gouvernement guinéen. Mouctar Diallo et Aboubacar Sylla étaient respectivement leader de NFD et de l’UFC. Tous les deux sont des anciens allies du chef de file de l’opposition Cellou Dalein Diallo. Le nouveau gouvernement compte 33 ministres. BBC

Les ânes de la discorde entre Paris et Bujumbura
Au Burundi, la polémique bat son plein autour de dix ânes offerts par la France à des villageois de la province de Gitega (est de Bujumbura). Le ministre burundais de l’Agriculture a fini par ordonner la mise en quarantaine des animaux, achetés en Tanzanie. L’affaire fait grand bruit dans le pays. Bujumbura a qualifié le don des dix ânes d' »insulte ». Ces derniers jours, dans l’entourage du pouvoir du président Nkurunziza, des voix se sont violemment élevées contre la mise à disposition, financée par l’ambassade de France à Bujumbura, d’une dizaine d’ânes aux habitants d’un village du centre du pays. BBC

Mamoudou Gassama, le migrant malien qui a sauvé un enfant, a été régularisé
Mamoudou Gassama, le jeune Malien sans-papiers devenu célèbre en sauvant la vie d’un enfant à Paris, a reçu mardi le récépissé régularisant sa situation, première étape avant d’obtenir la nationalité française promise par Emmanuel Macron. Casquette et sweat noirs, jogging gris, le jeune homme de 22 ans, a également signé mardi un contrat de 10 mois pour effectuer un service civique au sein de la Brigade des Sapeurs pompiers de Paris, a indiqué Pierre-André Durand, le préfet de Seine-Saint-Denis, département au nord de la capitale. VOA



Photo: Adam Jones