Revue de Presse du 29 juin 2016

Meurtri, le Soudan du Sud annule sa fête d’indépendance
Le Soudan du Sud ne célébrera pas en juillet le cinquième anniversaire de son indépendance, a annoncé mardi le plus jeune pays au monde, invoquant une économie ravagée par une guerre civile meurtrière dont il peine à sortir. Cette annonce intervient après des affrontements ce week-end, provoqués « par des éléments opposés à la paix et soutenus par des combattants tribaux » selon l’armée, et fatals à au moins 43 personnes (39 civils et 4 policiers) à Wau, ville située à 650 kilomètres au nord-ouest de la capitale Juba. « Ce sont les corps qui ont été retrouvés jusqu’à présent, mais le nettoyage continue », a déclaré mardi le ministre sud-soudanais de l’Information, Michael Makuei. « Le bilan va probablement s’alourdir », a prévenu ce responsable, alors que les Casques bleus de la mission de l’ONU au Soudan du Sud (Unmiss) ont ouvert les portes de leur base à plus de 10.000 civils déplacés par ces violences. TV5

Côte d’Ivoire: un témoin accuse Simone Gbagbo d’avoir financé la répression
Des déclarations accablantes contre Simone Gbagbo, ce mardi 28 juin. Pour la première fois depuis le début du procès de l’ancienne Première dame de Côte d’Ivoire, poursuivie pour crimes contre l’humanité, un témoin a livré des éléments très à charge. Selon cet ex-chef de milice, Simone Gbagbo a bien joué un rôle clé dans la crise en finançant des groupes armés. On le surnomme « colonel H », dit-il. L’homme se présente comme un ancien chef de milice, un ex-membre de la galaxie patriotique. Actuellement en prison, il arrive menotté devant la cour d’assises. RFI

Réforme de la Constitution au Bénin: la commission bloque sur le mandat unique
La Commission des réformes politiques et institutionnelles a remis son rapport au chef de l’Etat, ce mardi 28 juin, avec un peu de retard sur le calendrier initial, en raison de l’âpreté des débats. Installée le 6 mai dernier, la commission est composée de 35 personnalités issues des partis politiques ou de la société civile. Sur la question sensible du mandat unique pour le président de la République, la commission renvoie la balle dans le camp de Patrice Talon : ce sera dans tous les cas à lui de trancher. RFI

Zambie: Arrestation de trois journalistes
En Zambie, le directeur de la rédaction du Post, Fred M’membe, son épouse Mutinta M’membe et le rédacteur en chef du journal, Joseph Mwenda, ont été placés en détention dans l’attente d’être inculpés. L’ONG Amnesty International a demandé leur libération immédiate. Le quotidien Post est accusé par les autorités zambiennes de devoir au fisc 53 millions de kwachas, soit 4,8 millions de dollars. Les responsables du journal ont rejeté ces allégations la semaine dernière et dénoncent ce qui apparait à leurs yeux comme une tentative de censure, à six semaines de l’élection présidentielle. BBC

Centrafrique : qui sont les 18 victimes de l’unité spéciale du « shérif de Bangui » ?
Selon une enquête de l’ONG Human Rights Watch (HRW) rendue publique lundi 27 juin, dix-huit personnes ont été exécutées de sang froid et sans procédure judiciaire, à Bangui, la capitale centrafricaine, par les membres de l’Office central de répression du banditisme (OCRB), entre avril 2015 et mars 2016. Robert Yékoua-Ketté, ancien directeur de l’OCRB, démis de ses fonctions le 8 juin, serait impliqué directement dans treize de ces meurtres. HRW réclame au nouveau gouvernement de Faustin-Archange Touadéra l’ouverture « d’une enquête efficace et transparente sur toutes les exécutions extrajudiciaires qui auraient été commises par l’OCRB » afin de « montrer aux Centrafricains que même les commandants “intouchables” devront rendre des comptes. » Le Monde

L’Algérie affirme avoir éliminé les assassins d’Hervé Gourdel
Trois islamistes tués récemment lors d’une opération militaire au sud d’Alger ont été identifiés comme étant membres du groupe armé impliqué dans la décapitation en 2014 en Algérie d’un touriste français, Hervé Gourdel. Les autorités algériennes ont annoncé lundi 27 juin la mort de trois islamistes identifiés comme étant membres du groupe armé impliqué dans la décapitation en 2014 d’un touriste français, Hervé Gourdel. Ces hommes ont été tués récemment lors d’une opération militaire au sud d’Alger, a précisé le ministre de la Justice Tayeb Louh. France 24

L’onde de choc du Brexit atteint les places financières africaines
Les incertitudes engendrées sur les places boursières africaines par le vote en faveur de la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne (Brexit) sont particulièrement marquées à Johannesburg, en Afrique du Sud. Si elles sont d’une ampleur moindre que le séisme qui a ébranlé les grandes places de New York à Francfort et Hong Kong (la capitalisation boursière mondiale a fondu de -2 146 milliards de dollars le lendemain du référendum britannique du 23 juin), les secousses ressenties sur les Bourses africaines depuis le Brexit n’en sont pas moins importantes. La place boursière africaine la plus touchée est le Johannesburg Stock Exchange (JSE), de loin la plus grosse du continent avec une capitalisation proche de 1 000 milliards de dollars. Jeune Afrique

Mali: nouvelles opérations de la force française Barkhane dans le nord du pays
Les forces françaises de l’opération Barkhane ont lancé de nouvelles missions dans le nord du Mali, dans la nuit du lundi 27 au mardi 28 juin. Objectifs : lutter contre le trafic de drogue, d’armes et contre les terroristes. L’opération en cours dans le nord du Mali est menée non seulement contre les terroristes, mais également contre les trafiquants d’armes et de drogues. Les militaires français de l’opération Barkhane qui sont sur le terrain ont été aperçus dans deux régions : celles de Gao et de Kidal au nord-est du pays. RFI

L’Erythrée craint une reprise de « grande envergure » de la guerre avec l’Ethiopie
L’Erythrée, un des régimes les plus fermés au monde, affirme craindre une reprise « à grande envergure » de la guerre avec l’Ethiopie, soutenue par la communauté internationale « sous prétexte » de la défense des droits de l’Homme, a déclaré mardi son ambassadrice à Paris. « L’Ethiopie a déjà commencé à attaquer (…) et nous pensons que la guerre peut être relancée n’importe quand à grande envergure », a déclaré Hanna Simon lors d’une conférence de presse organisée à trois jours d’un vote, à Genève, du Conseil des droits de l’Homme de l’ONU sur la situation en Erythrée suite à un rapport accablant pour le régime. Le 13 juin, les frères ennemis de la Corne de l’Afrique se sont mutuellement accusés d’avoir déclenché des combats meurtriers à leur frontière très disputée. Le régime éthiopien a mis en garde contre le risque de « guerre totale ». VOA

Centrafrique : au moins 18 personnes exécutées par une unité de police selon une ONG
Au moins 18 personnes « et peut-être plus » ont été exécutées « illégalement » par une unité de police anti-criminalité en Centrafrique entre avril 2015 et mars 2016, a affirmé lundi l’ONG Human rights watch (HRW). L’organisation de défense des droits de l’Homme accuse l’ex-directeur de l’Office central de répression du banditisme (OCRB), Robert Yékoua-Ketté, d’avoir personnellement mené une exécution et d’en avoir ordonné cinq autres. HRW suggère aux autorités centrafricaines de le traduire en justice. « Les chercheurs de Human Rights watch ont documenté 18 incidents d’exécutions par l’OCRB et ont reçu des informations crédibles concernant 12 autres personnes tuées de manière semblable entre avril 2015 et mars 2016 », écrit l’ONG dans un rapport daté de Nairobi et publié sur son site. VOA

Zambie: arrestation de trois responsables du principal quotidien indépendant
Trois responsables du principal quotidien indépendant zambien ont été arrêtés mardi devant leurs bureaux, fermés depuis la semaine dernière par les autorités, annonce Amnesty International qui demande leur libération immédiate. Le directeur de la rédaction du Post, Fred M’membe, son épouse Mutinta M’membe et le rédacteur en chef du journal, Joseph Mwenda, ont été placés en détention dans l’attente d’être inculpés, selon la page Facebook du journal. Le Post, qui est accusé par les autorités de devoir 53 millions de kwachas (4,8 millions de dollars) au fisc zambien, a rejeté cette semaine ces allégations et dénoncé une tentative de censure, à six semaines de l’élection présidentielle. VOA

Militants FNL arrêtés: l’opposition burundaise dénonce des pressions du pouvoir
Les opposants burundais dénoncent de nouvelles pressions de la part du pouvoir. Plusieurs militants des Forces nationales de libération (FNL) ont été arrêtés ces derniers jours dans plusieurs provinces du pays. Des responsables locaux des FNL ont été interpellés dans la province du Bururi et à Ngozi, dans le nord, une localité présentée comme un fief du président Nkurunziza. D’après le porte-parole du parti d’opposition, le chef de l’Etat n’a pas apprécié la récente visite d’Agathon Rwasa. RFI

La société civile réunie en Ouganda pour être plus influente et efficace
Lundi 27 juin se tenait à Kampala une réunion d’une vingtaine d’organisations de la société civile est-africaine sous la tutelle d’Akina Mama wa Afrika. Objectif de cette réunion : lancer un document-guide pour la société civile de la zone des Grands Lacs (CIRGL), un recueil de recommandations notamment pour faciliter leur travail et être plus influent dans cette organisation. Car si les organisations de la société civile sont nombreuses, leur pouvoir et leur capacité d’action ne l’est pas tout autant. RFI

Olivier Kamitatu : « Le spectre de la burundisation plane sur la RDC »
En République démocratique du Congo, l’incertitude plane sur l’élection présidentielle prévue en novembre 2016. La Constitution n’autorise pas Joseph Kabila, qui achève son deuxième et dernier mandat cette année, à se porter candidat à ce scrutin. L’homme aux commandes du pays depuis 2001 n’a pas encore dévoilé ses intentions et ne semble pas prêt à quitter son poste à 45 ans. Il prône un « dialogue » avant la tenue de ce scrutin tant attendu. L’opposition, pour sa part, soupçonne le président d’user de manoeuvres dilatoires pour se maintenir au pouvoir après l’expiration de son mandat. C’est dans ce contexte que plusieurs dirigeants de l’opposition se sont retrouvés en conclave à Genval, près de Bruxelles, en Belgique les 8 et 9 juin derniers, autour de l’opposant historique Étienne Tshisekedi. Les délégués à ce forum ont rejeté le dialogue convoqué par l’ordonnance du président Kabila depuis samedi 28 novembre 2015. Olivier Kamitatu, ex-ministre, membre du G7, une coalition de partis qui ont quitté la majorité présidentielle pour rejoindre l’opposition, a pris part à ces travaux. Il s’est confié au Point Afrique.  Le Point

Découverte d’un énorme gisement d’hélium en Tanzanie
Des experts et une entreprise norvégienne ont affirmé mardi avoir découvert en Tanzanie un énorme gisement d’hélium, un gaz rare essentiel dans la recherche scientifique, mais aussi utilisé pour la recherche aérospatiale ou pour gonfler les ballons dans les fêtes. Ce gisement de 1,5 milliard de mètres cubes d’hélium découvert dans la vallée du Rift, en Tanzanie, peut répondre pendant sept ans à la demande mondiale de ce gaz utilisé dans les scanners médicaux, les télescopes, la cryogénie, la recherche aérospatiale, et dont la production actuelle suffit difficilement à répondre à la demande.  Romandie



Photo: Adam Jones