Revue de Presse du 28 octobre 2016

Kenya: un homme tué après avoir blessé un policier devant l’ambassade américaine
Au Kenya, un jeune homme a été abattu jeudi 27 octobre en fin d’après-midi, devant l’ambassade des Etats-Unis à Nairobi, après avoir tenté de poignarder un policier kényan qui protégeait le périmètre de l’ambassade. Une enquête a été ouverte, mais rien pour l’instant n’indique qu’il s’agisse d’un attentat terroriste. RFI

En Somalie, des djihadistes de l’EI repoussés à Qandala
Qandala, petite localité portuaire du Puntland, a été arrachée, jeudi 27 octobre, aux mains de djihadistes, selon des sources locales. La veille, des combattants de l’Etat islamique (EI) avaient revendiqué sa conquête. Plusieurs dizaines d’hommes armés en avaient pris le contrôle mercredi matin. « Nous avons pu établir que Qandala est tombée ce matin. Des miliciens islamistes en armes ont investi la localité et dit à la population qu’ils la contrôlaient désormais », avait déclaré par téléphone à l’AFP un chef coutumier, Mohamed Muse, depuis la ville de Bossasso, à environ 70 km de Qandala. Ce qu’a confirmé Abdiweli Adan, un habitant du village voisin de Karin.Le Monde

Somalie: le retrait des troupes éthiopiennes lié à des «contraintes financières»
L’Ethiopie a justifié l’évacuation de ses troupes de plusieurs localités en Somalie par des «contraintes financières». Une décision qui n’a rien à voir avec l’état d’urgence en vigueur dans le pays, assure Addis Abeba, alors que ces dernières semaines les forces éthiopiennes se sont retirées de plusieurs positions dans le pays. En quelques semaines, les troupes éthiopiennes ont évacué quatre de leurs positions dans le centre de la Somalie. Des positions immédiatement reprises par les islamistes shebab. De quoi inquiéter le gouvernement somalien. RFI

Deux pilotes érythréens atterrissent en Ethiopie et demandent l’asile
En Ethiopie, deux pilotes de l’aviation érythréenne ont fait défection avec leur appareil mercredi matin 26 octobre. Après avoir survolé la frontière, ils ont atterri sur l’aéroport de Mekele, la capitale de la région du Tigré, où ils ont immédiatement demandé l’asile. Le lieutenant Mebrahtu Tesfamariam et le sous-lieutenant Afeworki Fishaye avaient décollé à 10h mercredi matin de la base aérienne d’Asmara, la capitale de l’Erythrée. Ils volaient à bord d’un petit aéronef d’entraînement, un Zlin 143L, de fabrication tchèque. RFI

L’opération de charme de Paul Kagame à l’adresse de l’Afrique francophone
Le président Paul Kagame se trouve depuis jeudi 27 octobre à Brazzaville. Une visite de travail qui a lieu alors qu’on assiste à un rééquilibrage de la politique de ce pays sur le continent africain. Après avoir tourné le dos au monde francophone pendant une dizaine d’années, les choses sont en train de changer. Paul Kagame a multiplié ses déplacements vers l’Afrique francophone, sept pays visités en moins d’une année et presque autant d’autres chefs d’Etats francophones qui ont pris le chemin de Kigali. RFI

L’UE lance une mission de formation des garde-côtes libyens
Plus de 90% des migrants qui se dirigent vers le sud de l’Italie partent des côtes libyennes. L’Union européenne a donc lancé ce jeudi 27 octobre la mission de formation de garde-côtes libyens, pour contribuer à la traque des trafiquants d’êtres humains. Rien qu’au cours des dernières heures, des dizaines d’adultes et d’enfants ont perdu la vie, suite au naufrage de leur embarcation dans les eaux libyennes. RFI

La Tunisie dément servir de base à des drones américains déployés en Libye
Lors du 27e sommet de l’Union africaine en juillet, le président rwandais s’est vu confier la mission de réformer l’Union africaine afin de la rendre plus efficace. Il devra remettre ses conclusions lors du prochain sommet en janvier 2017. Économistes, politiques, ou businessmen du continent : neuf personnalités africaines, des secteur public et privé, ont été désignées par le président rwandais Paul Kagame pour réfléchir à la réforme institutionnelle de l’Union africaine. Selon un communiqué officiel du bureau de la présidence en date du 18 octobre, ces neuf experts doivent se réunir le 31 octobre à Kigali. Jeune Afrique

Sommet de Luanda: vives réactions de l’opposition et du gouvernement en RDC
En République démocratique du Congo (RDC), les réactions ont été nombreuses suite au sommet de Luanda qui a consacré l’accord politique signé entre la majorité et une frange de l’opposition, et félicité Joseph Kabila pour la convocation du dialogue national. Si le gouvernement congolais salue ce soutien, une partie de l’opposition rejette fermement les conclusions des chefs de l’Etat réunis en Angola. RFI

Crise politique en RD Congo : le sommet de Luanda a-t-il servi à quelque chose ?
Le sommet international organisé dans la capitale angolaise s’est achevé mercredi soir sans permettre de trouver une issue à la crise politique en RD Congo. Alors qu’une frange de l’opposition réclame une plus large ouverture au dialogue et conteste le report de l’organisation du scrutin présidentiel, Joseph Kabila a reçu le soutien de ses homologues africains de la sous-région des Grands Lacs et des membres de la SADC. Jeune Afrique

Le pape François devrait se rendre prochainement au Soudan du Sud
Le pape François, qui recevait ce jeudi au Vatican trois responsables des Églises chrétiennes du Soudan du Sud, a accepté de se rendre prochainement dans leur pays. Mgr Paulino Lukudu Loro, archevêque catholique de Djouba, la capitale du Soudan du Sud, le Révérend Daniel Deng Bul Yak, archevêque de l’Église épiscopale, ainsi que le Révérend Peter Gai Lual ont été reçus jeudi 27 octobre au Vatican par le pape François. A l’issue de leurs échanges, ce dernier a accepté l’invitation des trois responsables religieux à se rendre dans ce jeune État en guerre civile depuis 2013. Si le souverain pontife a donné son accord de principe, il devra toutefois recevoir au préalable une invitation du gouvernement sud-soudanais. Jeune Afrique

En Centrafrique, les trois erreurs fatales de la communauté internationale
C’est désormais une évidence : le double scrutin présidentiel et législatif organisé en décembre 2015 en Centrafrique n’a pas tiré le pays de la crise qu’il traverse depuis le renversement, en mars 2013, du président François Bozizé par les rebelles de la Séléka. A analyser de près le climat sécuritaire à Bangui, la capitale, et dans le reste du territoire national, on peut même affirmer que rien n’a véritablement changé, même si le pays s’est doté d’un président de la République et d’un Parlement élus au suffrage universel. Cette situation paradoxale s’explique par une succession d’erreurs commises par ce qu’on désigne abusivement, sans doute, la « communauté internationale ». Ici, il s’agit de tout le monde sauf les Centrafricains eux-mêmes. Le Monde

Quitter la CPI, une diversion des Etats détracteurs africains ?
Les Etats africains qui veulent quitter la Cour pénale internationale (CPI) tentent de camoufler leurs agendas politiques internes à coups de vieilles critiques populaires contre la dominance occidentale, assurent des experts. Après des décisions similaires du Burundi et de l’Afrique du Sud, la Gambie a annoncé mardi son retrait, en accusant la Cour de « persécution envers les Africains ». Pourtant, Banjul fait écho à ces critiques régulièrement entendues sur le continent au moment même où la Cour commence à élargir son terrain d’action, « dans des endroits où des Etats occidentaux sont impliqués », selon Mark Kersten, chercheur en droit pénal international à l’université de Toronto. Africa No1

La Sierra Léone menacée par la famine
Quelque 3,5 millions de Sierra Léonais ne disposent pas d’une sécurité alimentaire, selon un rapport publié jeudi par le Programme alimentaire mondiale (PAM) et l’Organisation des Nations-Unis pour l’alimentation et l’agriculture. De ce nombre, environ 600.00 personnes sont confrontées à de graves pénuries alimentaires et ne sont pas préparées à d’éventuelles crises telles que la hausse des prix des denrées, les inondations ou la sècheresse, souligne le document Le rapport indique que le nombre de personnes « gravement » affectées par le manque de nourriture a augmenté de 60 % depuis 2010. BBC



Photo: Adam Jones