Revue de Presse du 28 août 2017

Paris accueille un mini-sommet euro-africain sur la crise migratoire
Un sommet sur l’immigration s’ouvre ce lundi après-midi à l’Elysée. Le président Macron recevra ses homologues tchadien, Idriss Déby, et nigérien, Mahamadou Issoufou. Invités également, la chancelière allemande Angel Merkel, la chef de la diplomatie européenne Federica Mogherini, le président du conseil italien Paolo Gentiloni, le chef du gouvernement espagnol Mariano Rajoy ainsi que le chef du gouvernement d’Union nationale de Libye, Fayez Al Sarraj. Un sommet qui intervient alors que cet été, Emmanuel Macron a souhaité la création de hotspots en Afrique, des centres d’enregistrement des demandeurs d’asile pour limiter les flux migratoires illégaux, les morts en méditerranées et les détentions inhumaines de migrants en Libye. Une annonce controversée et problématique. RFI

La crise en Libye affecte la lutte contre le trafic d’êtres humains
Le président soudanais Omar el-Béchir a affirmé dimanche que la crise politique en Libye voisine affectait le Soudan, les trafiquants d’êtres humains utilisant son territoire pour commettre des actes criminels. M. Béchir qui s’exprimait devant la presse à Khartoum en présence du chef du gouvernement libyen d’union nationale (GNA), Fayez al-Sarraj, a déclaré que l’insécurité en Libye a rendu plus coûteuse pour le Soudan la lutte contre l’immigration clandestine. « Nous sommes directement affectés par l’insécurité en Libye qui a rendu coûteuse notre lutte contre le trafic d’êtres humains, l’immigration clandestine et les crimes transfrontaliers, a dit M. Béchir « Ceux qui commettent ces crimes profitent de l’instabilité en Libye et utilisent le territoire soudanais pour les commettre », a t-il déploré. TV5

Après deux mois de tribulations, les antimigrants mettent pied à terre en Libye
Les militants d’extrême droite qui voulaient passer l’été à contrôler les ONG secourant des migrants au large de la Libye ont mis pied à terre dimanche, après deux mois de tribulations et moins d’une semaine de patrouille. Les six militants européens de Génération identitaire (GI), réunis au sein du collectif « Defend Europe », étaient bloqués depuis le 17 août au large de Malte, dont le gouvernement refusait l’accès à leur navire. Le C-Star a été loué grâce à un appel aux dons sur internet qui a permis de collecter plus de 233.000 dollars (195.000 euros). Parti début juillet de Djibouti, il a été retardé par des soucis administratifs au canal de Suez, puis par un imbroglio juridique à Chypre, quand son commandant a été soupçonné d’aide à l’immigration clandestine. VOA

Elections en Angola: polémique dans l’attente des résultats définitifs
L’Angola est toujours dans l’attente des résultats définitifs des élections législatives du 23 août dernier. Les derniers résultats partiels, publiés vendredi 25 août par la Commission électorale, concernaient 98 % des suffrages et annonçaient une large victoire du MPLA, parti au pouvoir depuis l’indépendance de l’ancienne colonie portugaise. Les principaux partis d’opposition tout comme plusieurs figures de la société civile contestent non seulement ces chiffres mais aussi la validité du dépouillement et de la compilation des votes. Ils dénoncent des irrégularités mais n’ont, pour l’instant, entamé aucune action en justice. RFI

Soudan du Sud: un journaliste américain tué dans des affrontements armés
Un journaliste américain a été tué samedi 26 août au Soudan du Sud alors qu’il couvrait les combats entre les troupes gouvernementales et les rebelles. Christopher Allen, 26 ans, travaillait pour plusieurs médias internationaux. A 26 ans, le journaliste et photographe américain Christopher Allen travaillait régulièrement pour les chaînes de télévision Al Jazeera, Vice News ou encore le journal britannique The Independent. Il était arrivé récemment au Soudan du Sud après avoir couvert pendant deux ans le conflit en Ukraine. RFI

Somalie: arrivée de soldats turcs à Mogadiscio
Des soldats turcs sont arrivés à Mogadiscio en Somalie jeudi 24 août. Objectif : finaliser l’installation d’un camp militaire turc dans le pays. Un investissement de 50 millions de dollars d’Ankara dont la construction avait été lancée en 2015. Pourquoi la Turquie s’implique-t-elle dans ce pays toujours ravagé par la guerre civile ? RFI

Zimbabwe : Grace, talon d’achille de Robert Mugabe ?
Depuis qu’elle est entrée en politique, il y a environ trois ans, la première dame, Grace Mugabe, 52 ans, n’en finit plus de faire la une des journaux, plaçant régulièrement son mari Robert Mugabe (connu pour ses frasques et surtout ses phrases-chocs) et la Zanu-PF, au pouvoir, sous les feux des projecteurs. Elle vient de faire sa première apparition publique ce 25 août, depuis qu’elle est soupçonnée d’avoir agressé une jeune mannequin à Johannesburg. Affaire qui lui a valu l’immunité diplomatique de l’Afrique du Sud. Le Point

RDC: le nombre de déplacés a quasiment doublé en six mois (HCR)
Les déplacés internes en République démocratique du Congo ont quasiment doublé en six mois à la suite notamment des violences dans le Kasaï et des conflits entre Pygmées et Bantous dans le sud-est, a déclaré samedi à l’AFP le numéro 2 du Haut commissariat aux réfugiés (HCR). Sur l’ensemble du territoire congolais (2,3 millions de km2, 70 millions d’habitants, neuf pays frontaliers), le HCR a enregistré une croissance du nombre des déplacés internes de “deux millions début 2017 à près de quatre millions six mois après”, a affirmé à l’AFP George Okoth-Obbo. Il y a au total 3,8 millions de déplacés en RDC, précise le HCR. Africa News

RDC – Burundi : quand les jeunes du parti de Kabila s’affichent avec les Imbonerakure
La ligue des jeunes du Parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie (PPRD), formation politique du président congolais Joseph Kabila, a répondu favorablement le weekend dernier à une invitation des Imbonerakure, mouvement de jeunesse burundais affilié au CNDD-FDD, le parti au pouvoir. Ces jeunes sont soupçonnés d’être une milice supplétive des forces armées burundaises. Un affichage assumé qui suscite la controverse à Kinshasa. Depuis quarante-huit heures, la polémique enfle petit à petit sur les réseaux sociaux. Surtout sur l’application mobile de messagerie instantanée WhatsApp où circule un cliché montrant le président burundais, Pierre Nkurunziza, tout sourire au milieu des jeunes du Parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie (PPRD), principale formation politique de la coalition au pouvoir en RDC. Jeune Afrique

En RDC, la coulée de boue charrie son lot de polémiques
Confrontées comme la Sierra Leone à une coulée de boue meurtrière, les autorités de la République démocratique du Congo (RDC), sous le feu de critiques qui dénoncent une réponse tardive, affirment prendre « les dispositions nécessaires » face à cette « catastrophe majeure ». Contrairement aux inondations de Freetown dans la nuit du 13 au 14 août, l’éboulement du 16 août en RDC n’a pas eu lieu dans une capitale relativement facile d’accès pour les sauveteurs et les médias, mais à près de 2 000 km au nord-est de Kinshasa, dans la province de l’Ituri, sur les bords du lac Albert, frontalier de l’Ouganda. Le Monde

Élections en Angola : la victoire du MPLA confirmée malgré les accusations de fraude lancées par l’opposition
Les deux grands partis d’opposition refusent de reconnaître la victoire du MPLA aux élections générales mercredi dernier, malgré la validation unanime vendredi des observateurs internationaux. Le MPLA, qui dirige le pays depuis son indépendance en 1975, a recueilli 61,1 % des suffrages aux élections générales de mercredi, selon les chiffres quasiment complets publiés vendredi par la Commission nationale électorale (CNE). Quant aux deux principaux adversaires du régime, l’Unita et la Casa-CE, ils ont respectivement réuni 26,7 % et 9,4 % des suffrages au terme du dépouillement de 97 % des bureaux de vote. Jeune Afrique

Libye : des combattants tchadiens tué 
Des combats ont eu lieu entre un groupe d’opposants tchadiens et le bataillon Sabl al Salam, forces de défense de la région de Kuffra, selon la presse égyptienne, citant des sources de la région. Sept combattants tchadiens et deux membres du bataillon Sabl al-Salam ont été tués. Selon la presse saoudienne ce groupe d’opposants tchadiens est soutenu par le Qatar. Cela toujours selon la presse saoudienne est en lien avec la fermeture par le Tchad de l’ambassade du Qatar à Ndjamena le 23 aout dernier. Car Ndjamena accuse Doha de se servir Tchad comme base arrière pour déstabiliser la Libye. Le Qatar est toujours dans la tourmente diplomatique avec ses voisins du Golfe. BBC

Burkina: 8 morts dans l’éboulement d’une mine d’or
Au Burkina Faso, huit personnes ont été tuées dans l’éboulement d’une mine d’or artisanale survenu samedi dans le centre du pays. L’accident a eu lieu sur le site d’orpaillage de Nagriré, dans la commune de Gogo. Cet éboulement pourrait avoir été provoqué par les pluies abondantes tombées ces derniers jours dans la région. Les pluies ont provoqué la rupture d’une digue dans la même zone, selon le maire de la commune. Les victimes ont été inhumées sur place, après le constat d’usage, et les blessés conduits au centre médical de Gogo, a indiqué une source judiciaire. BBC

USA : l’ ex-ministre guinéen Mahmoud Thiam écope de 7 ans
L’ancien ministre des Mines de la junte militaire guinéenne CNDD, Mahmoud Thiam, a été condamné à sept ans de prison ferme. L’ancien ministre guinéen des Mines, Mahmoud Thiam, accusé de corruption et de blanchiment d’argent par la justice américaine, a été condamné à sept ans de prison ferme par un tribunal américain.  BBC



Photo: Adam Jones