Revue de Presse du 26 mai 2016

L’ONU lève les dernières sanctions pesant sur le Liberia
Le Conseil de sécurité de l’ONU a levé mercredi les dernières sanctions pesant sur le Liberia, treize ans après la fin de la guerre civile dans ce pays. Aux termes d’une résolution adoptée à l’unanimité, le Conseil met fin au régime de sanctions imposé au Liberia depuis 2003 et supprime le comité et le groupe d’experts chargés de superviser l’imposition des sanctions. Celles-ci visaient notamment à lutter contre le trafic de ressources naturelles (diamants, bois) ou gelaient les avoirs de certains individus. Elles avaient été progressivement allégées depuis 2006. Il ne restait plus en fait dans l’arsenal de sanctions qu’un embargo sur les armes destinées aux « acteurs non étatiques » et l’obligation pour le gouvernement de notifier à l’avance le comité concernant ses achats d’armements. VOA

Malgré l’affaiblissement des Chabab, la Somalie continue de se fragmenter
La Somalie est plus que jamais fragmentée à trois mois des élections présidentielle et législatives, initialement prévues pour août, mais dont la date officielle n’est pas encore fixée. Le gouvernement central de Mogadiscio n’a ni les moyens ni la légitimité pour reprendre le contrôle de son territoire, laissant des pans entiers sous la menace du groupe islamiste Chabab, affilié à Al-Qaida. Dans ce contexte, le projet de fédéralisation de la Somalie, débuté en 2012 et censé redécouper le pays en six Etats membres, pourrait entériner le statu quo de cette géographie chaotique. TV5

Réfugiés : le président somalien inquiet
Le Kenya a annoncé récemment son intention de fermer le plus important camp de réfugiés au monde. Le site de Dadaab accueille plus de 300 000 somaliens. Le président somalien Hassan Sheikh Mohamed estime que le rapatriement forcé n’est dans l’intérêt d’aucun des deux pays. Pour lui, il est important de se mettre d’accord « sur la meilleure manière de ramener ces gens d’une façon ordonnée et digne et en concordance avec les lois internationales… » ajoutant qu’il ne souhaitait pas que les relations avec le Kenya soient affectées. BBC

Burkina: le parti présidentiel, grand vainqueur des municipales
Le parti du président burkinabè, Roch Marc Christian Kaboré a remporté les élections municipales organisées dimanche au Burkina Faso, selon des résultats provisoires globaux publiés mercredi soir. Les résultats définitifs seront prononcés par le Conseil d’Etat après la période de contentieux ouverte pour une semaine. Le Mouvement du peuple pour le progrès (MPP, le parti présidentiel) a obtenu 11.167 conseillers élus sur 19.222 postes à pourvoir, arrivant loin devant l’Union pour le progrès et le changement (UPC) qui a remporté 3.051 sièges de conseillers, a proclamé la Commission électorale nationale indépendante (CENI). TV5

Série d’inculpation pour corruption au Liberia
Cinq personnes, dont trois hauts responsables politiques libériens, et la compagnie minière britannique Sable Mining, accusée de les avoir corrompus, ont été inculpées de « crimes économiques », Peu auparavant, une source de sécurité avait fait état de l’arrestation mercredi matin d’un des cinq hommes, le chef du parti au pouvoir et ancien avocat de la société, Varney Sherman. « Les poursuites visent pour le moment le président de l’Assemblée (Alex) Tyler, Varney Sherman, Ernest C.B. Jones, Chris Onunuga et Sable Mining. D’autres personnes font encore l’objet d’enquêtes », a déclaré le ministre de l’Information du Liberia, Eugene Nagbe à l’AFP. M. Nagbe faisait référence à des personnes citées dans un rapport publié le 11 mai par l’ONG britannique Global Witness accusant la compagnie de pratiques de corruption pour obtenir ou sécuriser des permis d’exploitation au Liberia et en Guinée. VOA

La police dit avoir arrêté deux membres de l’EI préparant des attaques au Kenya
La police kényane a affirmé avoir déjoué des attaques à l’explosif prévues selon elle en représailles à des arrestations menées début mai. Selon la police, Kiguzo Mwangolo Mgutu et Abubakar Jillo Mohammed se sont radicalisés en fréquentant une mosquée d’un bidonville de Nairobi, où ils ont été recrutés par l’EI. Ce groupe « cherche à s’établir au Kenya », a soutenu la police dans un communiqué. Les deux hommes sont soupçonnés d’avoir prévu des attaques afin de venger l’arrestation de Mohammed Abdi Ali, un étudiant en médecine et chef présumé de leur groupe au Kenya. Il avait été interpellé début mai avec deux autres hommes, avec lesquels il prévoyait, selon la police, une attaque à l’anthrax au Kenya. VOA

Congo-Kinshasa: Faut-il craindre le pire?
Depuis l’arrêt de la Cour constitutionnelle qui permet désormais au président sortant Joseph Kabila de rester au pouvoir aussi longtemps qu’une élection présidentielle n’est pas organisée, la température sociopolitique est montée d’un cran en République démocratique du Congo (RDC). Car le président sortant vient ainsi de dévoiler aux yeux de l’opinion publique et surtout de l’opposition que toutes les manœuvres dilatoires qu’il a entreprises depuis plusieurs mois maintenant ne visaient que l’objectif de se maintenir le plus longtemps possible au pouvoir. allAfrica

Les arrestations de migrants érythréens se multiplient au Soudan
Au Soudan, les autorités procèdent à de plus en plus d’arrestations de migrants fuyant la dictature voisine de l’Erythrée. Des interpellations dénoncées par les organisations de défense des droits de l’homme. Ces dernières semaines, la pression sur la communauté érythréenne semble s’intensifier. RFI

Des opérations des forces françaises en cours dans le nord du Mali: Barkhane portera-t-elle l’estocade aux djihadistes?
Les forces françaises mènent en ce moment même contre les djihadistes, de nouvelles opérations d’envergure dans le Nord du Mali. Et pour cause : les récentes attaques terroristes auront montré que les ingénieurs du mal ont repris du poil de la bête. En tout cas, il ne se passait plus une semaine sans que les forces maliennes ou internationales ne subissent des attaques terroristes meurtrières. La France aura perdu au total, 17 soldats dont un officier, depuis son intervention militaire au Mali. Le pays de Soundiata Keïta, à lui seul, aura perdu des centaines de soldats. C’est dire que la pertinence de ces opérations n’est plus à démontrer. Le Pays

RDC: pour ses partisans, le départ de l’opposant Katumbi a des airs de match interrompu
« C’est comme une interruption brutale d’un match de football plaisant avant le coup de sifflet final », regrette Sangwa Masikini. Pour ce chômeur de 30 ans, le départ précipité de l’opposant congolais Moïse Katumbi en Afrique du Sud a un goût amer. « Nous sommes déçus », reconnaît-il en s’extrayant d’une conversation passionnée avec cinq autres jeunes de la Kenya, commune déshéritée de Lubumbashi, dans le sud-est de la République démocratique du Congo. Ici, le départ vendredi de Moïse Katumbi, candidat déclaré à la présidentielle censée avoir lieu avant la fin de l’année, est sur toutes les lèvres, et bien des visages trahissent regrets et déception. TV5

RD Congo : le point sur les manifestations prévues jeudi
Autorisée à manifester jeudi à Kinshasa, l’opposition congolaise maintient ses rassemblements sur l’ensemble du territoire en dépit de nombreuses interdictions. En revanche, le parti au pouvoir a préféré reporter sa mobilisation. Trois plateformes de l’opposition – la Dynamique de l’opposition, le G7 et le Front citoyen – ont appelé à manifester jeudi 26 mai pour dénoncer l’arrêt prononcé le 11 mai par la Cour constitutionnelle qui estime que Joseph Kabila peut rester en fonction après la fin de son mandat si son successeur n’est toujours pas élu. Jeune Afrique

Egypte : l’armée tue 85 militants dans une campagne sécuritaire dans le Sinaï
Les Forces armées égyptiennes ont tué 85 militants lors d’une campagne sécuritaire de quatre jours dans la péninsule du Sinaï, a annoncé mercredi le porte-parole de l’armée. « La vaste campagne militaire a été menée dans des zones d’activités terroristes actives dans le Sinaï Nord et Moyen », a déclaré le porte-parole de l’armée, Mohamed Samir. Il a ajouté que lors des raids dans les villes du Sinaï Nord, Cheikh Zuweid et Rafah, 190 huttes et 57 maisons ont été brûlées, 73 cachettes détruites et 10 véhicules utilisés par les militants détruits. L’Egypte doit faire face à une hausse des attaques terroristes anti-gouvernementales depuis le renversement de l’ancien président islamiste, Mohamed Morsi, en juillet 2013, et ensuite la classification des Frères Musulmans sur sa liste noire. Xinhua

Égypte : le correspondant de La Croix et de RTL au Caire expulsé
Rémy Pigaglio, correspondant de La Croix et de RTL au Caire, a été arrêté, maintenu en détention pendant 30 heures avant d’être expulsé d’Egypte sans qu’aucune raison lui soit notifiée. Son journal et ses confrères réclament des explications. Le correspondant de La Croix et de RTL au Caire depuis près de deux ans, Rémy Pigaglio, a été expulsé d’Égypte mardi 24 mai. France 24

Tunisie: le pèlerinage juif de la Ghriba débute sous haute sécurité à Djerba
Le pèlerinage juif de la Ghriba, sur l’île tunisienne de Djerba (sud), a débuté mercredi sous haute surveillance du fait des craintes d’attentats entourant ces célébrations ancestrales, selon des journalistes de l’AFP. En milieu de matinée, sous une chaleur déjà accablante, de petits groupes de pèlerins ont commencé à se présenter devant la synagogue de la Ghriba, la plus ancienne d’Afrique. Le gros des participants -plusieurs centaines – doit affluer dans l’après-midi. Les organisateurs disent attendre jusqu’à 2.000 personnes, malgré les craintes grandissantes liées à la sécurité. Mercredi matin, la police et l’armée tunisiennes étaient omniprésentes, tandis qu’un hélicoptère sillonnait le ciel. TV5



Photo: Adam Jones