Revue de Presse du 26 juillet 2016

Somalie: 13 tués dans un double attentat suicide près de l’aéroport de Mogadiscio
Au moins 13 personnes ont été tuées mardi matin près de l’aéroport de Mogadiscio dans un double attentat suicide à la voiture piégée revendiqué par les islamistes shebab. « Au moins 13 personnes ont été tuées dans deux explosions. Un des véhicules a explosé près d’un poste de contrôle et un autre près d’un bâtiment de l’ONU », a déclaré un responsable de la police, Bishaar Abdi Gedi. « Les forces de sécurité ont réussi à intercepter les assaillants et à repousser l’attaque », a-t-il ajouté. Des tirs ont suivi les deux explosions qui ont eu lieu aux abords de locaux de l’ONU et de la force de l’Union africaine en Somalie (Amisom), mais ont ensuite cessé, selon un journaliste de l’AFP sur place. VOA

Terroriste pour les uns, charpentier pour les autres: Comment un programme de DDR peut éroder le soutien à Al-Shabab en Somalie
Cependant, cet homme d’âge moyen, mince et à la barbe soigneusement taillée, était il y a 18 mois encore un membre du groupe d’insurgés somalien d’Al-Shabab – même s’il n’était chargé que de la partie financière. M. Abdi a rejoint le groupe de son plein gré. A la mosquée de sa commune, située à 50 kilomètres au nord-ouest de la ville centrale de Bosaso, cet ancien commerçant a entendu un prêche appelant les fidèles à se lever pour défendre l’islam, et il a été convaincu. Il a remis les clés de sa boutique à sa tante, et malgré les objections de sa famille, il a rejoint l’insurrection pour lutter contre ce qu’il considérait comme un gouvernement illégitime soutenu par des intérêts occidentaux. « J’étais très impatient et très content, car je servais la religion », a expliqué M. Abdi. IRIN

Soudan du Sud : Riek Machar évincé
Le président Salva Kiir a remplacé son vice-président et rival de longue date Riek Machar par l’ancien ministre des MinesTaban Deng Gai. Le chef de l’Etat sud-soudanais a signé hier, lundi 25 juillet 2016, un décret portant nomination de Taban Deng Gai. Absent de la capitale, Juba, le chef de l’opposition, Riek Machar, a été évincé du poste de vice-président, après une scission au sein de ses propres rangs. Taban Deng Gai, le négociateur en chef du Mouvement de libération du peuple du Soudan de Riek Machar a été choisi, à l’issue d’une réunion des cadres du parti dans la capitale Juba. BBC

Plus de 3 000 morts en Méditerranée depuis janvier
Plus de 3 000 personnes ont péri depuis le début de l’année en tentant de traverser la Méditerranée, alors que près de 250 000 personnes ont effectué la traversée, a annoncé, mardi 26 juillet, l’Organisation internationale pour les migrations (OIM). Ce nouveau bilan fait craindre que 2016 soit encore plus meurtrière que l’année passée. En 2015, 1 917 morts avaient été enregistrés durant les sept premiers mois de l’année. Depuis 2014, ce sont plus de 10 000 personnes qui sont mortes ou portées disparues en Méditerranée. « La découverte de 39 corps récupérés sur les côtes libyennes cette semaine porte le nombre de victimes à plus de 3 034 », a rapporté l’OIM dans un communiqué. Le Monde

Afrique: plus d’élections mais pas forcément plus de démocratie
La démocratie en Afrique tient du verre à moitié plein: les putschs et les contestations violentes sont plutôt devenus l’exception. Mais si les élections se généralisent, leur fréquente manipulation entrave les avancées démocratiques, selon des experts. « Nous sommes dans une situation paradoxale: il n’y a jamais eu autant d’élections mais elles deviennent de moins en moins fiables », observe Nic Cheeseman, chercheur à l’Université d’Oxford. « Les dirigeants connaissent de mieux en mieux les modes de fraudes électorales et les mettent en oeuvre avec de plus en plus d’astuce », relève ce politologue britannique, auteur de « Democracy in Africa ». Une vingtaine d’élections présidentielles se sont tenues depuis début 2015, avec un bilan en demi-teinte. TV5

Somalie: 13 tués dans un double attentat suicide des shebab à Mogadiscio
Au moins 13 personnes ont été tuées mardi près de l’aéroport de Mogadiscio dans un double attentat-suicide à la voiture piégée revendiqué par les islamistes shebab, démontrant une nouvelle fois la capacité de nuisance du groupe affilié à Al-Qaïda au coeur de la capitale somalienne. « Au moins 13 personnes ont été tuées dans deux explosions. Un des véhicules a explosé près d’un poste de contrôle et un autre près d’un bâtiment de l’ONU », a annoncé un responsable de la police, Bishaar Abdi Gedi. Des tirs ont suivi les deux explosions qui ont eu lieu aux abords de locaux de l’ONU et de la force de l’Union africaine (UA) en Somalie (Amisom), mais ont rapidement cessé, selon un journaliste de l’AFP sur place. TV5

Madagascar: 38 morts, dont 16 enfants, dans un incendie accidentel
Trente-huit personnes, dont 16 enfants, ont péri ce week-end dans l’incendie accidentel d’une maison lors d’une pendaison de crémaillère dans le centre de Madagascar, a indiqué lundi la gendarmerie. « Sur les 39 occupants de la maison, 38 ont péri, dont 16 enfants », le plus jeune ayant six mois, a déclaré à l’AFP le responsable de la communication de la gendarmerie à Antananarivo, le commandant Herilalatiana Andrianarivosona. Le drame s’est produit dans le village d’Ambalavato, dans le district d’Ikalamavony. « Une festivité a eu lieu à Ambalavato après la finition de la réhabilitation d’une maison ancestrale au toit de chaume », a expliqué Herilalatiana Andrianarivosona. C’est ce toit qui a pris feu dans la nuit de samedi à dimanche. TV5

Sommet de l’UA : comment Obiang a claqué la porte
Le forcing diplomatique de la Guinée équatoriale n’y aura rien fait : le 18 juillet, Agapito Mba Mokuy, son ministre des Affaires étrangères, a été écarté de la course à la présidence de la Commission de l’UA dès le deuxième round. La veille, en compagnie du président Teodoro Obiang Nguema Mbasogo, il s’était entretenu avec le Ghanéen John Dramani Mahama, l’un des seuls leaders d’Afrique de l’Ouest à soutenir sa candidature, à la terrasse d’un café du Convention Centre de Kigali, où se déroulait le 27e sommet de l’UA. Dans la soirée, Obiang Nguema conviait plusieurs de ses pairs d’Afrique centrale jusque tard dans la nuit afin de s’assurer de l’unité de la sous-région. Parmi eux, le Tchadien Idriss Déby Itno, président en exercice de l’UA. Jeune Afrique

Mauritanie : le sommet de la Ligue arabe écourté et boudé par les chefs d’État
La Ligue arabe a achevé lundi 25 juillet à Nouakchott son sommet consacré aux crises et à la sécurité dans le monde arabe. Prévu sur deux jours, ce sommet aura finalement été condensé en un seul, et n’aura vu siéger que six chefs d’État en plus de leur homologue mauritanien, l’Arabie saoudite et l’Égypte s’étant désistées. L’agenda initial comportait plusieurs questions, dont la sécurité dans le monde arabe, ainsi que le projet d’une force commune à cet ensemble de pays où les foyers de tensions sont nombreux : Libye, Irak, Yémen, Syrie, territoires palestiniens… Jeune Afrique

Monde arabe. Sécurité et terrorisme : que peut la Ligue arabe ?
“Le sommet annuel de la Ligue arabe ouvre ses travaux le lundi 25 juillet, à Nouakchott, la capitale mauritanienne. A l’ordre du jour figurent au premier chef la sécurité et le terrorisme, notamment en Libye et en Syrie”, relate le Daily News Egypt. Et de souligner que le ministre égyptien des Affaires étrangères, Sameh Choukry, s’est entretenu avec ses homologues “d’autres pays arabes pour maintenir le conflit israélo-palestinien en tête des discussions”. Le projet d’une force armée commune arabe, souhaitée par l’Egypte depuis mars 2015, sera aussi à nouveau abordé. Courrier International

L’investiture d’Idriss Déby coûtera plusieurs milliards
Au Tchad, l’investiture pour un cinquième mandat consécutif du président Idriss Déby Itno est prévue le 8 août prochain. Le parti au pouvoir et ses alliés préparent activement cet évènement à coup de milliards. Deutsche Welle

RDC: blocage autour du dialogue politique voulu par Kabila
C’est un nouveau blocage dans le processus de dialogue national en République démocratique du Congo. Le rassemblement de l’opposition au président Kabila ne veut plus avoir affaire à Edem Kodjo. Le facilitateur de l’Union africaine est accusé d’avoir lancé « unilatéralement » et « dans la précipitation » les travaux préparatoires du fameux dialogue dont il a fixé la date pour 30 juillet. Ce dialogue, voulu par le chef de l’Etat, est censé mettre tout le monde autour de la table pour préparer les échéances électorales. RFI

Congo : 2 ans de prison pour Makaya
La justice a condamné ce lundi l’opposant Paulin Makaya à deux ans de prison ferme pour « incitation à trouble de l’ordre public et insurrection ». M. Makaya est détenu depuis huit mois à la prison de Brazzaville, à la suite de « marches pacifiques » organisées pour dénoncer la tenue du référendum qui a permis à Denis-Sassou Nguesso de briguer un troisième mandat. Lors de l’énoncé du verdict, l’opposant habillé d’un costume bleu est resté très détendu et souriant même, selon le correspondant de BBC Afrique à Brazzaville. Son avocat, Yvon Eric Ibouanga, a décidé de faire appel de la décision du tribunal.

Le chef de la diplomatie iranienne entame au Nigeria une tournée africaine
Le ministre des Affaires étrangères iranien est au Nigeria. Première étape d’une visite de 6 jours sur le continent africain qui ménera Mohammad Javad Zarif et les chefs d’entreprises qui l’accompagnent au Ghana, en Guinée-Conakry et au Mali. C’est la troisième tournée en Afrique du ministre depuis févier 2015. Une tournée plus politique qu’économique. RFI

« Panama papers » : comment l’élite algérienne a détourné l’argent du pétrole
Le diamantaire Laurent Bloch ne se doutait pas, en ce mois de décembre 2006, que ses retrouvailles avec le frère de son ami d’enfance allaient l’amener, huit ans plus tard, à témoigner devant la justice italienne. Dans les années 1970, l’actuel gérant du diamantaire parisien Raymond Bloch SA fréquentait la même école primaire à Neuilly-sur-Seine (Hauts-de-Seine) que Ryad, frère cadet de Farid Bedjaoui. C’était avant que la famille Bedjaoui n’émigre au Canada au début des années 1990, avant que les frères Bedjaoui ne fassent fortune et que l’aîné vienne lui acheter, pour son épouse, deux diamants pour près de 1 million de dollars (environ 900 000 euros). Le Monde



Photo: Adam Jones