Revue de Presse du 22 novembre 2016

Mali : le mouvement peul de l’ANSIPRJ dépose les armes
Le divorce entre Bakaye Cissé et Oumar Aldjana, les deux leaders de l’Alliance nationale pour la sauvegarde de l’identité peule et la restauration de la justice (ANSIPRJ), un groupe armé qui n’a pas six mois d’existence, donne lieu à une redistribution des cartes dans le centre du pays. Comme les autres mouvements politico-militaires qui ont vu le jour depuis trois ans au Mali, l’ANSIP-RJ n’a pas tenu longtemps loin des deux principales mouvances signataires de l’accord de paix d’Alger : la Plateforme, dominée par le Gatia du général El Hadj ag Gamou, et la Coordination des mouvements de l’Azawad (CMA), qui regroupe les anciens groupes rebelles. Jeune Afrique

Jacob Zuma face à des dissensions internes
Le groupe de quelques 105 vétérans de l’ANC rencontre aujourd’hui le président Jacob Zuma. Ces derniers demandent depuis septembre une rencontre avec le dirigeant de l’Afrique du Sud. Ils remettent en question sa gestion du pouvoir, demandent sa démission et souhaitent modifier le calendrier de la conférence élective du parti pour désigner un nouveau dirigeant pour leur formation au plus vite. Avec des résultats en déclin de l’ANC aux dernières élections municipales, ils fustigent l’actuelle direction de leur parti et certains veulent voir Jacob Zuma démissionner. BBC

Burundi : un recensement controversé
Un formulaire à remplir à la demande du Sénat engendre un tollé au Burundi. Il est demandé aux fonctionnaires d’indiquer leurs nom, prénom, âge, sexe, et de mentionner leur appartenance ethnique et régionale. Selon les autorités, il s’agit d’une mesure autorisée par la Constitution pour mettre à jour les effectifs de la fonction publique. L’enquête commanditée par le Sénat concerne les agents de l’administration publique et n’a rien d’illégal, affirme cette institution habilitée à « vérifier les équilibres ethniques ». Les fonctionnaires doivent remplir une fiche d’identification. Le recensement fait peur certains d’entre eux, qui craignent que les résultats soient utilisés à des fins non avouées. BBC

Ouganda: la politique des grands travaux du président Yoweri Museveni
L’Ouganda s’est lancé dans une politique de grands travaux : projet de chemin de fer entre la Kenya et l’Ouganda, barrages hydro-électriques, constructions d’autoroutes et de voies rapides. Une politique importante dans un pays qui manque encore cruellement d’infrastructures. Et un enjeu électoral certain pour le président au pouvoir depuis 30 ans. Surtout dans ce pays où le taux de chômage est très élevé. RFI

L’appel de l’Eglise de la RDC aux dirigeants du pays
Ce dimanche, à l’occasion d’une journée de la paix décrétée par l’archevêché congolais, les prêtres ont répercuté indirectement dans toutes les églises catholiques de la RDC, le message du pape François. L’Eglise interpelle la classe dirigeante du pays. Le message lu dans toutes les paroisses de la capitale était clair : le peuple est un peuple de Dieu, y compris les puissants et les présidents de ce monde. RFI

Exclu RFI: témoignage de l’arrestation de l’une des épouses de Belmokhtar
Une source au ministère de l’Intérieur libyen, à l’est de la Libye, a confirmé à RFI l’arrestation dimanche 20 novembre, de la femme du terroriste Mokhtar Belmokhtar, chef du groupe al-Mourabitoune qui fait partie d’Aqmi, et qui était donné plusieurs fois pour mort. Il s’agit d’Asma’ Keddoussi, Tunisienne de Sidi Bouzid. Sa photo et des photocopies de son identité ainsi qu’un faux passeport qu’elle possédait ont été publiés sur internet par le ministère de l’Intérieur libyen. Elle était venue à Darna, ville où al-Qaïda est puissante, pour accoucher. Oussama Werchfani, chef de la brigade de la direction libyenne générale pour la lutte contre le terrorisme, a participé à sa capture. Témoignage. RFI

RDC. Pas d’effet Trump pour Joseph Kabila
Joseph Kabila espère que Donald Trump finisse par le laisser prendre racine à la tête de République démocratique du Congo.  La position de fermeté de l’administration américaine contre le régime Kabila en République démocratique du Congo fait l’unanimité au Sénat et au Congrès Il est l’un des premiers chefs d’Etat à avoir félicité Donald Trump. Le jour de la proclamation des résultats, Joseph Kabila adresse ses « sincères félicitations » à l’heureux vainqueur des élections américaines. Son porte-parole Lambert Mende en profite pour tacler l’administration Obama dans une interview au site Actualité, il qualifie de « cavalière » l’attitude de l’administration démocrate vis-à-vis de la RDC et l’accuse d’avoir pris des sanctions « illégales » contre des officiels congolais. Paris Match

Comment Trump a «sauvé» la COP22 de Marrakech
L’ancée le 7 novembre dernier, la COP22 avait démarré sous les meilleurs auspices avec l’entrée en vigueur extrêmement rapide de l’Accord de Paris (moins de 11 mois contre les 8 années nécessaires au Protocole de Kyoto). Les États n’ont en effet pas attendu que soient fixés les détails opérationnels pour ratifier ce texte adopté fin 2015 lors de la COP21 et qui établit la feuille de route climatique pour la planète. Aujourd’hui, l’Accord a été ratifié par 111 États – dont la Chine, les États-Unis, le Canada, des pays membres de l’Union européenne, l’Inde, le Japon, l’Arabie Saoudite, l’Australie ou encore le Brésil – responsables de 77 % des émissions de gaz à effet de serre dont la concentration dans l’atmosphère contribue au réchauffement climatique. La lutte contre ce phénomène aux conséquences menaçantes semble donc bien engagée. Slate

Libye : l’étau se resserre autour de l’État islamique
Les forces loyales au gouvernement libyen d’union nationale (GNA) ont annoncé lundi qu’elles resserraient de plus en plus l’étau sur les derniers combattants du groupe État islamique (EI) retranchés dans un petit quartier de Syrte qu’ils défendent farouchement. L’artillerie a pilonné des positions djihadistes et les combattants pro-GNA avançaient maison par maison. Une quinzaine de maisons et une école du quartier d’al-Giza al-Bahriya ont été reprises, ont indiqué les forces loyales. Le Point

Maroc : après l’Éthiopie, Mohammed VI poursuit sa quête d’alliances africaines à Madagascar
Arrivé samedi à Antananarivo, le roi du Maroc marche dans les pas de sa famille, exilée en 1954 dans la Grande Île par les autorités françaises. Une histoire commune sur laquelle il entend capitaliser pour consolider ses amitiés africaines dans la perspective du retour du royaume au sein de l’UA. Pas de répit pour Mohammed VI et la délégation marocaine qui l’accompagne dans ses voyages en Afrique. Alors que le rideau n’était pas encore tombé sur la COP22, l’avion royal s’est envolé jeudi 17 novembre pour l’Éthiopie et, trois jours plus tard, pour Madagascar où le roi du Maroc devrait participer au sommet de l’Organisation internationale de la francophonie (OIF) qui se tient du 22 au 27 novembre à Antananarivo. Jeune Afrique

Nigeria : la première dame se rebelle
En critiquant publiquement son mari, Aisha Buhari s’est fait des amis dans le pays. Le principal intéressé, lui, la renvoie à la cuisine. Après le passage de la gouailleuse Patience Jonathan, connue pour ses frasques et les scandales politico-financiers auxquels elle était associée, Aisha Buhari semblait destinée à ramener le calme et l’harmonie à la présidence. Las : elle vient de prouver qu’elle aussi peut provoquer des remous. Dans un entretien à la BBC, la ­première dame nigériane a sommé son président de mari de changer de politique, sans quoi elle s’abstiendrait d’appeler à voter pour lui s’il devait se représenter en 2019. Aisha Buhari l’accuse notamment d’être sous l’influence d’un petit groupe de personnes n’agissant pas dans l’intérêt du pays. Elle critique aussi la nomination de hauts responsables qui n’ont « ni mission ni vision ». Pis, affirme-t‑elle, Muhammadu Buhari « ne connaît pas 45 % à 50 % d’entre eux ». Jeune Afrique

Nigeria: la croisade d’un roi tribal nigérian contre Shell
Emere Godwin Bebe Okpabi brandit une bouteille en plastique remplie d’eau croupie: la preuve, pour ce chef tribal, de la pollution qui ravage le delta du Niger et pour laquelle il est venu chercher justice à Londres. « Si j’ouvre cette bouteille, toute la pièce va sentir le pétrole. Cette eau, mon peuple la boit », lance le roi de la communauté Ogale, dans une interview accordée à l’AFP dans les bureaux de ses avocats au centre de la capitale britannique. Portant une tenue traditionnelle et coiffé d’un haut de forme, il est venu à Londres pour assister à partir de mardi à une audience devant la Haute Cour. Pendant trois jours, les représentants légaux de plus de 40.000 Nigérians vont demander des comptes au géant pétrolier Shell qu’ils tiennent responsable des fuites d’oléoducs ayant détruit leurs terres et pollué leurs étangs. AFP on La Voix du Nord

Centrafrique: affrontements entre groupes armés dans le centre
Des affrontements ont opposé deux factions rivales de l’ex-rébellion Séléka lundi en Centrafrique dans la ville de Bria (400 km au nord-est de Bangui), amenant les Casques bleus présents sur place à « riposter », a indiqué la force de l’ONU (Minusca) dans un communiqué. La Minusca « appelle à la fin immédiate des affrontements qui ont éclaté lundi à Bria, entre les éléments armés du FPRC (faction dirigée par Noureddine Adam) et de l’UPC (faction dirigée par Ali Ndarass), soulignant que les deux groupes seront tenus pour responsables des violences, en particulier sur les populations civiles », indique le communiqué, sans fournir de bilan de ces violences. « La base de la Minusca a été la cible de tirs de la part d’éléments du FPRC avant que les Casques bleus ne ripostent et ne les expulsent de la zone. Par ailleurs, un Casque bleu a été légèrement blessé sur un autre terrain », ajoute le texte sans autre précision. TV5

Egypte : la justice annule une peine de prison à vie pour Morsi
La Cour de cassation égyptienne a annulé mardi 22 décembre une des deux condamnations à perpétuité prononcées contre l’ex-président islamiste, Mohamed Morsi, après sa destitution en 2013 par l’armée, ont annoncé un responsable judiciaire et l’avocat de M. Morsi. La cour a également annulé les peines de morts prononcées à l’encontre de hauts responsables de la confrérie des Frères musulmans, dont est issu M. Morsi, jugés dans ce procès pour espionnage au profit du Hamas (palestinien), du Hezbollah (libanais) et de l’Iran. Le Monde

Au Cameroun, la difficile lutte contre l’odontol, un alcool artisanal qui fait des ravages
Les yeux hagards et larmoyants, Merlin tente en vain de suivre les instructions de l’ophtalmologue « Ouvre tes yeux. Que vois-tu ? » « Je ne vois rien docteur. Rien du tout », lui répond Merlin, lèvres tremblantes, dans un français hésitant. « Depuis quand es-tu aveugle ? », poursuit le médecin. Les yeux grands ouverts, l’homme âgé de 50 ans semble réfléchir. Son voisin, vêtu d’un jeans et d’une chemise tachés de terre, répond : « Samedi. » Lui aussi est aveugle : « Je ne vois plus rien de ce qui m’entoure, même pas mon doigt. » Le Monde



Photo: Adam Jones