Revue de Presse du 21 mars 2017

Le pape François demande pardon pour le rôle de l’Église dans le génocide rwandais
Le pape François a, lundi, « imploré le pardon de Dieu » pour les « péchés et les manquements de l’Église et de ses membres » durant le génocide rwandais en 1994, mais n’a pas évoqué la responsabilité du Vatican, pourtant réclamée par Kigali. Le pape François a imploré « le pardon de Dieu » pour « les péchés et manquements de l’Église et ses membres » durant le génocide de 1994 au Rwanda, lundi 20 mars. Il recevait pour la première fois au Vatican le président rwandais Paul Kagame durant une vingtaine de minutes d’échanges « cordiaux », plaçant toutefois le pardon dans la continuité de la repentance générale prononcée par Jean Paul II en 2000, sans impliquer de responsabilité directe du Vatican. France 24

Juba responsable de la famine au Soudan du Sud, selon un rapport de l’ONU
Le gouvernement du Soudan du Sud est pour une large part responsable de la famine qui sévit dans certaines zones du pays en conflit. C’est la conclusion d’un rapport confidentiel du Conseil de sécurité des Nations unies, consulté jeudi 16 mars par Reuters. Les experts de l’ONU estiment que le président Salva Kiir continue de piocher dans la rente pétrolière pour acheter des armes. Selon eux, 97 % des revenus déclarés du Soudan du Sud proviennent des ventes de l’or noir. « Les revenus des ventes à terme de pétrole ont atteint environ 243 millions de dollars [226 millions d’euros] entre fin mars et début octobre 2016 », déclare le comité onusien dans son rapport. Les chiffres de la Banque africaine de développement (BAD) précisent qu’en 2016 le pétrole représente la quasi-totalité des exportations du pays et environ 60 % de son produit intérieur brut (PIB). Le Monde

Nigeria : une nouvelle politique d’immigration
Le gouvernement nigérian a dévoilé une nouvelle politique d’immigration. L’objectif est d’empêcher aux djihadistes d’entrer dans le pays. Le ministre de l’Intérieur, Abdulrahman Dambazau, a déclaré que la nouvelle approche de l’immigration va améliorer la sécurité et rendre les affaires plus faciles. En vertu de la nouvelle décision politique, les visiteurs étrangers seront pleinement enregistrés. Les vagues humaines qui vont entrer au Nigeria en provenance des pays voisins seront également contrôlées. BBC

Migrants: que demande la Libye?
Les ministres de l’Intérieur du groupe de contact sur la Méditerranée centrale se sont réunis lundi 20 mars à Rome pour discuter d’un plan visant à stopper les flux migratoires depuis la Libye. La réunion a porté sur les efforts conjoints qui visent à mieux gérer la situation en Méditerranée centrale. Un an après l’accord conclu avec la Turquie pour stopper les flux vers la Grèce, l’UE cherche toujours à établir un arrangement similaire avec la Libye. RFI

Les droits de l’homme progressent peu à peu en Guinée
Le ministre de la Justice et celui des droits de l’homme guinéens sont ce mardi devant le Conseil des droits de l’homme des Nations unies pour faire un point d’étape sur les réformes entreprises à Conakry pour réformer l’appareil judicaire et mettre un terme à l’impunité récurrente en Guinée. A cette occasion, la Fédération internationale des ligues des droits de l’homme, l’organistion guinéenne des droits de l’homme et l’ONG « Mêmes droits pour tous » publient un rapport intitulé « Justice, réconciliation et réformes législatives ». Rapport équilibré qui souligne notamment les avancées entreprises ces dernières années. RFI

Mali: le général Sanogo évoque son règne auprès de RFI
Second et dernier volet de notre série de reportages sur le général Amadou Sanogo, chef de l’ex-junte malienne. Pour la première fois depuis trois ans, il reçoit un journaliste sur son lieu de détention, à Sélingué au sud du Mali et évoque son règne entre 2012 et 2013. Inculpé « d’assassinat et de complicité d’assassinat », son procès s’est ouvert fin novembre avant d’être reporté. RFI

Recrudescence des violences meurtrières au Burundi
Au Burundi, le cadavre d’un officier supérieur, un colonel de la police, a été découvert lundi matin 20 mars dans l’enceinte d’une paroisse catholique de Bujumbura, alors qu’un autre corps avait été trouvé la veille dans la province voisine de Muramvya. Le porte-parole de la police a assuré sur twitter qu’une enquête était en cours, alors que la principale ligue des droits de l’homme du pays, qui a été interdite depuis le début de l’année, dénonce une recrudescence des violences et de la répression orchestrée par les forces de l’ordre au service d’un pouvoir dominé par l’ex-rébellion hutu du Cndd-FDD, et qui se remarque dans la multiplication du nombre de cadavres qu’on retrouve chaque matin au bord de la route. RFI

RDC : Jean-Marc Kabund quitte les négociations de la CENCO
Le secrétaire général de l’UDPS, Jean-Marc Kabund-A-Kabund a quitté, lundi 20 mars, les négociations directes organisées sous les auspices de la Conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO). Selon lui, il a claqué la porte à cause de « la mauvaise foi de la majorité présidentielle » qui ne veut pas que ces pourparlers aboutissent. « J’ai claqué la porte des négociations pour une raison que j’estime fondamentale. Il vous souviendra que nous avons passé plus de trois mois à cause d’un sujet si simple résolu dans l’accord, la fameuse politique sur le mode de désignation du premier ministre », explique le secrétaire général de l’UDPS. Il dit ne pas comprendre pourquoi la MP ne s’en tient qu’au mode de désignation par liste « qu’on ne retrouve nulle part, ni dans l’accord, ni dans la constitution ». Radio Okapi

Un colonel de police retrouvé mort au Burundi
Un colonel burundais a été retrouvé mort lundi à Bujumbura, a annoncé le porte-parole de la police, Pierre Nkurikiye. Le cadavre du colonel Charles Ndihokubwayo a été retrouvé « dans la cour intérieure (de l’église) de la paroisse St Joseph de Ngagara », un quartier situé dans le nord de la capitale, a indiqué M. Nkurikiye sur son compte Twitter. « Une enquête (est) en cours », a-t-il ajouté, sans donner plus de précisions sur les causes et circonstances du décès. Le corps du colonel Ndihokubwayo, qui était de garde samedi au Centre d’instruction de Mitakataka (province de Bubanza, ouest), où il était affecté, a été retrouvé lundi matin, selon un proche de la famille. VOA

Au Sénégal, le nouveau khalife des Tidianes critique la classe politique
Au Sénégal, le nouveau khalife des Tidianes, la plus importante confrérie du pays en nombre de fidèles, Serigne Abdoul Aziz Sy al-Amin, a fait, ce weekend, sa première déclaration officielle. Il s’est exprimé lors des cérémonies d’hommage à son frère, le khalife al-Makhtoum disparu la semaine passée. Et le nouveau marabout n’a pas épargné la classe politique, qu’il a ouvertement critiquée, alors que le Sénégal est secoué par l’affaire judiciaire Khalifa Sall. RFI

Mali: la Conférence d’entente nationale aura lieu du 27 mars au 2 avril
Au Mali, on connait désormais la date de la Conférence d’entente nationale, une grande réunion qui doit réunir toutes les composantes de la nation pour faire le point plus d’un an et demi après la signature des Accords de paix d’Alger. Une annonce qui a surpris tout le monde, groupes armés et opposition politique. La paix, l’unité et la réconciliation, voici les trois axes de discussion de cette Conférence d’entente nationale qui doit aboutir à la création d’une charte. « Pas de sujets interdits », affirme-t-on du côté du gouvernement, mais pas de dispersion non plus, il y aura des thèmes à l’ordre du jour. RFI

Yémen : l’ONU demande une enquête après le massacre en mer de migrants somaliens
Trois jours après l’attaque qui a fait plus de 40 morts au large des côtes yéménites, l’ONU a demandé lundi à toutes les parties au conflit de faire la lumière sur le drame. « Beaucoup de questions restent sans réponse sur les circonstances de cet événement horrible. Nous appelons toutes les parties au conflit à mener les enquêtes appropriées pour établir les responsabilités et empêcher que cela se reproduise », a déclaré le Haut-Commissaire de l’ONU pour les réfugiés Filippo Grandi dans un communiqué. Jeune Afrique

Migrants : des ministres européens et nord-africains étaient à Rome pour s’entendre sur un plan visant à couper la route libyenne
Les ministres de l’Intérieur du groupe de contact sur la Méditerranée centrale se sont réunis lundi à Rome pour discuter d’un plan visant à stopper les flux migratoires depuis la Libye. « L’attention doit maintenant se porter sur des efforts conjoints pour mieux gérer la situation en Méditerranée centrale. Cela nécessite des actions efficaces », affirme sans entrer dans les détails la déclaration d’intention signée par les ministres de l’Intérieur italien, français, allemand, autrichien, slovène, suisse et maltais côté européen, libyen et tunisien côté africain. « L’objectif est de gouverner les flux migratoires » et non plus les subir, a expliqué à la presse le ministre italien de l’Intérieur, Marco Minniti, à l’issue de cette réunion à laquelle le chef du gouvernement libyen, Fayez al-Sarraj, a brièvement participé. Jeune Afrique

Algérie : le président Bouteflika réapparaît à la télévision. France 24

Afrique du Sud: la famille Mandela déchirée par l’héritage ANC
Le Congrès national africain (ANC) de Nelson Mandela a-t-il perdu son âme ? A deux ans des prochaines élections générales en Afrique du Sud, la question divise la classe politique et déchire désormais la famille même de l’icône de la lutte anti-apartheid. Au pouvoir depuis les premières élections libres de l’histoire du pays en 1994, l’ANC a subi l’an dernier un revers cinglant lors des élections locales en perdant le contrôle de villes emblématiques comme Johannesburg et la capitale Pretoria. Sous la menace d’une défaite historique en 2019, le parti semble aujourd’hui plus divisé que jamais. Une lutte à couteaux tirés y oppose un clan légitimiste, regroupé autour de l’actuel président Jacob Zuma, et un groupe de frondeurs qui accuse le chef de l’Etat, englué dans les scandales de corruption, de précipiter son déclin. TV5

Un avion de ligne s’écrase au Soudan du Sud: au moins 37 blessés
Un avion de ligne transportant 45 personnes s’est écrasé au moment d’atterrir lundi à l’aéroport de la ville de Wau, dans le nord-ouest du Soudan du Sud, faisant au moins 37 blessés, a-t-on appris de sources officielle et aéroportuaire. « L’ambulance a transporté la plupart des passagers de l’aéroport vers l’hôpital. Nous avons 37 passagers qui ont été emmenés à l’hôpital, où ils ont reçu les premiers soins », a déclaré à l’AFP le ministre de l’Information de l’Etat de Wau, Bona Gaudensio. Le ministre n’a cependant pas été en mesure de dire ce que sont devenues les huit personnes manquantes, mais a assuré qu’il n’y avait eu aucun mort. TV5

La négociation, une facette méconnue du business africain
La négociation est toujours un travail complexe. Il existe des difficultés particulières à la conclusion de contrats qui vont au-delà de la simple préparation des discussions avec les partenaires. Mais une négociation internationale ajoute à cette complexité. En effet, l’aspect international est un facteur de complexité avec des éléments techniques évidents. Slate



Photo: Adam Jones