Revue de Presse du 2 octobre 2018

Dernière semaine de campagne électorale au Cameroun
Au Cameroun, la campagne électorale pour l’élection présidentielle entame cette semaine sa dernière ligne droite. Depuis son lancement, le 22 septembre dernier, la campagne électorale a été marquée par la première sortie publique du président Paul Biya, à Maroua, dans la région de l’Extrême-Nord. De nombreux rassemblements, ou encore des conférences de presse des candidats de l’opposition, ont été organisés sur l’ensemble du territoire national, suscitant un certain engouement populaire. L’enjeu de la mobilisation populaire lors des meetings, a été la principale attraction au cours de cette première semaine de campagne électorale. Notamment dans la ville de Douala, où quatre candidats, Cabral Libii, Maurice Kamto, Frankline Ndifor Afanwi et Akere Muna, ont drainé chacun des milliers de personnes au lieu-dit stade Cicam.  VOA

L’ONU réclame des enquêtes dans les zones anglophones du Cameroun
Adama Dieng, le conseiller spécial de l’ONU sur la prévention du génocide, appelle les autorités camerounaises à mener « immédiatement » des enquêtes sur les assassinats commises dans les régions anglophones du Cameroun. « Les crimes commis par les deux parties doivent faire l’objet d’enquêtes appropriées et indépendantes, et les auteurs de ces crimes doivent être traduits en justice de toute urgence », affirme Adama Dieng dans un entretien avec la BBC. Les indépendantistes des régions du Sud-Ouest et du Nord-Ouest du Cameroun et les forces gouvernementales ont été accusées d’enlèvements, d’exécutions extrajudiciaires et d’incendies de villages. BBC

L’Afrique peut-elle former un cartel du cacao?
La campagne cacaoyère est lancée cette semaine en Côte d’Ivoire et au Ghana. Les deux pays africains produisent plus de 60% du cacao mondial et ils tentent de se coordonner pour peser davantage sur le marché international. Cela commence par l’annonce des prix versés aux planteurs. Pour la première fois, elle a eu lieu le même jour. C’était une promesse des deux géants africains du cacao, annoncer simultanément leur prix au producteur pour la nouvelle campagne. L’écart se réduit entre le prix bord champ de Côte d’Ivoire, 750 FCFA le kilo, en augmentation de 50 FCFA, et celui du Ghana qui reste inchangé : 7,6 cedis, l’équivalent de 865 FCFA. Le différentiel n’est plus que de 15%, contre 24% l’an dernier. La contrebande de fèves ivoiriennes vers le Ghana devrait donc baisser.  RFI

L’Érythrée exige la suppression immédiate des sanctions de l’ONU
Le chef de la diplomatie de l’Erythrée a réclamé samedi la levée des sanctions pesant sur son pays, après l’accord de paix conclu cet été avec l‘Éthiopie, demandant même une compensation financière pour leurs conséquences économiques. Deux mois après la conclusion de l’accord, le Conseil de sécurité n’a toujours pas levé l’embargo sur les armes et les sanctions ciblées imposées contre l‘Érythrée en 2009 pour son soutien présumé à des groupes armés en Somalie. “Les sanctions imposées à l‘Érythrée au cours des neuf dernières années ont provoqué des dommages considérables à l‘économie du pays et à sa population”, a affirmé Osman Mohammed Saleh à la tribune de l’Assemblée générale annuelle de l’ONU à New York.  Africa News

Félix Tshisekedi rêve de l’unité de l’opposition
Le fils du défunt vétéran de l’opposition congolaise, Etienne Tshisekedi, aspire à diriger une coalition constituée des sept principaux partis de l’opposition. L’opposant congolais fera face à six leaders aspirant eux aussi à diriger la coalition des sept principaux partis d’opposition, face au candidat désigné par le président Joseph Kabila, Emmanuel Ramazani Shadary, pour l’élection présidentielle du 23 décembre prochain. Avec 21 candidats en lice pour cette élection à un seul tour, les coalitions sont essentielles pour obtenir la majorité des 40 millions d’électeurs. M. Tshisekedi a dit lors d’un rassemblement tenu ce weekend qu’il va « s’asseoir » cette semaine avec ses concurrents pour décider d’un « plan commun » et d’un « candidat commun ».  BBC

Incertitudes sur la rentrée scolaire au Tchad
Les portes des établissements du secteur public sont restées fermées dans la capitale tchadienne pour la rentrée officielle des classes. Dans les établissements privés, la rentrée s’est déroulée normalement. Mais dans le public, la reprise des cours est tributaire de la levée du mouvement de grève des fonctionnaires qui avait déjà perturbé l’année scolaire 2017-2018. Les élèves n’avaient eu que quatre mois et demi de cours, au lieu de neuf mois prévus. Malgré cette situation, Les administrations de plusieurs établissements publics ont ouvert et continuent de recevoir les inscriptions des élèves.  BBC

Melania Trump s’envole pour l’Afrique
Ghana, Malawi, Kenya, Egypte: Melania Trump s’envole pour un voyage d’une semaine sur le continent. Une « First Lady » qui voyage à l’étranger sans le président n’a, en soi, rien d’extraordinaire: Michelle Obama l’avait fait à plusieurs reprises, en Afrique du Sud, en Chine ou encore au Cambodge. Mais le parfum de mystère qui entoure toujours la discrète Melania, près de deux ans après l’élection de son mari, et les propos de ce dernier concernant le continent africain, qui sont suscité une vague d’indignation, donnent à ce périple un relief particulier. C’est la première fois de sa vie que l’ex-mannequin d’origine slovène de 48 ans posera le pied sur le continent africain. Brisera-t-elle un peu la glace ? S’aventurera-t-elle, même de manière allusive, sur le terrain politique ?  VOA

Démarrage du recensement électoral au Togo
Le recensement électoral a démarré en vue des échéances électorales d’ici le 16 décembre pour le référendum et les locales et le 20 décembre pour les législatives. La coalition des 14 partis de l’opposition appelle au boycott de ces opérations. Le recensement électoral a débuté dans la zone sud du pays, malgré l’appel à la suspension lancé par la coalition des 14 partis de l’opposition. Au premier jour de cette opération, l’affluence n’est pas celle des grands jours comme l’a constaté VOA Afrique au centre EPP Hédjranawoé. Pour Moutoulidji Zéouani, président du comité de liste et carte (CLC) Kit 1, « les activités ont commencé comme prévu. C’est vrai qu’il y a eu un petit retard, mais tout a bien commencé. Les kits fonctionnent, mais on a un petit souci par rapport aux prises que les techniciens vont installer ».  VOA

Somalie: attaque des islamistes contre un convoi militaire de l’UE
Deux civils ont été blessés lundi dans Mogadiscio lorsqu’un kamikaze à bord d’un véhicule chargé d’explosifs a percuté un camion d’un convoi militaire de l’Union européenne transportant des soldats italiens, a annoncé la police somalienne. Les insurgés shebab ont ensuite revendiqué sur internet l’attaque contre les « chrétiens de l’Union européenne ». « Le convoi attaqué venait du ministère de la Défense lorsqu’il a été pris pour cible sur la route industrielle(…), deux civils ont été blessés. Le camion militaire du convoi qui a été percuté a été gravement endommagé « , a déclaré à l’AFP un policier Ahmed Ibrahim; L’armée italienne a précisé dans un communiqué que cinq véhicules italiens formaient le convoi, et que l’un d’eux, avec quatre soldats à bord, a été « légèrement endommagé et a pu rentrer à sa base ». « Aucun soldat italien n’a été blessé » par cette attaque qui s’est déroulée à 700 mètres du ministère de la Défense.  Slate

Namibie: coup d’envoi du débat sur une nouvelle réforme foncière
Le président namibien Hage Geingob a lancé lundi un débat national sur une future réforme agraire, destinée à corriger les inégalités foncières héritées de l’époque coloniale, en se prononçant pour un recours aux expropriations. « Il y a consensus sur le fait que le système de la vente et de l’achat (des terres) sur la base du volontariat n’a pas donné les résultats escomptés », a jugé M. Geingob dans un discours, « il faut envisager sérieusement le principe des expropriations ». La Namibie fut une colonie allemande de 1884 à 1915, avant que l’Afrique du Sud de l’apartheid ne prenne le contrôle du pays jusqu’à son indépendance en 1990. Le nouveau gouvernement a alors engagé une politique de transfert des terres sur la base du volontariat des propriétaires qui n’a eu que peu d’effets. Il y a deux ans, les autorités regrettaient que la quasi-totalité des terres agricoles étaient encore détenues par des étrangers, Allemands ou Sud-Africains.  Slate

Élections au Gabon : deux ans après, va-t-on tourner la page de la présidentielle ?
Deux ans après la présidentielle, l’opposition rêve de contraindre Ali Bongo Ondimba à une cohabitation inédite à l’issue des élections législatives et locales. Première manche le 6 octobre. Revoilà les Gabonais en campagne électorale. Alors que les braises de la présidentielle de 2016 fument encore, les électeurs sont appelés à choisir 143 députés à l’occasion des législatives, dont le premier tour se tiendra le 6 octobre et qui seront couplées à des scrutins locaux. Le pays est fracturé, les rancœurs ne sont toujours pas digérées, mais le Gabon a changé : personne, à Libreville ou à Port-Gentil, n’ignore l’ampleur des dégâts causés par l’affrontement qui a opposé Ali Bongo Ondimba à Jean Ping. Le discours populiste qui avait ciblé la « légion étrangère » censée entourer le chef de l’État n’est plus de mise, et la Coalition pour la Nouvelle République, réunie autour du candidat unique de l’opposition, a volé en éclats.  Jeune Afrique

Procès de Laurent Gbagbo : les premières contre-attaques du bureau de la procureure
Le procès de l’ancien président ivoirien Laurent Gbagbo et de son ancien ministre de la Jeunesse, Charles Blé Goudé, à la Cour pénale internationale (CPI), a repris le lundi 1er octobre après des mois d’interruption. Le bureau de la procureure a notamment plaidé pour que le procès aille jusqu’à son terme. Ouvert le 28 janvier 2016, ce procès est à un tournant décisif. La défense de Laurent Gbagbo et de Charles Blé Goudé, son ancien ministre de la Jeunesse, estime que le bureau de la procureure Fatou Bensouda n’a pas été en mesure de prouver ses accusations. Les avocats de la défense, Emmanuel Altit et Claver N’Dri, ont ainsi demandé un « non-lieu total », un « jugement d’acquittement pour toutes les charges et pour tous les modes de responsabilité », ainsi que la « libération immédiate » des deux accusés. Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé sont accusés de quatre chefs de crimes contre l’humanité : meurtres, viols, persécutions et autres actes inhumains. Tous deux ont plaidé non coupable. Jeune Afrique

RDC: la forte démographie, un défi politique brûlant
La République démocratique du Congo connaît l’une des plus fortes croissances démographiques au monde sans aucun recensement depuis 35 ans, ce qui ajoute à la polémique en cours pesant sur le processus électoral, relève le centre de recherches IFRI. Plus grand pays d’Afrique sub-saharienne (2,345 millions de km2), la RDC est le troisième pays du continent le plus peuplé avec 76 à 85 millions d’habitants, selon les estimations des Nations unies ou de Kinshasa. D’entre eux, 40 millions ont été retenus sur les listes pour les élections prévues le 23 décembre 2018. « À l’échelle nationale, l’augmentation du nombre d’inscrits paraît cohérente avec la croissance démographique: 32.024.640 inscrits en 2011, 40.287.385 en 2018 », estime l’IFRI (Institut français des relations internationales) qui publie une note intitulée: « la République démocratique du Congo face au défi démographique ».  VOA



Photo: Adam Jones