Revue de Presse du 18 octobre 2017

Kenya: pourquoi Roselyn Akombe a démissionné
Mme Akombe dit que sa vie est en danger et que son frère a également reçu des menaces. Selon elle, l’assassinat du responsable informatique de la commission électorale, Chris Msando, tué moins d’une semaine avant le scrutin présidentiel du 8 août dernier, prouve que ces menaces doivent être prises au sérieux. Elle soutient qu’elle craint également pour la sécurité du personnel de la commission dans la capitale kenyane, Nairobi, et dans les bastions de l’opposition où les militants ont promis de perturber la reprise des élections. BBC

Togo: heurts meurtriers après l’arrestation d’un imam proche de l’opposition
Dans la nuit de lundi à mardi, de violents heurts entre forces de sécurité et manifestants ont éclaté à Sokodé, la deuxième ville du Togo. Selon un communiqué du gouvernement, on dénombre trois morts ; quatre, selon Amnesty International. Tout est parti lundi soir de l’interpellation de l’imam Djobo Alassane Mohamed, un proche de Tikpi Salifou Atchadam, président du Parti national panafricain (PNP), un parti de l’opposition. Selon le ministre de la Sécurité, Yark Damehame, l’interpellation est consécutive à une réquisition du parquet pour appel au crime et à la sédition. « Un imam qui est censé prôner la paix, qui est censé proner la solidarité se met à appeler les fidèles à s’en prendre aux militaires. Je crois que cela en est trop », explique le ministre. RFI

Manifestations interdites en Ouganda
La police ougandaise a interdit mercredi les manifestations, qu’elle considère illégales, contre un projet de suppression de la limite d’âge pour être élu président, qui permettrait au chef de l’Etat Yoweri Museveni, 73 ans, de briguer un sixième mandat en 2021. Fin septembre, le Parlement ougandais a adopté une motion autorisant un député du parti au pouvoir, le Mouvement de résistance nationale (NRM), à présenter devant cette Assemblée un projet de loi visant à amender la Constitution en vue de supprimer l’âge limite de 75 ans pour être élu président. Pour que cet amendement soit effectif, le projet de loi devra être débattu puis adopté à la majorité des deux tiers lors de deux votes distincts espacés d’au moins 14 jours. Le Parlement ougandais est largement dominé par le parti au pouvoir. Aucune date n’a pour le moment été fixée pour ce débat. VOA

Le chef de l’ONU recommande 900 Casques bleus supplémentaires en Centrafrique
Le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, recommande de renforcer la mission de paix Minusca en Centrafrique de 900 Casques bleus en raison d’un nouveau « cycle de violences », dans un rapport transmis mardi aux membres du Conseil de sécurité. « Il est tragique que la détérioration de la situation sécuritaire au cours des derniers mois, notamment dans le sud-est, mette le pays à nouveau dans un cycle de violences en dépit des efforts multiples pour éviter une aggravation du conflit », souligne le secrétaire général dans ce document. « La situation humanitaire dans le pays est une grave préoccupation », ajoute Antonio Guterres qui doit se rendre prochainement en Centrafrique, sa première visite à une opération de paix de l’ONU depuis sa prise de fonctions en janvier. Le mandat de la Minusca arrive à échéance en novembre. Slate

République centrafricaine : l’ONU évoque « une nouvelle spirale de violence intercommunautaire »
La mission de l’ONU en République centrafricaine a rendu public un nouveau rapport, mardi 17 octobre, qui fait état d’au moins 133 civils tués par des groupes armés dans deux provinces de la Centrafrique entre novembre 2016 et février 2017. Les enquêteurs de la division des droits de l’homme de la Minusca se sont penchés sur les affrontements entre deux factions rivales, le Front populaire pour la renaissance de la Centrafrique (FPRC) et l’Unité pour la paix en Centrafrique (UPC), pendant quatre mois dans les régions de Bria (est) et Bakala (centre). Ces violences ont marqué « le début d’une nouvelle spirale de violence intercommunautaire qui se poursuit encore aujourd’hui », relèvent-ils, en dénonçant l’« impunité » de ces groupes qui « ciblent des civils ». La mission onusienne « est en mesure d’attribuer 111 de ces meurtres à l’UPC, et 22 à la coalition FPRC ». Le Monde

Tchad : ce que dit la prochaine Constitution d’Idriss Deby Itno
« Quand le bateau tangue, il faut redresser la barre », ironise un proche conseiller du gouvernement. Face aux rumeurs de mouvements armés dans l’extrême nord du pays, à une économie morose, mais aussi à une situation politique bloquée en raison du report sine die des élections législatives initialement prévues en avril 2015, Idriss Déby Itno a engagé la réforme des institutions du Tchad, l’une de ses promesses de campagne lors de la présidentielle de 2016. Objectif : rester à flot. « C’est une prise de conscience et un moyen d’apaiser une colère qui gronde », poursuit cette même source. Le Point

Tchad: le directeur d’un hebdomadaire arrêté
Juda Allahodoum, directeur de publication du journal « Le Visionnaire », a été arrêté à la suite d’une plainte du parquet après la parution d’un article consacré à une affaire de détournement présumé d’immatriculation d’avion, a indiqué une source policière, s’exprimant sous couvert d’anonymat. Cet Airbus A340 américain serait utilisé à Damas par la compagnie nationale syrienne, après avoir été immatriculé au Tchad. Plusieurs haut-responsables, dont la ministre de l’Aviation civile et des dirigeants de l’Autorité de l’aviation civile (ADAC) ont été limogés et interrogés par la police dans le cadre de cette affaire, qui défraye la chronique depuis plusieurs jours au Tchad. BBC

France-Rwanda : les contradictions du nouveau témoin qui incrimine le FPR dans l’attentat du 6 avril 1994
Apparu en mars 2017 après la réouverture inopinée, six mois plus tôt, d’une instruction interminable et controversée, un opposant rwandais qui affirme détenir des informations sur l’attentat qui a servi de prétexte au génocide des Tutsis en 1994 pourrait bien être à l’origine d’un nouveau clash diplomatique entre Paris et Kigali. « Le témoin de la 23e année ». C’est ainsi que l’a surnommé Me Bernard Maingain, l’un des avocats des sept Rwandais – tous des proches du régime actuellement au pouvoir à Kigali – mis en examen depuis 2010 dans le cadre de l’information judiciaire ouverte à Paris sur l’attentat commis le 6 avril 1994 contre l’avion de l’ancien président hutu Juvénal Habyarimana. Jeune Afrique

Nigeria: 29 morts dans des affrontements intercommunautaires, selon un nouveau bilan
Au moins 29 personnes, selon un responsable local, vingt selon la présidence du Nigeria, ont été tuées dans l’Etat du Plateau, dans le centre du pays, après un regain de violences entre éleveurs musulmans et cultivateurs chrétiens, amenant le président Muhammadu Buhari à ordonner aux forces de l’ordre de « stopper cette folie ». Les attaques se sont produites lundi où des éleveurs peuls nomades s’en sont pris à des cultivateurs sédentaires après une escalade des tensions pendant le weekend malgré un couvre-feu décrêté par le gouverneur de cet Etat où cohabitent difficilement les deux communautés. Dimanche, six éleveurs peuls musulmans avaient été tués par des hommes armés non identifiés et des centaines d’habitants du village de Nkyie Doghwro, dans le district de Bassa, s’étaient ensuite réfugiés dans l’école par peur de représailles. TV5

Au Togo, l’arrestation d’un imam proche de l’opposition met le feu aux poudres
De violents heurts ont éclaté à Sokodé après l’arrestation, lundi 16 octobre, d’un imam proche des opposants du Parti national panafricain (PNP). Selon le gouvernement togolais, qui a dénoncé mardi des « actes à visée terroriste », les violences dans la deuxième ville du pays ont fait trois morts dont « deux militaires en faction » devant le domicile du ministre de l’agriculture « lynchés et exécutés » avant que leurs armes ne soient emportées. Selon le communiqué des autorités, « un jeune a également trouvé la mort et une vingtaine de blessés [a été] enregistrée parmi les civils et les forces de sécurité. » Cette dernière victime est, selon le directeur d’Amnesty International au Togo, un apprenti tapissier qui aurait reçu de « petites balles de plomb dans le corps ». Le Monde

George Weah, légende du football, futur président du Liberia ?
Arrivé en tête le 10 octobre au premier tour de l’élection présidentielle du Liberia avec 39 % des voix, George Weah, 51 ans, affrontera en novembre Joseph Boakai. Ce n’est pas la première fois que George Weah se présente à la présidentielle. Le candidat du parti Le Congrès pour le changement démocratique avait été battu par Ellen Johnson Sirleaf en 2005 et 2011. Cette fois, il semble avoir des chances de l’emporter. Le Monde

RDC et Centrafrique au menu d’un sommet des Grands Lacs
La situation sécuritaire en République démocratique du Congo (RDC) et en Centrafrique doit figurer au menu d’un sommet des dirigeants des pays des Grands Lacs jeudi à Brazzaville, selon la présidence congolaise. Les questions de paix et de sécurité en RDC, en Centrafrique, mais aussi au Burundi et au Soudan du sud seront à l’ordre du jour de ce sommet des chefs d’État des pays membres de la Conférence internationale sur la région des Grands Lacs(CIRGL), a indiqué sous couvert d’anonymat un responsable de la présidence. La rencontre à été précédée par des discussions entre experts et ministres des Affaires étrangères des douze Etats-membres de la CIRGL (Angola Burundi, République Centrafricaine, République du Congo, République Démocratique du Congo, Kenya, Ouganda, Rwanda, République du Sud Soudan, Soudan, Tanzanie et Zambie). VOA

Madagascar: Propagation de la peste
Ce weekend, le nombre de cas suspects de peste a encore augmenté. Les chiffres officiels parlent de six cent dix cas cumulés, dont soixante trois décès. Les hôpitaux de la grande ville ont encore enregistré des cas suspects de décès de peste, ce weekend. Quatre en tout, deux samedi et deux dimanche, selon une source auprès du Bureau municipal de l’hygiène (BMH) au niveau de la commune urbaine d’Antananarivo (CUA) qui s’occupe de l’inhumation des cadavres. Vendredi, deux décès suspects ont été aussi notifiés dans leur foyer, dans la ville d’Antananarivo. Et l’admission des malades suspects ou probables de peste, au niveau des hôpitaux de traitement de la maladie, a continué, au cours du weekend. Presque les six arrondissements de la ville d’Antananarivo sont, actuellement, touchés par l’épidémie. Des agents de santé, des journalistes ont été aussi contaminés. Certains sont encore en cours de traitement, d’autres en sont sortis guéris. L’express de Madagascar

Carte. Où en est la démocratie dans le monde  ?
Cette carte, réalisée à partir du rapport 2017 de l’ONG américaine Freedom House, donne une indication de l’état de la démocratie dans le monde actuel. Pour réaliser son rapport annuel, Freedom House agrège des données sur les droits politiques, les libertés civiles, le pluralisme politique, le fonctionnement du gouvernement, les libertés d’expression et de culte, les droits d’association, l’indépendance de la justice, etc. Cette carte ext extraite du dossier “Dix voix pour la démocratie”, réalisé en partenariat avec The New York Times World Review, paru dans le numéro 1406 de Courrier international, en kiosque jusqu’au mercredi 25 octobre. Courrier International



Photo: Adam Jones