Revue de Presse du 15 novembre 2016

RDC : le premier ministre démissionne dans le cadre d’un accord politique
Le premier ministre congolais, Augustin Matata Ponyo, a annoncé lundi 14 novembre sa démission pour permettre la nomination d’un chef de gouvernement issu de l’opposition, comme le prévoit un accord, passé le mois dernier avec une frange minoritaire de l’opposition, sur le report à 2018 de la prochaine élection présidentielle. M. Matata a estimé qu’au terme de quatre ans et demi à la tête du gouvernement congolais, « le travail que nous avons abattu est très appréciable et nous pouvons dire que le bilan est globalement positif ». Il a également estimé avoir obtenu de bons résultats sur le plan économique. Le Monde

« Sous Trump, la diplomatie américaine va surtout stopper le terrorisme et faire plus d’affaires en Afrique »
Jendayi Frazer, 55 ans, a été ambassadrice en Afrique du Sud et responsable de l’Afrique au département d’Etat américain pendant le second mandat de George W. Bush, de 2005 à début 2009. Au lendemain de la victoire de Donald Trump, elle tente de décrypter les conséquences pour l’Afrique de l’accession à la Maison Blanche du magnat de l’immobilier. Donald Trump a-t-il, durant la campagne, exprimé sur l’Afrique un avis ou une idée qui nous aurait échappé ? Le Monde

Quel bilan pour la politique africaine de Barack Obama ?
Le thème de la semaine: Afrique – Etats-Unis : quel bilan pour la politique africaine de Barack Obama ? Et quelle politique africaine au lendemain de l’élection présidentielle ? RFI

Nigeria: au moins dix chiites tués par la police à Kano
Au moins dix chiites ont été tués lundi dans des affrontements avec la police à Kano, dans le nord du Nigeria, lors d’une cérémonie religieuse, marquant une nouvelle escalade des violences contre ce courant de l’islam, largement minoritaire dans le pays. « Dix corps ont été emmenés dans un camion de police », a déclaré à l’AFP Kabiru Mudassir, témoin de la scène. « La police est arrivée et a commencé à tirer des gaz lacrymogènes sur la procession des chiites pour les disperser », a raconté Ilyasu Ammani, vendeur de fruits et légumes présent sur les lieux, qui lui affirme avoir vu « 15 cadavres sur le sol, avant que la police ne les évacue. » TV5

Boko Haram déclare la guerre à Trump
Le leader du groupe djihadiste nigérian déclare qu’avec l’élection de Donald Trump à la présidence américaine, « la guerre ne faisait que commencer ». « Ne vous laissez pas duper par des gens comme Donald Trump ou tous ceux de la coalition qui se battent contre nos frères en Irak, en Syrie, en Afghanistan ou ailleurs », a lancé Abubakar Shekau dans un message audio diffusé sur Internet dimanche. « On en a fini d’Obama, maintenant nous allons commencer avec Trump. Nous restons convaincus par notre foi et nous n’arrêterons pas. Pour nous, la guerre ne fait que commencer », a averti Shekau en langue hausa. Boko Haram a prêté allégeance au groupe Etat islamique (EI) en mars 2015. BBC

Guinée-Bissau : le président annonce la démission du gouvernement
Le président bissau-guinéen José Mario Vaz a annoncé la démission du gouvernement dirigé par le Premier ministre Baciro Dja afin de former une nouvelle équipe. Cette annonce fait suite à l’accord signé il y a un mois pour sortir le pays de la crise. Un nouveau gouvernement pour une sortie de crise ? Ce lundi, le président de la Guinée-Bissau José Mario Vaz a annoncé « la mise en place de l’accord de Conakry » et donc la « démission du gouvernement » actuel dirigé par le Premier ministre Baciro Dja. France 24

Des enlèvements au Soudan du Sud
Vingt travailleurs humanitaires ont été enlevés dans la ville sud-soudanaise de Nhialdiu, lors d’une invasion menée dans cette localité par des hommes armés. Le gouvernement du Soudan du Sud cherche à ramener les otages au sein de leurs services, a assuré Lam Tungwar Kueigwong, le ministre de l’Information de l’Etat de Liech, dans le nord du Soudan du Sud. Selon lui, les ravisseurs des travailleurs humanitaires font partie des fidèles de l’ancien vice-président sud-soudanais Riek Machar, ce qu’aucune source indépendante n’a confirmé pour le moment. BBC

Le ministre de l’Intérieur sud-africain mis en cause par un trafiquant de corne
En Afrique du Sud, le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité est mis en cause par un présumé trafiquant de corne de rhinocéros. David Mahlobo est cité par un trafiquant présumé, un homme d’affaires chinois, dans un reportage de la chaîne de télévision qatarienne al-Jazeera. Un reportage sur les réseaux de crime organisé et le trafic d’ivoire et de corne de rhinocéros. David Mahhobo nie connaître le trafiquant en question. Il s’agit d’un homme d’affaires chinois propriétaire d’un salon de massages à une cinquantaine de kilomètres du célèbre parc national Kruger. RFI

RDC: mise au point sur les propos de Kabila à la délégation de l’ONU
On attend la nomination d’un nouveau chef de gouvernement que l’on pourrait connaître dans la soirée. Le président Joseph Kabila à reçu dans la journée Aubin Minaku, secrétaire général de la majorité et président de l’Assemblée nationale, et Vital Kamerhe, le chef de la délégation de l’opposition au dialogue national. L’autre temps fort du jour : l’explication de texte de Lambert Mendé… Le désormais ex-ministre de la Communication a fait une mise au point sur les propos du chef de l’Etat au Conseil de sécurité. RFI

Importante saisie de cocaïne au large du Sahara occidental
Les autorités marocaines ont effectué une « saisie record » de drogue au cours de l’interception d’un bateau de pêche au large des côtes du Sahara occidental. « La gendarmerie maritime et la marine royale chargées de la surveillance des eaux territoriales » ont mené une « opération d’envergure au large des côtes de Dakhla » pour mettre fin à « l’une des plus grandes et dangereuses opérations de trafic de drogues dures », affirme un communiqué du Bureau central d’investigations judiciaires (BCIJ). « La cargaison record et inédite de cocaïne saisie provenait d’un pays latino-américain », selon le BCIJ, qui ne précise cependant pas la quantité récupérée. VOA

Bujumbura demande à l’ONU de remplacer son médiateur
Le gouvernement burundais a averti l’ONU qu’il ne souhaitait plus continuer à traiter avec son médiateur Jamal Benomar et a demandé son remplacement Dans cette lettre adressée la semaine dernière au secrétaire général Ban Ki-moon, Bujumbura demande aux Nations unies de trouver un successeur à M. Benomar à l’occasion de l’arrivée en janvier du nouveau secrétaire général, Antonio Guterres. « Dans cette période de transition entre les deux secrétaires généraux, le Burundi ne voudrait pas être pris au dépourvu », a expliqué à l’AFP l’ambassadeur burundais à l’ONU Albert Shingiro. VOA

Guinée : Alpha Condé, l’homme pressé
Arrivé au pouvoir en 2010 à 70 ans passés, le chef de l’État ne se ménage pas. Portrait et entretien avec un président obsédé par son pays et en guerre contre le temps. Vue du hublot de l’hélicoptère, en ce matin d’octobre finissant, la basse côte guinéenne ressemble à un tapis de billard gorgé d’eau : verte, plate, serpentée de rivières étales, piquetée de villages et bordée de mangroves. L’appareil, un Puma quasi quadragénaire récemment révisé en Roumanie, finira peut-être ses jours dans un musée de la République. Jeune Afrique

Tunisie: découvertes de caches d’armes dans le sud
Cinq caches d’armes ont été découvertes en moins de 72 heures dans une région tunisienne frontalière de la Libye et des dizaines de fusils ainsi que d’importantes quantités de munitions ont été saisies, a-t-on appris lundi de sources de sécurité. Les deux premières caches ont été découvertes samedi dans les localités de Kharrouba et de Chareb Errajel, près de la ville méridionale de Ben Guerdane, respectivement sur les routes de Tataouine et Zarzis, selon les mêmes sources et des témoins. Une troisième, la plus importante, a été mise au jour dimanche à l’intérieur d’un garage, à proximité de Jalel, en périphérie de Ben Guerdane, a-t-on ajouté. TV5

Le Burundi demande à l’ONU de remplacer son médiateur
Le gouvernement burundais a averti l’ONU qu’il ne souhaitait plus continuer à traiter avec son médiateur Jamal Benomar et a demandé son remplacement, selon une lettre consultée par l’AFP lundi. Dans cette lettre adressée la semaine dernière au secrétaire général Ban Ki-moon, Bujumbura demande aux Nations unies de trouver un successeur à M. Benomar à l’occasion de l’arrivée en janvier du nouveau secrétaire général, Antonio Guterres. « Dans cette période de transition entre les deux secrétaires généraux, le Burundi ne voudrait pas être pris au dépourvu », a expliqué à l’AFP l’ambassadeur burundais à l’ONU Albert Shingiro. TV5

Tunisie : plusieurs caches d’armes découvertes dans le Sud près de la frontière avec la Libye
Quatre caches d’armes ont été découvertes depuis samedi dans une région tunisienne frontalière de la Libye, et des dizaines de fusils ainsi que d’importantes quantités de munitions ont été saisies. Les deux premières caches ont été découvertes le 12 novembre dans les localités de Kharrouba et de Chareb Errajel, près de la ville méridionale de Ben Guerdane, selon des sources sécuritaires et des témoins. Une troisième, la plus importante, a été mise au jour le 13 novembre à l’intérieur d’un garage, à proximité de Jalel (périphérie de Ben Guerdane). Jeune Afrique

Algérie : Amar Saadani, histoire d’une disgrâce
Nommé en 2013 pour mettre la formidable machine électorale du parti au service du candidat Abdelaziz Bouteflika, le secrétaire général du FLN a été poussé sans ménagement vers la sortie. Heurs et malheurs d’un cacique au verbe trop haut. Quand Amar Saadani reçoit, dans la soirée du 21 octobre, un émissaire de la présidence de la République, il est loin de se douter que son sort est scellé. Bien sûr, le secrétaire général du FLN sait que son étoile a pâli au palais d’El-Mouradia en raison de ses déclarations intempestives contre de hauts responsables civils et militaires, et que ses détracteurs ne rateraient aucune occasion pour obtenir sa destitution. Jeune Africa

Animaux sauvages : les routes du trafic
C’est un petit village connu pour son artisanat traditionnel de laque et le tournage sur bois. Mais, derrière les jolies pagodes, se cache un trafic beaucoup plus lucratif et moins avouable, celui des animaux sauvages. Au sud de la capitale vietnamienne, Nhi Khe se retrouve cette semaine au cœur d’une polémique, alors que s’ouvre à Hanoï, jeudi 17 novembre, une conférence internationale sur le commerce illégal d’espèces sauvages, en présence notamment du prince William, très engagé dans la lutte contre le massacre des éléphants d’Afrique. Le Monde


Photo: Adam Jones