Revue de Presse du 14 septembre 2018

Congo: L’opposant Paulin Makaya libéré
L’opposant congolais Paulin Makaya, emprisonné à Brazzaville depuis fin 2015, a été condamné jeudi à un an de prison, mais il a été libéré pour avoir déjà purgé sa peine. Une cour d’appel a reconnu M. Makaya coupable de délit de « complicité d’évasion ». Le tribunal l’a condamné à une peine d’un an d’emprisonnement ferme, mais Paulin Makaya ayant déjà purgé cette peine, la cour a ordonné la levée de son mandat de dépôt et l’a remis en liberté. « J’ai une agréable impression parce mon client recouvre sa liberté, bien que cette décision de le condamner soit illégale », a déclaré à l’Agence France-Presse son avocat, Me Eric Yvon Ibouanga. BBC

La RDC se fâche avec la Belgique et l’Angola
Une rencontre entre les ministres des Affaires étrangères de la Belgique et de l’Angola suscite la colère de la République démocratique du Congo (RDC). Lors de leur rencontre à Luanda, lundi et mardi, les ministres angolais Manuel Domingos Augusto et belge Didier Reynders ont réitéré « l’importance d’un processus véritablement inclusif qui puisse aboutir à des élections crédibles, libres et transparentes » en RDC. Les deux ministres se sont prononcés ainsi dans un communiqué conjoint publié par le ministère belge des Affaires étrangères.  BBC

Deux Français inculpés pour projet d’assassinat d’un opposant congolais
Deux Français d’une cinquantaine d’années, soupçonnés d’avoir projeté l’assassinat d’un opposant originaire du Congo-Brazzaville, ont été inculpés à Lyon. Les deux hommes, nés en 1961 et 1967, ont été inculpés pour « participation à une association de malfaiteurs » et « détention d’explosifs » puis placés sous contrôle judiciaire, contre l’avis du parquet qui a fait appel, a-t-on précisé. Un troisième homme, né en 1962, a été placé sous le statut de témoin assisté. La justice leur reproche d’avoir projeté d’assassiner « dans les prochaines semaines » un opposant au régime du Congo-Brazzaville, domicilié en région parisienne. L’identité de cette « cible » n’a pas été divulguée, pas plus que le mode opératoire des auteurs présumés du complot. VOA

Les élections législatives reportées au Mali
La décision du report a été prise jeudi après-midi à l’issue de la réunion du cadre de concertation entre les partis politiques et le ministre de l’administration territoriale. Initialement prévue les 28 octobre et 18 novembre pour le premier et second tour, l’élection des 147 députés de l’Assemblée Nationale du Mali a été reportée d’environ un mois. La grève illimitée des magistrats en cours depuis le 27 août, qui empêche les candidats d’obtenir des pièces à fournir comme le casier judiciaire, en est la principale raison. Depuis, impossible de trouver un certificat de nationalité ou un casier judiciaire. Des pièces pourtant nécessaires pour la constitution des dossiers de candidature. BBC

Deux charges contre Blé Goudé abandonnées par la CPI
La Cour Pénale Internationale décide d’abandonner deux charges contre Blé Goudé avant la reprise de son procès en octobre prochain. N’Dry Claver l’un de ses avocats estime qu’il s’agit d’une évolution notable dans le procès de l’ex-président Laurent Gbagbo et son ministre. L’avocat révèle que le deux charges « effacées » sont celles relatives à la marche des femmes en 2011 et au bombardement d’un marché. N’Dry Claver signale toutefois que ce ne sont que deux charges sur les cinq qui ont été abandonnées par la cour pénale internationale. Il estime que c’est une bonne lecture que le procureur vient de faire. Acte qu’il aurait dû faire depuis longtemps selon Maitre N’Dry . BBC

Guinée: crise au sein de la Cour constitutionnelle
Rien ne va plus entre le président de la Cour constitutionnelle de Guinée, Kéléfa Sall, et ses collaborateurs qui ont annoncé sa destitution. Une destitution qui paraît impossible au regard des lois constitutionnelles dans ce pays qui mentionnent que le président de la Cour est élu pour un mandat de neuf ans non renouvelable. C’est pourquoi il bénéficie de nombreux soutiens et non des moindres au sein de la classe politique et de la société civile. Depuis trois ans, Kéléfa Sall est sur les braises. Il est très souvent contesté par les commissaires de son institution qui, selon lui, ont d’autres ambitions que d’accomplir leurs obligations pour lesquelles ils ont prêté serment. RFI

Soudan du Sud: le nouvel accord de paix accueilli avec prudence
Las des vaines promesses des dirigeants sud-soudanais et des multiples cessez-le-feu violés depuis le début du conflit fin 2013: le nouvel accord de paix signé la veille par le président Salva Kiir et le chef rebelle Riek Machar a été accueilli jeudi avec prudence, voire scepticisme. Obtenu au terme d’un processus de « revitalisation » ayant duré de nombreux mois sous l’égide de l’organisation régionale Igad, l’accord est le fruit d’une intense pression diplomatique, avec notamment un embargo sur les armes imposé par le Conseil de sécurité des Nations unies. Dans les rues de la capitale Juba, qui ont connu certains des combats les plus violents au début de la guerre puis à nouveau en juillet 2016 lorsque le dernier accord de paix a volé en éclats, peu de Sud-soudanais se sentaient l’envie de célébrer l’accord signé la veille à Addis Abeba, en Ethiopie. Slate

Soudan du Sud: une pré-transition déterminante pour l’établissement de la paix
Depuis mercredi soir et la signature d’un nouvel accord de paix, le pays vient d’entrer dans une période de pré-transition qui doit durer huit mois, avant une transition de trois ans et des élections. C’est un travail colossal qui attend les signataires du nouvel accord de paix. On va d’ailleurs vite savoir si les parties sont de bonne foi et si le calendrier est tenable. Déjà le texte prévoit la libération immédiate des prisonniers de guerre, avec l’appui du CICR. Dans les trois jours, les parties doivent prendre des mesures pour appliquer le cessez-le-feu et désengager leurs troupes. D’ici deux semaines sera organisé un atelier où chacun dévoilera l’état et les positions de ses hommes.  RFI

Formation d’un gouvernement restreint au Soudan
Le parti au pouvoir au Soudan a dévoilé la composition du nouveau gouvernement après le limogeage du cabinet sortant par le président Omar el-Béchir, dans un contexte de difficultés économiques croissantes. M. Béchir avait limogé dimanche les 31 membres du gouvernement “afin de corriger la situation dans laquelle se trouve le pays”, selon la présidence. Il avait nommé Moataz Moussa Abdallah Premier ministre, le chargeant de former un gouvernement plus restreint. Lors d’une réunion tard jeudi soir, le Parti du Congrès National (NCP) a approuvé la liste des ministres proposée par Moataz Moussa Abdallah, a indiqué à la presse Faisal Hassan Ibrahim, un haut conseiller du président. Africa News

Bombardement de l’armée tchadienne dans le Tibesti
L’armée tchadienne a bombardé la localité de Kouri Bougoudi dans la région du Tibesti, dans l’extrême-nord du Tchad, où une opération militaire est en cours depuis fin août pour « nettoyer la zone ». « Deux hélicoptères ont bombardé Kouri Bougoudi où des orpailleurs refusent d’évacuer leS lieuX malgré l’injonction du gouvernement », a indiqué à l’AFP une source sécuritaire à N’Djamena. « Le bombardement n’a visé que des civils, (il y a) des victimes civiles innocentes », a déclaré à l’AFP un parlementaire de la région sous couvert de l’anonymat.  VOA

Affaire Maurice Audin : la France amorce un virage mémoriel avec l’Algérie
Depuis le petit appartement dans lequel réside la veuve de Maurice Audin, le président français Emmanuel Macron a ouvert le 13 septembre une nouvelle page de l’histoire des relations franco-algériennes. La petite rue de Bagnolet, en banlieue parisienne, était envahie par les berlines de la présidence française et les caméras des télévisions le 13 septembre, aux alentours de 14 heures. C’est là que réside Josette Audin, âgée de 87 ans et veuve de Maurice Audin, ce mathématicien communiste et anticolonialiste assassiné par des parachutistes de l’armée française en 1957. Dans un immeuble des plus classiques, dans un « petit appartement », selon les mots de Pierre Mansat, président de l’Association Maurice-Audin et ex-élu communiste interrogé par Jeune Afrique, le président français Emmanuel Macron est resté plus d’une heure en compagnie de Josette Audin, de sa fille Michèle et son fils Pierre Audin. Jeune Africa

Les visages de la résistance à Boko Haram
Au Nigeria, alors que l’armée poursuit son offensive contre Boko Haram, nos reporters Catherine Norris-Trent et Jonathan Walsh se sont rendus dans le nord-est du pays, toujours en proie aux violences. Dans ce document exceptionnel d’une durée de 26 minutes, ils ont recueilli les témoignages rares de victimes de l’organisation jihadiste, de leurs bourreaux, de membres des forces de sécurité et de citoyens qui œuvrent, à leur échelle, à la réconciliation. France 24

Sur les Grands-Lacs africains, la guerre du poisson a commencé
La course-poursuite dure depuis 20 minutes. Une vedette de la marine ougandaise fend les eaux sombres du lac Edouard afin d’appréhender un groupe de pirogues motorisées qui tentent de s’échapper vers les eaux territoriales congolaises. « Arrêtez le moteur! Les mains en l’air! Lâchez vos armes! », hurle le lieutenant Deogratius Kato aux pêcheurs congolais terrifiés d’une pirogue finalement rattrapée, et sur lesquels les soldats ougandais pointent leurs armes automatiques. Les autres pirogues disparaissent à l’horizon, laissant derrière elles de nombreux filets, dont certains illégaux. La fréquence des patrouilles ougandaises a augmenté ces derniers mois, traduisant la volonté de Kampala de mettre un terme à la pêche illégale sur le lac Edouard et le lac Albert, plus au nord, partagés par l’Ouganda et la République démocratique du Congo. TV5

En Afrique du Sud, la guerre totale contre le braconnage
La carcasse éventrée gît sur une colline, dévorée par les insectes. C’est un rhinocéros blanc, une femelle de 18 ans délestée de ses précieuses cornes, énième victime des braconniers à qui les « rangers » du parc sud-africain du Kruger ont déclaré la guerre. Penché sur la dépouille de la victime malgré les effluves nauséabondes qui s’en échappent, Frik Rossouw énumère les maigres conclusions de l’examen de la scène de crime. « Nous avons trouvé une douille de calibre .458 et il semble qu’il y ait aussi une balle à l’intérieur de la carcasse. A part ça, rien », lâche le détective du département des parcs nationaux d’Afrique du Sud (SanPark). « Comme vous le constatez, les hyènes et les vautours ont déjà fait le ménage ». Ses collègues ont retrouvé non loin de là le petit auquel la femelle a donné naissance il y a dix mois seulement. Ils l’ont aussitôt mis en sécurité dans une zone protégée.  TV5



Photo: Adam Jones