Revue de Presse du 13 mai 2016

Ouganda: le président Museveni qualifie la CPI de «corps inutile»
En Ouganda, la cérémonie d’investiture de Yoweri Museveni avait lieu hier (jeudi) à Kampala. Parmi les nombreux chefs de l’Etat, il y avait le président soudanais, Omar el-Béchir. Dans son allocution, M. Museveni a violemment critiqué la CPI et les Occidentaux, qu’il a qualifiés d’ « une bande d’inutiles » et des « pays fiers et arrogants ». La délégation américaine a quitté la cérémonie d’investiture. RFI

Niger: Niamey bascule dans les délestages
Les autorités nigériennes ont affirmé que Niamey est soumise depuis des semaines à des coupures répétées d’électricité. « Ces coupures sont dues cette année à une chaleur particulièrement intense », a expliqué Alhassane Halid, le patron de la société nigérienne d’électricité (Nigelec). Selon le patron de cette société publique, le problème a principalement pour origine la faible fourniture du courant depuis le Nigeria voisin, lui-même confronté à un problème de disponibilité du gaz et du manque d’eau pour alimenter les barrages qui produisent l’électricité. Le Nigeria fournit plus de 80% de l’électricité au Niger. La demande a atteint « 140 mégawatts, » dépassant « largement » les « prévisions de 125 mégawatts » de la Nigelec, a relevé M. Halid, ajoutant que la société tente d’alimenter la ville nigérienne de Niamey grâce à ses propres turbines avec « une « priorité » pour les secteurs « sensibles » comme « les hôpitaux et casernes militaires ». BBC

Le Burkina Faso veut retirer ses Casques bleus du Darfour
Les autorités burkinabé envisagent de retirer du Darfour leur contingent de 850 hommes au sein des Casques bleus pour faire face à la menace terroriste dans leur propre pays. Le chef des armées, le général Pingrenoma Zagré, a annoncé, jeudi à Ouagadougou : « Nous envisageons effectivement de retirer notre contingent au Darfour. C’est un projet qui est en cours, il est soumis aux autorités politiques ». Il parlait en marge d’une rencontre clôturant l’opération « Western Accord » 2016, des exercices militaires organisés depuis 2012 en Afrique, avec le soutien des Etats-Unis à travers le Commandement américain pour l’Afrique (US Africom). Ces exercices visent à accroître les capacités de déploiement rapide des troupes des pays de l’Union africaine ou des Nations unies dans les opérations de maintien de la paix. VOA

Burkina : Kaboré met à l’écart deux magistrats du tribunal militaire
Deux magistrats du tribunal militaire, en charge des enquêtes sur la tentative de coup d’État de la mi-septembre 2015 et l’assassinat de Thomas Sankara, ont été dessaisis de ces affaires emblématiques. C’est un nouveau rebondissement dans les enquêtes sur le putsch manqué de la mi-septembre 2015 et l’assassinat de l’ancien président Thomas Sankara. Le lieutenant-colonel Norbert Koudougou, commissaire du gouvernement (procureur militaire), et Sébastien Rapademnaaba, juge d’instruction civil détaché auprès du tribunal militaire, ont été écartés de la gestion de ces épineuses affaires d’État. Jeune Afrique

Libye : Daesh s’empare d’une nouvelle localité stratégique
L’organisation terroriste État islamique (EI ou Daesh en arabe) en Libye a réussi à prendre le contrôle d’une nouvelle localité stratégique dans l’ouest du pays, a indiqué jeudi un porte-parole de la cellule chargée des opérations contre l’EI dans l’ouest de la Libye. La prise d’Abou Grein, annoncée jeudi 12 mai, a eu lieu après une série d’attaques contre les forces progouvernementales lancées la semaine dernière par les combattants de l’EI venus de la ville de Syrte qu’ils contrôlent depuis juin 2015 et située à environ 140 km plus à l’est. C’est la première fois que le groupe terroriste sunnite réussit à étendre son contrôle à un secteur à l’ouest de Syrte. L’EI contrôle de petites localités à l’est de ce fief. Jeune Afrique

Disparition de militaires au Tchad : Paris demande une enquête
La France a appelé jeudi les autorités tchadiennes à faire « toute la lumière » sur des disparitions présumées de militaires suite à la présidentielle du 10 avril remportée sans surprise par Idriss Deby Itno, au pouvoir depuis 26 ans. « La France s’inquiète, comme ses partenaires de la communauté internationale, des disparitions signalées par les organisations de défense des droits de l’homme, de militaires tchadiens », a répondu le porte-parole du ministère français des Affaires étrangères, Romain Nadal, interrogé sur la situation au Tchad. « Nous souhaitons qu’une enquête des autorités tchadiennes permette de faire toute la lumière sur ces affaires », a-t-il ajouté lors de son point de presse quotidien. TV5

Lutte antiterroriste : Washington livre du matériel militaire à Tunis
Les Etats-Unis ont fait don jeudi à la Tunisie de matériel militaire d’une valeur de 20 millions de dollars pour renforcer les capacités de son armée dans le cadre de la lutte antiterroriste, ont annoncé des responsables. La Tunisie « a reçu aujourd’hui un système complet de surveillance et de reconnaissance, composé d’avions de type Maule et de Jeep », a déclaré le ministre tunisien de la Défense, Farhat Horchani, lors de la livraison d’une partie de ce matériel sur la base aérienne de l’Aouina, près de Tunis. « Ces moyens sophistiqués vont renforcer les capacités de l’armée tunisienne », a-t-il ajouté, précisant que ce don s’inscrivait dans le cadre des efforts américains « pour renforcer nos capacités dans la protection de nos frontières terrestres et maritimes et au vu des défis sécuritaires dans la région ». VOA

Vaste coup de filet antiterroriste en Tunisie, 37 arrestations
Trente-sept personnes ont été arrêtées dans le cadre d’un vaste coup de filet antiterroriste en Tunisie a annoncé dans la soirée de jeudi 12 mai le ministère de l’intérieur. « Certaines » sont liées au groupe Etat islamique (EI), selon les autorités. Deux « terroristes dangereux et recherchés » ont été tués mercredi matin à Mnihla, au nord-ouest de la capitale Tunis, et 16 djihadistes présumés interpellés. Les 21 autres individus ont été arrêtés lors des perquisitions et des descentes qui ont suivi. Tous font partie de « cellules terroristes sur tout le territoire » et « étaient surveillés et suivis par les unités de la Garde nationale depuis plus de quatre mois », a-t-il été précisé. Le Monde

Tunisie: « terrorisme dehors », scandent des centaines de manifestants à Tataouine
Des centaines de personnes ont manifesté jeudi « contre le terrorisme » à Tataouine, dans le sud de la Tunisie, au lendemain de la mort de quatre gendarmes dans une opération sécuritaire, a constaté un correspondant de l’AFP. Rassemblés devant le gouvernorat, les manifestants ont brandi des pancartes proclamant notamment « Unis contre le terrorisme ». Après avoir entonné l’hymne national, ils ont entrepris une marche en scandant divers slogans comme « Terrorisme dehors » et rendu hommage aux « martyrs ». Deux officiers et deux agents de la Garde nationale sont morts mercredi lorsqu’un jihadiste a actionné sa ceinture d’explosifs à El Mouana, dans le gouvernorat de Tataouine. Un autre jihadiste présumé a été tué. TV5

Tchad : l’Agence Nationale de Sécurité dans le viseur de l’opposition
Les candidats malheureux à la dernière élection présidentielle imputent à l’ANS les arrestations et les intimidations dont leurs partisans sont victimes depuis l’élection présidentielle. « L’ANS fait du renseignement, mais remplace, lorsque besoin est, le procureur, le douanier et souvent le juge », a ironisé Gali Gatta Ngothé, président de l’Union des forces démocratiques parti républicain, estimant qu’ »il était temps qu’on s’occupe de cette agence de sécurité ». L’opposant a dénoncé l’arrestation des élèves et des professeurs par l’ANS lors d’une manifestation qui a coïncidé avec l’appel au rejet des résultats définitifs lancé par l’opposition le 5 mai, selon M. Ngothé. VOA

L’implacable bilan de Ban Ki-moon sur la situation à Madagascar
Mercredi 11 mai, le secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon a achevé sa tournée dans l’Océan Indien à Madagascar. Il a dressé un tableau très sombre de la situation de l’île, à plusieurs niveaux, environnement, développement, corruption et droits de l’homme. Lors d’un discours devant les parlementaires puis devant le président de la République, il a exhorté les autorités à faire plus d’efforts. Notamment en ce qui concerne la lutte contre la malnutrition qui coûte au pays 1,5 milliard de dollars chaque année, selon les chiffres révélés hier. RFI

Polémique autour du documentaire de France 3 sur le roi marocain
“Dans un communiqué diffusé le 10 mai, Fouad Abdelmoumni, Najib Akesbi et Karim Tazi reviennent sur les conditions de leur participation au documentaire réalisé par Jean-Louis Perez consacré à la fortune de Mohammed VIqui sera diffusé sur France 3 le 26 mai”, relate Le Desk. Tout a commencé début 2015, quand Jean-Louis Perez et Pierre Chautard débarquent au Maroc. “Leur feuille de route prévoit d’interviewer quelques commentateurs critiques quant à la forte implication du roi dans l’économie, dont l’ancien prisonnier politique, aujourd’hui président de Transparency Maroc, Fouad Abdelmoumni, l’homme d’affaires Karim Tazi et l’économiste Najib Akesbi”, rappelle le site marocain. Courrier International

RD Congo – Fin du mandat de Kabila : ce que dit vraiment l’arrêt de la Cour constitutionnelle
Sur requête de plus de la moitié des députés nationaux de la RDC, la Cour constitutionnelle a prononcé mercredi son arrêt en interprétation au sujet de la date de la fin du second mandat de Joseph Kabila si la présidentielle n’est pas organisée dans les délai constitutionnels. Décryptage en trois points.  Dans son arrêt prononcé le 11 mai, que Jeune Afrique s’est procuré, la Cour constitutionnelle de la RD Congo rappelle qu’elle a été saisie pour interpréter notamment l’article 70 alinéa 2 de la Constitution. Il s’agissait en effet de répondre à la requête de 286 députés de la Majorité présidentielle (MP) qui estimaient que « deux opinions s’affrontent autour des conséquences devant découler de la fin du mandat du président de la République, au cas où l’élection de son remplaçant n’est pas organisée dans le délai fixé par la Constitution », soit d’ici fin novembre. Jeune Afrique

Nigeria: au moins deux morts dans une explosion à Maiduguri
Au moins deux personnes ont été tuées jeudi dans une explosion devant un bâtiment officiel à Maiduguri, la plus grande ville du nord-est du Nigeria, a affirmé à l’AFP un porte-parole d’un hôpital local. « Nous avons reçu deux morts et 24 blessés », a déclaré un porte-parole de l’hôpital spécialisé de l’Etat de Borno peu après l’explosion, survenue aux alentours de 12H00 (11H00 GMT). Selon des marchands qui se trouvaient devant le siège du gouvernement régional, l’explosion provenait d’un triporteur. TV5

Kenya : la participation aux JO 2016 s’éloigne 
Les athlètes kényans pourraient bien être privés des JO 2016 à Rio. Comme attendu, l’Agence mondiale antidopage (AMA) a déclaré jeudi le Kenya non-conforme avec ses règles antidopage, remettant la décision finale quant à la participation kényane entre les mains du Comité international olympique (CIO).  Les efforts déployés par la fédération kényane n’auront donc pas réussi à convaincre l’Agence mondiale antidopage (AMA) : depuis Montréal, celle-ci a déclaré jeudi 12 mai le Kenya non-conforme avec ses règles. « La législation (du Kenya) n’est pas en conformité avec le code », a tranché René Bouchard, président du comité de révision de la conformité de l’AMA, précisant que ce vote avait eu lieu à l’unanimité. Jeune Afrique



Photo: Adam Jones