Revue de Presse du 13 avril 2017

L’Égypte affirme avoir identifié le kamikaze de l’attentat d’Alexandrie
Les autorités égyptiennes ont annoncé avoir identifié l’auteur de l’attaque-suicide perpétrée dimanche dans une église copte d’Alexandrie. L’identification du kamikaze de l’église de Tanta est, elle, toujours en cours. Le ministère égyptien de l’Intérieur a annoncé, mercredi 12 avril, avoir identifié le kamikaze ayant perpétré dimanche un attentat meurtrier contre une église copte d’Alexandrie, dans le nord de l’Égypte. Le ministère a indiqué « poursuivre ses efforts » pour identifier l’auteur de l’attaque commise le même jour contre une autre église copte, à Tanta, également dans le Nord. Les deux attentats, menés le jour de la fête des Rameaux, ont fait 45 morts et ont été revendiqués par le groupe jihadiste État islamique (EI). France24

Famine en Afrique et au Yémen : « Il faut une résolution politique des conflits »
La famine menace de faire un nombre massif de victimes dans la Corne de l’Afrique et au Yémen faute de moyens suffisants. Selon l’ONG Solidarités International, la réponse politique est essentielle pour mettre fin aux crises alimentaires chroniques. Des images de corps décharnés, de visages émaciés… Des populations contraintes de se nourrir de feuilles ou de semences… Au Soudan du Sud, en Somalie, au Nigeria, jusqu’au Yémen, la situation humanitaire ne cesse de se dégrader depuis quelques mois. Favorisée par la sécheresse, la violence et les conflits armés – et parfois la conjonction de ces trois facteurs -, la famine est telle que d’aucuns craignent un bilan humain bien plus grave qu’en 2011, où 260 000 personnes perdirent la vie dans la Corne de l’Afrique. France24

Les violences relèvent du « génocide » au Soudan du Sud selon une ministre britannique
Les meurtres ciblés sur une base ethnique au Soudan du Sud, en proie à une guerre civile dévastatrice depuis 2013, relèvent d’un « génocide », a estimé la ministre britannique du Développement international, Priti Patel. « C’est tribal, c’est complètement tribal, et sur cette base, c’est un génocide », a déclaré Mme Patel à des journalistes, mercredi en Ouganda, selon un de ses attachés de presse voyageant avec elle et contacté jeudi par l’AFP. Mme Patel rentrait d’une visite au Soudan du Sud quand elle a tenu ces propos. Dans un entretien séparé avec l’AFP mercredi, elle avait expliqué y avoir vu des gens « qui ont vécu des traumatismes et des horreurs qu’aucun d’entre nous ne peut comprendre ». VOA

Sénégal : au moins 20 morts dans un incendie
Le sinistre s’est déclaré en pleine retraite spirituelle, appelée « Daaka » à Médina Gounass, dans la région de Kolda. Les causes de l’incendie ne sont pas encore connues. Le feu s’est déclaré dans l’après-midi du mercredi, ravageant plusieurs tentes dressées sur ce site où des milliers de personnes convergent chaque année. Le bilan est lourd mais encore provisoire, selon un communiqué du gouvernement sénégalais confirmé par le commandant Khalil Mbathie, du groupement national des sapeurs-pompiers, chef des opérations de secours sur place. BBC

Sénégal: deux Marocains, un Nigérian « présumés terroristes » arrêtés
Deux Marocains et un Nigérian, « présumés terroristes », ont été arrêtés entre fin mars et début avril à Dakar, où ils demeuraient détenus en attendant la fin d’enquêtes en cours, selon un communiqué de la police sénégalaise reçu mercredi par l’AFP. Dans le communiqué, daté de mardi, le Bureau des relations publiques de la police sénégalaise parle d' »un Nigérian et deux Marocains présumés terroristes arrêtés ». Le 29 mars, selon le texte, des agents de la police de l’air et des frontières ont appréhendé à l’aéroport international de Dakar « deux ressortissants marocains supposés liés à l’Etat islamique (EI) », groupe jihadiste ayant pris en 2014 le contrôle de vastes régions en Irak et en Syrie mais ayant, depuis, subi d’importants revers. TV5

Burundi : la « purge » de l’armée racontée par des officiers en exil
Depuis le putsch manqué de 2015, les gradés tutsi sont nombreux à avoir quitté le pays. « Ceux qui restent craignent pour leur vie », explique un colonel. « Je savais que j’allais être éliminé comme un imbécile, avec femmes et enfants. » En décembre 2016, alors qu’il participe à la mission de maintien de la paix de l’ONU en République centrafricaine, le colonel Adolphe Manirakiza décide de ne pas rentrer au Burundi. … Jusqu’à la tentative de coup d’Etat de mai 2015, l’institution était une fierté nationale. Rebâtie et modernisée à grands frais après la guerre civile de 1993, engagée sur les théâtres somalien et centrafricain, elle symbolisait la réconciliation d’un pays hanté par les conflits ethniques. … Mais le coup d’Etat manqué de mai 2015 a fait vaciller cet équilibre. Le Monde

Une Nouvelle Cellule Terroriste Démantelée Maroc
Les autorités marocaines ont annoncé ce mercredi avoir démantelé une « cellule terroriste » qui était en charge du recrutement de jeunes pour le compte du groupe jihadiste Etat islamique (EI). Cette cellule « affiliée » à l’EI est composée de sept membres et était active dans les villes de Fès et Moulay Yacoub (centre-nord), précise le ministère marocain de l’intérieur, dans un communiqué. Elle recrutait et envoyait des volontaires marocains dans les bastions jihadistes en Irak et en Syrie, ajoute le ministère, précisant que les perquisitions ont permis de saisir des armes blanches, des uniformes militaires, des sommes d’argent et des équipements électroniques. Le Griot

La MONUSCO renforce sa présence dans les Kasaï
Deux compagnies des casques bleus onusiens ont été déployées aux Kasaï. Le but : renforcer la présence de MONUSCO pour la restauration de la paix et de la sécurité dans cette partie du pays en proie à des graves violences. Le Représentant spécial adjoint du secrétaire général de l’ONU en RDC, David Gressly, l’a déclaré mercredi 12 avril au cours de la conférence de presse hebdomadaire des Nations unies. «D’abord c’est la protection des civils. Pour l’instant nous n’avons à peu près que 300 hommes qui sont sur le terrain dans les cinq provinces, donc ce n’est pas un grand nombre. On va continuer d’examiner notre présence, mais la protection des civils reste toujours notre préoccupation », a-t-il indiqué. Radio Okapi

Elections en RDC: le nouveau Premier ministre promet un financement « interne »
Le nouveau Premier ministre de la République démocratique du Congo Bruno Tshibala a déclaré mardi soir à l’AFP qu’il comptait financer le scrutin devant désigner le successeur du président Joseph Kabila avec des ressources « internes », dont il n’a pas précisé l’origine. « Nous allons mettre tout en œuvre pour mobiliser les ressources financières internes en vue de financer les élections », a déclaré à Kinshasa M. Tshibala, ajoutant cependant qu’il ne voyait « pas d’inconvénients à ce qu’il y ait un appoint qui viendrait des (…) partenaires » étrangers dans le financement des élections, considérées comme « la priorité des priorités » de son gouvernement. Radio Okapi

Niger/manifestation d’étudiants: une centaine de blessés, polémique autour de la mort d’un manifestant
Une centaine de personnes dont 21 policiers, ont été blessées lundi lors d’une manifestation d’étudiants, selon un bilan officiel mardi qui fait aussi état d’un « mort suite à une chute », version contestée par les manifestants. « Le bilan provisoire se présente comme suit sur l’ensemble du territoire: 313 personnes interpellées dont 57 libérées, 109 blessées dont 88 manifestants et 21 policiers », détaille un communiqué du gouvernement transmis à l’AFP. Le communiqué « déplore le décès de Mala Bagalé », un « manifestant blessé suite à une chute ». Cette mort n’a aucun lien avec les « opérations de maintien de l’ordre » qui n’ont occasionné « aucune perte en vie humaine », insiste le communiqué. AfricaTime

Nigeria: quatre morts lors d’un affrontement entre armée et police
Un soldat et trois policiers sont décédés mercredi lors d’un affrontement entre l’armée et la police nigériane dans l’Etat de Yobe, situé au nord-est du pays, une région en proie à l’insurrection du groupe jihadiste Boko Haram. La police, qui a confirmé cette altercation à Damaturu, la capitale de l’Etat, n’a cependant pas précisé si des blessés étaient à déplorer. « La police nigériane est au courant de ce regrettable incident qui s’est produit, mercredi matin à Damaturu, entre de la police et l’armée », a déclaré dans un communiqué le porte-parole de la police Jimoh Moshood. Une enquête a été ouverte pour déterminer « les causes de cet incident » afin d' »éviter qu’un tel incident ne se reproduise ». AfricaTime

Nigeria: plus de 200 agents électoraux accusés de fraude lors du scrutin de 2015
La commission électorale nigériane a annoncé avoir suspendu plus de 200 agents accusés d’avoir accepté des pots-de-vin pour influencer le résultat du vote lors des élections générales de 2015. Au total, 205 employés font l’objet de poursuites devant la Commission des crimes économiques et financiers (EFCC) qui a enquêté sur ces allégations de fraudes, a annoncé mardi soir la Commission électorale nationale indépendante (INEC) dans un communiqué. Elle ne précise pas quels sont les partis politiques impliqués ni si les fraudes concernent les élections des gouverneurs des 36 Etats composant le Nigeria ou l’élection présidentielle, qui ont eu lieu en même temps. AfricaTime

Etats-Unis: Donald Trump approuve la vente d’avions de combat au Nigeria
Les Etats-Unis projettent de vendre au Nigeria 12 avions de combat et reconnaissance, pour aider le pays à lutter contre Boko Haram. Cette vente, une demande de longue date d’Abuja, avait été stoppée par Barack Obama, juste avant la fin de son mandat, après un bombardement par erreur d’un camp de réfugiés par l’armée nigériane. … La Maison Blanche avait publiquement exprimé sa défiance à l’égard d’une armée nigériane qui ne respecte pas les droits de l’homme et qui, selon le Pentagone, était infiltrée par des éléments proches de Boko Haram. La coopération était réduite à sa plus simple expression. Trois mois plus tard, l’administration Trump semble finalement donner sa bénédiction à cette transaction, pour 12 appareils de reconnaissance, surveillance et combat. La décision fut prise après la conversation téléphonique entre Donald Trump et son homologue Buhari, en février. RFI

Au Tchad, les droits de l’Homme sous pression
Amnesty International s’inquiète de l’ampleur grandissante des violations des droits de l’Homme. Le mouvement IYINA est régulièrement la cible d’arrestations, et les opposants sont malmenés. Le FONAC, la plateforme de l’opposition, les syndicats, les étudiants… Les cibles de répression sont multiples au Tchad. Ce lundi, 10 avril, le coordonateur du FONAC rentrait de l’étranger, après une mission menée dans le cadre de ses activités politiques, et à son arrivée a l’aéroport de N’Djamena, Mahmat Ahmat Alhabo se dit scandalisé par l’attitude des agents de service de renseignement tchadien. Un événement qui s’inscrit dans un contexte plus large de raidissement du régime. DW

Nouvelles Manifestations En Afrique Du Sud Pour Forcer Le Départ De Zuma
L’opposition sud-africaine a fait descendre ses troupes dans les rues de Pretoria ce mercredi pour exiger la démission du président Jacob Zuma, avant un nouveau vote de défiance au Parlement. Quelques jours après une première vague de manifestations d’ampleur dans plusieurs villes du pays, des dizaines de milliers de personnes ont défilé ce mercredi, dans les rues de la capitale aux cris de « Zuma doit partir », jusqu’au siège du gouvernement. Le chef de l’Etat sur qui planent plusieurs affaires de corruption, est secoué par une nouvelle tempête politique depuis le remaniement ministériel qu’il a ordonné le 30 mars. Le Griot



Photo: Adam Jones