Print Friendly

L’insécurité alimentaire grave et les conflits en Afrique

Par le Centre d’études stratégiques de l’Afrique

21 février 2017

Insécurité alimentaire grave et les conflits en Afrique

Les sécheresses historiques en Afrique orientale et australe ont fait monter les prix des denrées alimentaires à des niveaux record, doublant le prix des céréales de base dans certaines régions. Toutefois, les zones les plus touchées par les conflits sont les zones d’insécurité alimentaire les plus importantes. Un arc de pays touchés par les conflits, qui recoupent en grande partie les régions les plus touchées par l’insécurité alimentaire, couvre le centre du continent, de la Somalie au Mali. En plus de perturber la production, les conflits affaiblissent les marchés qui amèneraient normalement la nourriture dans les régions les plus pénalisées. Dans certains endroits, les conflits empêchent même une évaluation complète du niveau d’insécurité alimentaire. Et parce que les pays en situation de conflit manquent de résilience ou de mécanismes d’adaptation des zones plus stables, leurs crises alimentaires ont tendance à durer plus longtemps et à avoir un impact plus durable. En bref:

  • Dix-neuf pays africains sont confrontés à des niveaux d’insécurité alimentaire de crise, d’urgence ou catastrophiques
  • Dix de ces pays connaissent des conflits civils
  • Huit de ces dix pays sont des autocraties
  • Ces huit pays sont également à l’origine de 82% des 18,5 millions d’Africains déplacés ou réfugiés

Expert du CESA

En plus: BurundiNigeriaSoudan du Sud