Revue de Presse du 5 novembre 2020

Impasse politique en Côte d’Ivoire, confrontée à de nouvelles violences
Le bilan des violences post-électorales s’est alourdi mercredi avec la mort de deux personnes, malgré les appels au calme lancés par la communauté internationale. La France a notamment appelé mercredi les protagonistes à « mettre fin aux provocations et actes d’intimidation ». … Le blocage politique persiste, mercredi 4 novembre, en Côte d’Ivoire, où le bilan des violences post-électorales s’est aggravé avec la mort de deux personnes près de la capitale Yamoussoukro, malgré les appels au calme lancés par la communauté internationale. Les principaux dirigeants de l’opposition, qui ne reconnaissent pas la réélection du président Alassane Ouattara pour un troisième mandat controversé et ont créé un « Conseil national de transition », restaient bloqués chez eux par les autorités. France24 avec AFP

Côte d’Ivoire: Guillaume Soro en appelle aux forces de défense et de sécurité
L’épreuve de force se poursuit entre le pouvoir ivoirien et son opposition. Mercredi 4 novembre au soir, l’ex-chef rebelle Guillaume Soro, en exil à Paris, a appelé les forces de défense et de sécurité « à agir ». Alors que plusieurs responsables de l’opposition sont en résidence surveillée, il s’est dit prêt à poursuivre la mise en place de la « transition ». … Pour le porte-parole adjoint du gouvernement, Mamadou Touré, ce discours n’est pas acceptable : « Les propos de Guillaume Soro sont d’une extrême gravité. Guillaume Soro s’inscrit dans une logique de sédition. Guillaume Soro est dans une logique de coup d’État, depuis d’ailleurs plusieurs années. Une procédure à son encontre a lieu en Côte d’Ivoire au sujet de ses velléités de déstabilisation. Apparemment, Guillaume Soro n’a pas renoncé. D’ailleurs, nous nous étonnons que ces propos aient pu se tenir sur le territoire français et nous espérons que les autorités françaises réagiront. » RFI

Conflit au Tigré: quelles sont les forces en présence?
Cela fait plus de 24 heures que le gouvernement éthiopien a lancé une offensive contre la province du Tigré, à 700 kilomètres au nord de la capitale Addis Abeba. La tension montait depuis des semaines entre le Tigré et le gouvernement fédéral, après la tentative de sécession de la province début septembre. Le gouvernement qualifie les autorités provinciales de criminelles et compte reprendre le contrôle du territoire. On dispose de peu d’éléments à cause de la coupure complète des réseaux de communication mais de violents combats auraient eu lieu…. La région du Tigré a toujours été stratégique militairement pour l’Éthiopie. RFI

Grand barrage de la Renaissance : le dernier round de négociations a échoué, selon Khartoum
Le Soudan a affirmé mercredi 4 novembre que le dernier round de pourparlers avec l’Egypte et l’Ethiopie au sujet du barrage controversé sur le Nil Bleu avait pris fin, faute de « progrès tangibles ». Ces nouvelles discussions interministérielles, qui avaient débuté dimanche par visioconférence, devaient durer en principe une semaine. Elles signaient la reprise du dialogue entre les trois pays, au point mort depuis trois mois, sur le projet éthiopien du grand barrage de la Renaissance (GERD), lancé en 2011 et destiné à devenir la plus grande installation hydroélectrique d’Afrique. … Lors des pourparlers, le Soudan a proposé d’offrir un plus grand rôle aux observateurs de l’Union africaine (UA) pour aider à faire converger les différents points de vue, selon le ministère. « L’Ethiopie a accepté d’étendre le rôle des observateurs de l’UA, mais l’Egypte a refusé », a-t-il ajouté. Le Monde avec AFP

Soudan: le document constitutionnel amendé approuvé par les autorités
Les autorités soudanaises ont approuvé, en début de semaine, le document constitutionnel dans sa nouvelle version amendée. Selon le Journal officiel, ce document prolongera d’environ quatorze mois la période de transition. Le texte a été signé en août 2019 entre les Forces pour la liberté et le changement et le Conseil militaire. Il est censé gérer la période de transition qui conduira le pays vers des élections générales. D’autres remaniements très importants ont été apportés à ce document. RFI

Aux confins du Mali, la force européenne Takuba fait ses premiers pas
Au fin fond de la vaste base militaire de Gao, un plot en béton blanc orné de dessins de drapeaux français, estoniens et suédois marque l’entrée des quartiers de la Task Force (Force opérationnelle) Takuba. Un groupement encore embryonnaire de forces spéciales européennes sur lequel Paris mise gros pour partager le fardeau au Sahel. Sous un auvent entouré de containers et de véhicules légers des forces spéciales, des soldats d’élite français et estoniens évoquent leur récente première mission commune. Le premier « Task Group » de Takuba dont ils font partie a participé en octobre à l’opération d’envergure « Bourrasque » conduite à la frontière nigérienne par la force antijhadiste française Barkhane et les armées locales. AFP

Mali: ouverture d’un forum sur la réconciliation intercommunautaire à Nionio
Ce jeudi 5 novembre 2020 au matin, un forum sur la réconciliation intercommunautaire s’ouvre à Niono, dans le centre du Mali. A l’initiative du gouvernement, de nombreux acteurs communautaires mais aussi des représentants de l’Etat malien vont travailler pendant quatre jours pour tenter de trouver une issue aux problèmes qui ensanglantent depuis plusieurs semaines la zone. Il sera notamment question du cas de Farabougou, village encerclé depuis un mois par des combattants jihadistes sur fond de conflit entre chasseurs traditionnels dozos et communauté peule. Mais Farabougou n’est pas le seul dossier sur la table. RFI

Au moins 9 soldats nigérians tués dans l’explosion d’une mine
Au moins neuf soldats nigérians ont été tués par l’explosion d’une mine au passage de leur convoi dans le nord-est du Nigeria, région en proie aux violences des groupes jihadistes, ont déclaré mercredi à l’AFP des sources sécuritaires. L’incident s’est produit lundi près de Malam Fatori, à la frontière avec le Niger, où est basée une importante garnison militaire, ont indiqué à l’AFP ces sources sous couvert d’anonymat. « Nous avons perdu neuf soldats dans l’incident », a déclaré un militaire. Le convoi acheminait de la nourriture depuis Maiduguri, la capitale de l’Etat du Borno, lorsque le véhicule de tête a heurté l’engin explosif, a indiqué un milicien qui travaille aux côtés de l’armée nigériane. AFP

Tchad : Les sièges de l’opposition encerclés par la police
Les riverains sont inquiets de la présence policière autour des sièges des partis d’oppositions et des organisations de la société civile. Ils se disent exaspérés par cette situation. Depuis jeudi (29.10.2020), la police a encerclé les sièges de plusieurs partis d’opposition et les domiciles de certains hommes politiques pour empêcher l’organisation prévue d’un forum citoyen. Le reportage de notre correspondant à N’Djaména. Au quartier Klemat Deux Châteaux, dans la commune du 4e arrondissement de N’Djaména, nous sommes à quelques mètres du domicile de l’opposant Mahamat Ahmat Alhabo, secrétaire général du Parti pour les libertés et le développement. DW

Cameroun : plus de 40 kidnappings dans des écoles ont eu lieu dénonce l’Onu
Des hommes armés à l’identité inconnue commettent, depuis plusieurs semaines, des attaques répétées contre des écoles, professeurs et élèves de la région anglophone du Cameroun, dénonce l’Onu jeudi. Cinq assauts ont été lancés en moins de 15 jours dans des régions au nord-ouest et au sud-ouest du pays, selon le coordinateur humanitaire de l’Onu au Cameroun Matthias Naab. Mercredi, c’est un collège de la ville de Limbe qui a été pris pour cible. Le même jour, neuf enfants ont été kidnappés sur le chemin de l’école à Fundong, mais ceux-ci ont été relâchés plus tard, selon M. Naab. Belga

Difficile intégration pour les Camerounais déplacés internes
La solution pérenne à ce problème, d’après la société civile, est de leur faciliter l’accès à la terre. Plus de 700.000 Camerounais des régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest ont fui leurs localités d’origine depuis le déclenchement de la crise anglophone et sont installés dans la partie occidentale du Cameroun, limitrophe à la région du Nord-Ouest. Selon Pélagie Tchatat, avocate et présidente de l’association Avocats sans frontières et humanitaires du Cameroun (Asfh-Cam), ces déplacés internes ne sont pas pleinement intégrés dans les villes et villages d’accueil pour mener leurs activités de production d’antan. VOA

Sahara occidental : les Emirats arabes unis ouvrent un consulat
Les Emirats arabes unis ont inauguré mercredi 4 novembre un consulat général à Laayoune, au Sahara occidental, dans la partie contrôlée par le Maroc de cette ancienne colonie espagnole au statut toujours indéfini, a constaté l’AFP. L’ouverture de cette seizième représentation diplomatique « vient conforter une dynamique de reconnaissance de la “marocanité” du Sahara » occidental, avec « un soutien de plus en plus important de la communauté internationale », a déclaré à l’AFP Nasser Bourita, chef de la diplomatie marocaine. … La presse marocaine a fait état ces dernières semaines de barrages routiers dressés par des indépendantistes sahraouis qui « ferment le passage frontalier », mais il n’a pas été possible de confirmer ces informations. Le Monde avec AFP

EndSARS : comment Anthony Unuode s’est sacrfifié pour un meilleur Nigeria
28 ans, 1 m 83, Anthony Unuode, rêvait de servir dans l’armée nigériane, mais il a été tué par des voyous qui tentaient d’interrompre les manifestations contre les violences policières à Abuja, la capitale nigériane, rapporte Nduka Orjinmo de la BBC après avoir assisté à son mémorial. Alors que des centaines de bougies brûlaient dans la nuit, des amis, de la famille et des étrangers parlaient d’Anthony et de son altruisme, tandis que d’autres sombraient dans le chagrin, chargés du fardeau de sa mort. « Avons-nous trahi les morts? » se demande un homme, qui soutient ne pas connaître personnellement Anthony mais qui, comme beaucoup d’autres, estime qu’une parenté s’est développée entre eux lors des manifestations contre les violences policières qui ont secoué le Nigéria le mois dernier. BBC

Algérie : Lakhdar Bouregaâ, héros de l’indépendance et figure du Hirak, est mort
Une figure du Hirak s’est éteinte. Lakhdar Bouregaâ, vétéran très respecté de la Guerre d’indépendance contre la France et figure du soulèvement populaire du « Hirak », est décédé à l’âge de 87 ans, a annoncé son fils, mercredi 4 novembre, sur sa page Facebook. « Lakhdar Bouregaâ est sous la protection d’Allah », a sobrement écrit Hani Bouregaâ, avant d’ajouter une formule religieuse consacrée. Sa famille avait annoncé le 21 octobre qu’il était atteint du coronavirus. Sa femme a également été hospitalisée. Il sera inhumé jeudi dans le carré des martyrs de la Révolution algérienne au cimetière El Alia à Alger, le plus grand du pays, où reposent l’émir Abdelkader, héros de la première résistance anti-française, les grandes figures de la guerre de libération (1954-1962) et les anciens chefs d’État. France24 avec AFP



Photo: Adam Jones