Revue de Presse du 3 décembre 2020

Présidentielle en Centrafrique : la candidature de François Bozizé invalidée par la Cour constitutionnelle
La Cour constitutionnelle a invalidé la candidature de François Bozizé à la présidentielle prévue le 27 décembre prochain. Quatre autres candidats ont été recalés. L’ancien président centrafricain, chassé du pouvoir en 2013 par la rébellion de l’ex-Séléka, ne pourra pas participer à la présidentielle. La Cour constitutionnelle a annoncé l’invalidation de la candidature de François Bozizé, de même que celle de quatre autres candidats à la magistrature suprême, ce jeudi 3 décembre à la mi-journée. Selon nos informations, confirmées par le Kwa na Kwa (KNK), parti de l’ancien président, la Cour a estimé que les sanctions des Nations unies dont François Bozizé fait l’objet étaient incompatibles avec une candidature à la présidence. Jeune Afrique

RDC : le patron de l’ONU « préoccupé » par les « tensions » au sein de la coalition au pouvoir
Le secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres, s’est déclaré « préoccupé » par les tensions au sein de la coalition au pouvoir en République démocratique du Congo, où l’armée et la police ont réitéré devant le chef de l’Etat leur sermon de rester « a-politiques » et « républicaines ». « Je reste préoccupé par les tensions politiques au sein de la coalition au pouvoir, qui pourraient saper la fragile stabilité politique, inverser les progrès réalisés depuis les élections de 2018 et le transfert pacifique du pouvoir qui en résulte », a écrit Antonio Guterres dans un rapport remis ce lundi au Conseil de sécurité, puis obtenu par l’AFP. Proclamé vainqueur des élections, le président Félix Tshisekedi a été investi en janvier 2019, après un accord de coalition avec son prédécesseur Joseph Kabila, qui a gardé le contrôle du Parlement. Belga

En Afrique du Sud, guerre des chefs au sein de l’ANC, le parti de Mandela
Sur le ring, deux poids lourds. D’un côté, le président Cyril Ramaphosa, hissé à la tête de l’Afrique du Sud par le Congrès national africain (ANC) en 2018 sur la promesse d’une « nouvelle ère » après la démission de Jacob Zuma, poussé vers la sortie sur fond de scandales de corruption à grande échelle. De l’autre, Ace Magashule, secrétaire général du parti et allié du même Jacob Zuma. En jeu : le contrôle de l’ANC et, par extension, la gouvernance de la nation « arc-en-ciel » pour les années à venir, alors que le parti de Nelson Mandela domine la vie politique sud-africaine depuis la fin de l’apartheid. Le Monde

L’Afrique du Sud craint une résurgence du coronavirus
L’apparition de nouveaux foyers épidémiques dans plusieurs régions d’Afrique du Sud fait craindre une résurgence du coronavirus, que pourraient favoriser les rassemblements attendus lors des fêtes de fin d’année. Les autorités du pays d’Afrique officiellement le plus touché par le Covid-19 luttent pour maîtriser le nombre de contaminations depuis qu’une hausse a été rapportée en novembre dans la provinces voisines du Cap-Oriental et du Cap-Occidental (Sud). A l’échelle nationale, le nombre quotidien de nouveaux cas a dépassé les 3.000, soit un bond de 50% par rapport à une moyenne de 2.000 plus tôt en novembre. Plus de la moitié de cette hausse provient des contaminations au Cap-Oriental et environ 25% de la province du Cap-Occidental. AFP

Les Sénégalais redoutent une seconde vague du coronavirus
Insupportable pour le pays et pour l’économie, c’est en ces termes que le président Macky Sall a décrit l’éventualité d’une seconde vague de Covid-19. Avec la hausse des contaminations, le pays se rapproche de ce scénario. Le retour en force des cas communautaires inquiète les autorités et le président Macky Sall est monté au créneau pour insister sur le respect strict des mesures barrières que sont la distanciation physique, le port correct du masque et le lavage régulier des mains. Un message entendu par les Sénégalais qui se défendent d’être à l’origine de ces manquements. Pour Samba Ndiaye, le relâchement vient des autorités puisqu’elles ont levé le pied dans le cadre de la prévention. VOA

Mali – Covid-19 : Le masque sur les yeux
Avec 161 décès et 4 762 cas à la date 1er décembre 2020 au Mali, l’augmentation significative du nombre des nouvelles contaminations au coronavirus est spectaculaire. Plusieurs dizaines de cas sont enregistrés chaque jour depuis quelques semaines. Une inquiétante réalité, qui contraste avec la très faible observation des mesures de prévention jusque là indispensables pour éviter la propagation de la maladie. Réticence des populations ou absence de stratégies pour faire adhérer celles-ci aux mesures nécessaires à leur propre protection, les autorités n’ont pas encore trouvé la voie pour faire face à la menace Covid. Journal du Mali

« C’était un piège »: un survivant du massacre de Boko Haram raconte
« Des insurgés nous ont prévenus que nous allions tous être égorgés », raconte « Abdul » (un nom d’emprunt pour raisons de sécurité), un agriculteur de 24 ans rescapé du massacre perpétré par le groupe jihadiste Boko Haram samedi dans le nord-est du Nigeria. « Certains nous ont dit de fuir, je fais partie de ceux qui ont eu de la chance… », confie à l’AFP le jeune homme, encore traumatisé après le cruel assassinat d’au moins 76 de ses collègues, travailleurs agricoles tout comme lui. « Abdul » est originaire de Kebbi, région pauvre située à 1.000 kilomètres de l’Etat du Borno, où il était venu avec des centaines d’autres ouvriers dans l’espoir de trouver du travail. En cette période de récoltes, les exploitants agricoles ont besoin d’une main d’oeuvre importante, notamment dans les rizières de Koshobe, non loin de la capitale de Maiduguri, et les jihadistes qui multiplient les attaques meurtrières depuis 2009 dans cette région, ne les ont pas découragés. AFP

Présidentielle au Ghana: les attentes d’une population
À quelques jours des élections présidentielle et législatives de lundi au Ghana, les électeurs et les électrices s’expriment sur leurs préoccupations. Entre développement, paix et respect des promesses, leurs attentes sont grandes. Sur le marché Makolo à Accra, les clients se pressent dans les échoppes pour terminer leurs achats de Noël. Du commerce, la conversation bascule vite vers les élections. Une première pour Steven Wilbar, 22 ans au chômage : « Je n’ai jamais voté auparavant. Je vais décider à la dernière minute pour qui je vais voter. Je trouve ça excitant. » Dans la foule, les critiques fusent parfois contre la décision du président Nana Akufo-Addo d’instaurer la gratuité dans l’enseignement secondaire. Un échec pour certains, mais une réussite pour d’autres. RFI

Ouganda : Bobi Wine, chanteur et opposant héroïque à la présidentielle
Bobi Wine entrera-t-il dans la légende comme un héros ou bien comme un martyr ? En Ouganda, cette star du reggae a déjà fait preuve d’un courage inouï depuis son entrée en politique, il y a trois ans. Lorsque à la surprise générale, Robert Kyagulanyi Ssentamu, de son vrai nom, avait été largement élu député dans le centre du pays, avec 77% des voix. Depuis cette date, il a été tant de fois arrêté, battu, torturé. Accusé de «haute trahison» comme d’«incitation à la violence». Ou encore, dernière accusation en date, «d’enfreindre les mesures anti-Covid», alors que chacune de ses apparitions déclenche inévitablement de vastes rassemblements de soutien enthousiaste. Et c’est cette immense popularité qui a certainement incité cet homme à l’allure de judoka, toujours vêtu d’un costume cravate un peu cintré, à ne jamais renoncer. Malgré les menaces pesant sur sa propre vie. Libération

Frustrée, la jeunesse de Gao s’exprime
Alors que la situation à Gao s’était apaisée ces dernières années, la population observe avec inquiétude une recrudescence de l’insécurité. Les jeunes sont « meurtris ». « Nous pensons que nous sommes délaissés, nous pensons que nos populations sont livrées à elles-mêmes », raconte Sidi Cissé. Le président du Conseil communal de la jeunesse de Gao en a le cœur net : depuis le début de la crise à Gao, la situation politique et sociale dans cette ville majeure du nord du pays ne s’est pas arrangée malgré la présence des forces armées internationales. Certes, l’intérieur de la ville connaît une certaine stabilité, les routes sont goudronnées et les feux rouges ornent les artères principales. Mais ce qu’il regrette, c’est que les services sociaux de base comme l’accès à l’eau, à l’électricité ou à la santé ne soient pas encore la norme. DW

En Algérie, le régime serre à nouveau la vis contre les médias en ligne
Les autorités en Algérie ont bloqué mercredi 2 décembre plusieurs sites d’information, confirmant le verrouillage du paysage médiatique indépendant, en ligne notamment, et l’offensive contre la liberté de la presse et d’expression. « Nous dénonçons vigoureusement cette censure arbitraire (…) dont nous ignorons le prétexte. Le journal n’en a jamais été informé », a réagi dans un communiqué l’équipe de Twala, nouveau-né du paysage médiatique algérien. « C’est une atteinte à la liberté de la presse et à la liberté d’informer, a-t-elle déploré. Twala.info reste accessible grâce à la technologie VPN. » Le Monde

Soudan du Sud : de la tradition à la loi, la lente marche des femmes vers l’émancipation
Dans le pays, 52 % des filles sont mariées avant leurs 18 ans et seulement 1,3 % d’entre elles sont encore scolarisées à 16 ans. … La nuit tombe sur Juba, la capitale sud-soudanaise. Dans le studio d’Advance Youth Radio, Eva Lopa conclut Gender Talk 211, son émission hebdomadaire. Concentrée, elle salue ses invitées, une lycéenne poète et une représentante d’Okay Africa Foundation, qui viennent de discuter une heure avec les auditeurs. Les protections périodiques inabordables et le manque d’équipements sanitaires dans les établissements scolaires étaient au programme de ce rendez-vous où l’on parle de la place des femmes dans la société, de leur contribution à la lutte de libération du Soudan du Sud ou encore des règles. Le Monde

En RD Congo, une proposition de loi et un espoir pour les 10 millions d’handicapés
En République démocratique du Congo, une personne sur dix est en situation de handicap. Souvent livrées à elles-mêmes, elles ne bénéficient d’aucune aide de l’État. Les choses pourraient toutefois changer, grâce à une proposition de loi qui vise à garantir leurs droits et à mieux les protéger. Pour la première fois, le gouvernement congolais s’est doté d’un ministère chargé des personnes handicapées. À sa tête, Irène Esambo, qui vit elle-même avec un handicap. Elle a présenté cette année une loi pour faire bouger les lignes, en proposant notamment des quotas dans les administrations et le secteur privé. « À l’Assemblée nationale, quand vous regardez, il n’y a aucune personne vivant avec handicap, quand vous regardez au Sénat, aucune personne avec handicap, constate Irène Esambo Diata, ministre déléguée en charge des personnes vivant avec handicap. Parmi les besoins, il y a la participation des personnes vivant avec handicap dans la prise de décisions. » France24

Côte d’Ivoire – Il domine son handicap et devient Avocat general
Ce jeudi 3 décembre marque la Journée internationale des personnes handicapées. A cette occasion, nous partons en Côte d’Ivoire à la rencontre d’un homme qui est devenu Avocat général à la Cour suprême, en dépit de son handicap. DW

Tchad : rencontre avec Djam’s, le caricaturiste de N’Djamena
Ses traits de crayon capturent l’humeur et l’humour de ses concitoyens tchadiens. Bédéiste et illustrateur de presse, Mahamat Djamadjibeye est le dessinateur préféré des N’Djaménois. Dans ses yeux, son sourire et ses propos, pointe le même trait d’humour que dans ses dessins. À presque 40 ans, Mahamat Djamadjibeye, alias Djam’s, dessine pour la presse depuis seize ans déjà. Mais il manie le crayon depuis bien plus longtemps. « Gamin, en classe, je dessinais systématiquement mes amis, surtout ceux qui se moquaient de moi », se souvient-il, derrière le sourire narquois qu’on lui connaît. Des croquis et des caricatures qui ne font pas toujours rire. « Un jour, j’ai été copieusement tabassé par un camarade de classe qui n’avait pas apprécié que je dessine son père, un forgeron », ajoute-t-il. Jeune Afrique



Photo: Adam Jones