Revue de Presse du 19 janvier 2022

« Barkhane » : quatre soldats français blessés dans une explosion au Burkina Faso
Quatre soldats français de la force « Barkhane » ont été blessés lors de l’explosion d’un engin explosif improvisé (IED) au passage de leur véhicule, dans le nord du Burkina Faso, a annoncé à l’Agence France-Presse (AFP), mardi 18 janvier au soir, l’état-major français. « Le véhicule tout terrain a explosé sur un IED à la sortie de l’aéroport de Ouahigouya », a déclaré l’état-major, précisant qu’il s’agissait d’une « unité de “Barkhane” en mission de reconnaissance ». L’un des soldats a été grièvement touché. Tous « ont été immédiatement évacués vers Gao », au Mali. « Ceux qui le mériteront seront évacués vers la France », a poursuivi la même source, sans autre précision sur leur état de santé. La zone est plutôt fréquentée par les djihadistes du GSIM (ou JNIM, nébuleuse djihadiste affiliée à Al-Qaida). Mais « c’est une zone de transit, nous n’avons pas de certitudes » sur l’origine de l’engin, a précisé la même source. Le Sahel est aussi la proie des djihadistes de l’EIGS, liés au groupe Etat islamique. Le Monde

Soudan : sept nouveaux manifestants anti-putsch tués, portant le total à 71 morts, selon l’ONU
La répression se poursuit au Soudan, les forces de sécurité ayant tué sept manifestants anti-putsch lors d’un rassemblement de masse contre le coup d’État militaire, a annoncé mardi le Bureau du Haut-Commissariat de l’ONU aux droits de l’homme (HCDH). Le HCDH a exhorté Khartoum à « cesser immédiatement l’usage inutile et disproportionné de la force ». Selon les services de la Haute-Commissaire aux droits de l’homme, Michelle Bachelet, des manifestants pacifiques sont tués ou blessés presque quotidiennement par les forces de sécurité. Pour la seule journée d’hier lundi, les forces de sécurité ont brutalement dispersé des manifestants à Khartoum, faisant sept morts et blessant des dizaines de manifestants par balles réelles. C’est l’une des journées les plus meurtrières depuis le début de la contestation contre le pouvoir militaire. ONU

Les FARDC repoussent une attaque de la coalition Maï-Maï sur la ville d’Uvira
Les Forces armées de la RDC (FARDC) ont repoussé lundi 17 janvier dans la ville d’Uvira, notamment dans la commune de Kavimvira, une attaque d’une coalition des miliciens Maï-Maï. D’après le porte-parole de l’armée dans la région, le major Dieudonné Kasereka, la situation est sous contrôle et la population civile peut maintenant vaquer paisiblement à ses occupations. Le calme est revenu ce mardi 18 janvier dans la ville. Les activités ont été paralysées, les commerces fermés et la circulation au ralenti, dans la ville d’Uvira le 17 janvier, principalement dans la périphérie nord dans la commune de Kavimvira. Même au centre commercial le plus ambiant de Mulongwe, les habitants sont rentrés tôt dans leur maison, craignant pour leur sécurité. Radio Okapi

Tunisie: un « péril imminent » menace les libertés, dénoncent plusieurs ONG
« Il est clair que les libertés sont menacées et font face à un péril imminent », a déclaré Yassine Jelassi, chef du Syndicat national des journalistes tunisiens (SNJT), lors d’une conférence de presse organisée par 21 organisations de défense des droits. « Une mentalité sécuritaire et policière dirige l’Etat. La Tunisie est devenue un pays qui réprime les libertés », s’est-il alarmé. Ces mêmes ONG avaient dénoncé samedi une « répression » policière et des agressions « barbares » contre des journalistes et des manifestants lors des protestations organisées vendredi contre le président Kais Saied. Des manifestations ont eu lieu à Tunis contre le coup de force du président tunisien du 25 juillet par lequel il s’est arrogé les pleins pouvoirs et pour marquer le 11e anniversaire de la chute de Zine el-Abidine Ben Ali, le 14 janvier 2011. Ces rassemblements avaient été interdits par les autorités, officiellement pour des raisons sanitaires face à une résurgence de l’épidémie de Covid-19. La Libre

Au Kenya, les violences sexuelles ont été une arme politique pendant la présidentielle
À neuf mois de la prochaine présidentielle prévue en août 2022, la FIDH et la Fédération kényane des droits de l’homme alertent sur le phénomène des violences sexuelles dans un rapport paru mardi 18 janvier. Selon les témoignages recueillis au cours de leur enquête, ces violences sexuelles ont été utilisées comme arme politique lors de l’élection de 2017, en particulier dans les bastions de l’opposition. Viols, souvent collectifs, mutilations génitales ou encore circoncisions masculines forcées… Voilà quelques-unes des violences sexuelles documentées lors de la présidentielle de 2017. Des violences qui touchent en particulier les régions considérées comme des bastions de l’opposition. RFI

Dialogue national au Tchad : libération de plusieurs prisonniers
Ils sont plus de 300 détenus repartis dans plusieurs maisons d’arrêts concernés par cette loi d’amnistie. Mais symboliquement ce sont seulement une vingtaine qui ont été présentés à la presse au cours d’une cérémonie présidée personnellement par le Ministre tchadien de la justice Mahamat Ahmat Alhabo ce mardi à la Maison d’arrêt et de correction de Kléssoum. Parmi ces prisonniers il y a plusieurs membres des groupes armés condamnés par la justice tchadienne pour les crimes d’atteinte à l’autorité de l’Etat. Toutefois, les prisonniers de guerre du Front pour l’alternance et la concorde au Tchad le FACT, accusés d’avoir infligé des blessures mortelles à l’ancien président Idriss Deby au front ne sont pas concernés par cette libération. Il y a aussi de simples citoyens condamnés pour des délits d’opinion mais aussi ceux détenus depuis des longues années sans être jugés qui ont également bénéficié de cette libération. BBC

Le nombre de migrants traversant la Méditerranée depuis la Libye a presque triplé en 2021, selon les chiffres de l’ONU
Le nombre de migrants et réfugiés qui ont tenté de traverser la mer Méditerranée depuis la Libye a considérablement augmenté en cours d’année passée, ressort-il des données des Nations Unies. « Au 14 décembre, les gardes-côtes libyens avaient intercepté 30.990 migrants et réfugiés, et les ont ramenés en Libye, soit presque trois fois plus que le nombre de personnes ramenées dans le pays en 2020 (12.000 personnes) », a fait part le Secrétaire général des Nations Unies António Guterres dans un rapport interne transmis au Conseil de sécurité. Plus de 1300 personnes ont été décomptées comme décédées ou portées disparues. Ce qui est aussi en augmentation par rapport à 2020, selon les données de l’Organisation internationale pour la migration. RTBF

Rwanda : le procès en appel du héros d' »Hotel Rwanda » continuera en son absence
Le procès en appel de l’opposant rwandais Paul Rusesabagina, ancien hôtelier rendu célèbre par le film « Hôtel Rwanda », se poursuivra malgré le refus de comparaître de l’accusé, condamné en première instance à 25 ans de prison pour « terrorisme », a annoncé mardi le tribunal. Les audiences reprendront le 20 janvier, a précisé le juge François Régis Rukundakuvuga qui dirige le procès à Kigali de M. Rusesabagina et de ses 20 co-accusés. … La famille de M. Rusesabagina avait récemment annoncé qu’il ne comparaîtrait pas et « ne participera pas à la mise en scène de l’appel d’un prisonnier politique ». Cet appel « continue de montrer qu’il ne s’agit pas d’un processus légal, mais plutôt d’un processus politique », a-t-elle déclaré dans un communiqué. RTBF

Afrique du Sud: première usine de vaccins anti-Covid fabriqués sur le continent
L’Afrique du Sud, fer de lance de la lutte pour l’égalité d’accès aux vaccins anti-Covid, a lancé mercredi au Cap la première usine du continent qui fabriquera des doses de A à Z, financée par le milliardaire des biotechnologies Patrick Soon-Shiong. L’objectif est la production d' »un vaccin de deuxième génération, et nous voulons le fabriquer en Afrique, pour l’Afrique, et l’exporter dans le monde entier », a déclaré l’homme d’affaires américain d’origine chinoise, né en Afrique du Sud. Les premiers vaccins seront produits cette année et le site devrait atteindre un milliard de doses par an d’ici 2025. La mise au point de vaccins de deuxième génération vise notamment à remédier à la perte d’efficacité des premiers vaccins dans le temps, mais aussi à l’apparition de variants du virus. … M. Soon-Shiong a fait fortune en mettant au point une médicament anticancéreux appelé Abraxane. Il est également actionnaire de l’équipe de basket américaine, les Los Angeles Lakers. VOA

Des pluies torrentielles font au moins 82 morts en Afrique du Sud
Des pluies diluviennes ont fait au moins 82 morts en Afrique du Sud. La plupart des victimes sont mortes par noyade ou frappées par la foudre, ont indiqué les autorités mardi. « La pluie est bienvenue face à la pénurie d’eau dans certaines parties du pays, malheureusement les fortes précipitations ont également causé des dommages considérables », a déploré la ministre Nkosazana Dlamini-Zuma. Dans la ville de Ladysmith (est), qui compte quelque 200.000 habitants, plusieurs quartiers étaient encore sous eau mardi. Les barrages de la région sont saturés, y compris dans le royaume du Lesotho, enclavé dans le territoire de l’Afrique du Sud. La Libre

Cameroun: toujours pas de procès pour Amadou Vamoulké après 2 000 jours de détention
Au Cameroun, ce mercredi 19 janvier, cela fait 2 000 jours que le journaliste septuagénaire Amadou Vamoulké est en prison sans avoir été condamné. Cinq ans et demi d’une détention « provisoire » qui se prolonge. Arrêté en juillet 2016, l’ancien directeur général de la radio télévision publique camerounaise CRTV, il est accusé d’avoir détourné de l’argent public dans deux dossiers distincts. Son procès en est à son 90e renvoi. Où en est la procédure ? « Nulle part », selon Maître Benjamin Chouai, avocat au barreau de Paris. Il défend les intérêts d’Amadou Vamoulké aux côtés de Maître Epstein en France et Maîtres Nkom et Pondi au Cameroun. … Pour Alain Massé, coordonnateur du Comité international pour la réhabilitation et la libération d’Amadou Vamoulké, le Tribunal Criminel spécial de Yaoundé est « pris en otage par le politique » dans ce procès : « On est sur un procès où il n’y a absolument aucun témoin à charge et également aucune preuve face à un accusé qui est reconnu par la société civile camerounaise comme l’un des plus intègres. Il a la possibilité de lire beaucoup. » RFI

Sierra Leone : oublier les traumatismes 20 ans après la guerre civile
Plusieurs dizaines de Sierra-Léonais ont participé mardi à une cérémonie près de la capitale Freetown pour marquer le 20e anniversaire de la fin de la brutale guerre civile dans cet Etat d’Afrique de l’Ouest, a constaté un correspondant de l’AFP. Le 18 janvier 2002, le président d’alors, Ahmed Tejan Kabbah, avait proclamé, dans la ville de Lungi, la fin de la guerre qui avait éclaté en 1991. Le conflit, financé en grande partie par les diamants dits « du sang », a fait des dizaines de milliers de morts. L’utilisation d’enfants soldats était généralisée. Environ 70 militants se sont réunis à Lungi mardi, lors d’un événement organisé par le Centre pour le souvenir et les réparations. Ils ont défilé avec des drapeaux sierra-léonais et ont allumé une flamme pour marquer l’anniversaire, selon un correspondant de l’AFP. AfricaNews/AFP

A 92 ans, une légende de la chanson au Malawi, enflamme TikTok
Giddes Chalamanda a 92 ans et ne connaît pas TikTok. Il n’a même pas de téléphone portable. Pourtant, ce chanteur du Malawi est devenu une star sur la plateforme en ligne avec un titre vu plus de 80 millions de fois. De l’Afrique du Sud aux Philippines, son titre acoustique et entraînant « Linny Hoo », enregistré fin 2020 et dans lequel il dit à sa fille Linny toute sa fierté, a été réinterprété et remixé à l’envi, devenant un phénomène. Les jeunes « viennent me montrer les vidéos sur leurs téléphones mais je ne sais pas du tout comment ça marche », avoue l’artiste rencontré par l’AFP dans sa maison en bordure d’une plantation de macadamia, à une vingtaine de kilomètres de Blantyre, la capitale économique du Malawi. … Né à Chiradzulu, petite ville du sud du pays, Giddes Chalamanda et sa guitare sont légendaires au Malawi. Sa chanson « Buffalo soldier », dans laquelle il rêve d’aller aux Etats-Unis, est connue de tous. … En 2021, avec une musicienne locale d’une trentaine d’années, Patience Namadingo, il décide d’enregistrer une version reggae de quelques-uns de ses succès. La vidéo devient virale, avec près de 7 millions de vues sur YouTube. Fin 2021, la vidéo atterrit sur TikTok et fait le tour du monde. RTBF



Photo: Adam Jones