Revue de Presse du 15 septembre 2020

Le journaliste algérien Khaled Drareni condamné en appel à deux ans de prison ferme
C’est une affaire emblématique de la dégradation des libertés en Algérie. Incarcéré depuis le 28 mars à la prison de Koléa, à l’ouest d’Alger, le journaliste Khaled Drareni – numéro d’écrou 22244 – a été condamné en appel, mardi 15 septembre, à deux ans de prison ferme par la cour d’Alger. Jugé pour « incitation à un attroupement non armé et atteinte à l’intégrité du territoire national », Khaled Drareni, 40 ans, avait été condamné en première instance à trois ans de prison ferme le 10 août. La sentence, inédite par sa brutalité, la deuxième plus lourde infligée à un journaliste depuis l’émergence d’une presse indépendante en 1989, a surpris et choqué journalistes, avocats et ONG, en Algérie et au-delà. Le Monde

Présidentielle en Côte d’Ivoire : la candidature du président Ouattara acceptée, celles de Soro et Gbagbo rejetées
Le Conseil constitutionnel de Côte d’Ivoire a validé, lundi 14 septembre, la candidature du président, Alassane Ouattara, à un troisième mandat controversé et a rejeté celles de l’ex-président Laurent Gbagbo et de l’ex-chef rebelle et ex-premier ministre Guillaume Soro à la présidentielle du 31 octobre. Seules quatre des 44 candidatures déposées à la Commission électorale ont été validées par le Conseil constitutionnel. M. Ouattara, qui promet une victoire « un coup K.-O. » (au premier tour) aura donc comme adversaires son vieux rival, ancien allié et ancien président Henri Konan Bédié (1993-1999), Pascal Affi Nguessan, ancien premier ministre sous la présidence de Laurent Gbagbo, et l’ancien député Kouadio Konan Bertin, dissident du parti de M. Bédié, le PDCI (Parti démocratique de Côte d’Ivoire). Le Monde avec AFP

Violences dans le Sud-Kivu, RDC: près de 70 groupes armés se rencontrent à Bukavu
Près de 70 groupes armés sont réunis depuis ce lundi à Murhesa dans le territoire de Kabare, au Sud-Kivu, près de Bukavu, pour évoquer les questions de sécurité et de leur processus de DDR (désarmement, démobilisation, réinsertion). Une rencontre organisée par trois ONG spécialisées dans la résolution des conflits. C’est la première fois qu’une rencontre de ce type se tient avec un tel niveau de représentativité du côté de l’Etat. Pour ce premier jour, étaient présents, entre autres, le ministre délégué à la Défense, un responsable de l’ANR au niveau national, le ministre provincial de l’Intérieur et presque tous les groupes armés et communautés en conflit représentés. RFI

Niger: une attaque vise l’armée dans la région d’Arlit
Des militaires nigériens étaient en train de sécuriser des travaux pour la construction d’un tronçon routier vers l’Algérie voisine. Au moins deux soldats sont morts, du matériel a été volé et des poursuites engagées. Vingt-quatre heures après l’attaque terroriste du PK110 sur l’axe de la transsaharienne Agadez-Arlit-Assamaka, à la frontière algérienne, on est toujours sans nouvelles des poursuites engagées contre les assaillants. C’est dans la nuit de samedi à dimanche dernier qu’une position des gardes nationaux, qui sécurisaient un chantier routier, a été attaquée par des hommes armés non identifiés. RFI

L’armée nigérienne ne « reconnaît pas » avoir exécuté des civils
L’armée nigérienne « ne se reconnaît nullement » dans le rapport de la Commission nationale des droits de l’Homme (CNDH) sur l’exécution de dizaines de civils dans la région de Tillabéri (ouest), indique le ministère de la Défense. … Selon le communiqué, « les personnels des Forces armées nigériennes reçoivent dès leur formation initiale un enseignement sur le droit de la guerre », et sur le terrain, « les troupes n’agissent donc pas en électron libre hors du contrôle de leur hiérarchie ». Le ministre « réitère sa confiance aux Forces de défense et de sécurité (FDS) ». Selon le rapport publié début septembre par la CNDH, rendant compte d’une enquête menée du 20 mai au 6 juillet, des soldats nigériens engagés dans la lutte contre les jihadistes sont « responsables d’exécutions sommaires » de dizaines de civils dans la région de Tillabéri. AFP/VOA

Libye : le pétrole au cœur des négociations
La Russie échange avec la Turquie pour trouver un terrain d’entente sur le dossier brûlant de la redistribution des recettes pétrolières. Parrain du camp de l’Est, la Russie négocie en coulisses des arrangements pour trouver une issue politique au conflit libyen. La Russie souhaiterait tenir un nouveau sommet à Moscou afin de faire avancer les pourparlers entre les camps antagonistes de l’ouest et de l’est. Les consultations du 7 et 9 septembre à Montreux, en Suisse, organisées par le Centre pour le dialogue humanitaire sous la houlette de la mission onusienne en Libye (UNSMIL), ont esquissé les contours des nouvelles institutions et des postes de souveraineté, permettant une représentation des trois régions libyennes (Tripolitaine, Cyrénaïque et Fezzan). Jeune Afrique

Présidentielle en Guinée : l’UFDG émet des doutes sur le fichier electoral
La Ceni vient de publier les chiffres du fichier électoral : 5,4 millions de Guinéens seront appelés aux urnes pour le 18 octobre prochain. L’opposition, elle, s’inquiète des fortes disparités régionales. C’est l’une des pommes de discorde autour de laquelle s’affrontent le pouvoir et les différentes composantes de l’opposition. À un peu plus d’un mois de l’élection présidentielle, la Commission électorale nationale indépendante (Ceni) a présenté les statistiques finales du fichier électoral, lors d’une conférence de presse, lundi 14 septembre. Le 18 octobre prochain, 5,4 millions d’électeurs seront donc appelés aux urnes. Un chiffre global dont la répartition présente de fortes disparités. Ainsi, la région de Kankan, fief historique d’Alpha Condé, concentre 22 % des électeurs (1,17 million), soit plus que la région de Conakry (19 % des électeurs, avec 1 million d’inscrits). Jeune Afrique

Adama Barrow est-il piqué par le virus du 3ème mandat?
Le président gambien compte-t-il profiter de la réforme constitutionnelle en Gambie pour se maintenir au pouvoir comme certains de ses pairs ? La nouvelle mouture de la constitution est examinée en première lecture à partir de ce lundi 14 septembre par les parlementaires gambiens. Il y a trois mois, ce texte rédigé par la Commission de révision constitutionnelle, a été adopté par le gouvernement gambien en Conseil des ministres. Il est cependant source de plusieurs divergences, notamment sur la question de la limite des mandats présidentielle Dans le projet de la nouvelle constitution présenté aux députés, l’exercice de la fonction présidentielle est limité à deux mandats. Un chapitre rétroactif considère que le premier mandat du président actuel prend effet avec son élection en décembre 2016. Le président Adama Barrow et son gouvernement ne sont pas d’accord. Ils ont soumis une résolution à la Commission de révision constitutionnelle demandant que le premier mandat d’Adama Barrow soit compté à partir de 2021. BBC

Au Cameroun, l’opération militaire «Bamenda Propre» fait peur
L’opération militaire pour sécuriser la ville de Bamenda, dans le nord-ouest anglophone camerounais, se poursuit. Opération nommée « Bamenda Clean », « Bamenda Propre », lancée mardi 8 septembre par l’armée pour tenter de neutraliser les groupes séparatistes après des violences. Plusieurs centaines de militaires ont été déployés en ville pour effectuer des contrôles d’identité.La tension est élevée, les séparatistes ayant intimé à la population de ne pas sortir. Pour ce responsable de la société civile locale, le résultat est déjà contestable:« Cela donne l’impression que c’est un régime militaire et non un régime civil qui est en place. Et ce qui est encore plus embarrassant,  c’est qu’il n’y a pas d’état d’urgence ou de couvre-feu, mais l’armée se comporte comme si c’était le cas. » Le gouvernement camerounais n’a pas indiqué combien de temps durerait cette opération militaire. Cela fait 3 ans que les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest sont secouées par des violences entre groupes séparatistes et militaires. RFI

Accident minier en RDC: les « creuseurs », premier maillon d’un marché souvent opaque
Les dizaines de chercheurs d’or artisanaux, qui ont péri dans l’accident d’une mine vendredi dans l’est de la République démocratique du Congo, représentent le premier maillon vulnérable d’une chaîne d’approvisionnement souvent clandestine qui va jusqu’à Dubaï, d’après les experts. Au total 22 corps de « creuseurs » ont été retrouvés lundi, trois jours après la catastrophe dans la cité minière de Kamituga dans la province du Sud-Kivu, selon un témoin sur place. Dès le matin, les secours ont poursuivi leurs recherches en présence des habitants. Une vingtaine de familles ont signalé la disparition d’au moins un proche, d’après le maire. … Ces négociants exportent ensuite l’or artisanal du Sud-Kivu et de l’Ituri vers les pays frontaliers voisins (principalement Burundi et Ouganda). AFP

Inondations au Sahel: l’aide d’urgence se déploie pour les Burkinabè touches
Les pluies et vents violents ont détruits ou endommagés plus de 5 000 maisons. Selon les chiffres officiels près de 71 000 personnes ont été touchées par les inondations au Burkina Faso. Des centaines de personnes se retrouvent aujourd’hui sans abris. Elles ont été relogées provisoirement dans des écoles et centre d’accueil. Environ 1 700 abris ont été détruits sur différents sites d’accueil des personnes déplacées internes. Selon le secrétariat permanent du conseil national de secours d’urgence plus de 250 tonnes de vivres et plusieurs animaux ont été également emportés par les eaux. Les personnes sinistrées ont besoin d’une assistance alimentaire. 11 000 personnes ont déjà reçu de l’aide pour deux mois. Cette aide est composée notamment de riz, mil, maïs et haricot. RFI

Madagascar: Diego-Suarez, nouvel épicentre de la pandémie Covid-19
A Madagascar, la région Diana, à la pointe nord de l’île, est devenue le nouvel « épicentre de l’épidémie », ont déclaré il y a quelques jours les autorités du pays. Diego-Suarez (Antsiranana en malgache), le chef-lieu de la région, a dû se reconfiner partiellement ces deux dernières semaines face à la flambée des cas. Depuis fin juillet, la ville a enregistré 19 décès. Dix-sept de ces malades étaient âgés de plus de 60 ans. C’est un coup dur pour cette cité côtière qui avait été jusque-là préservée. La direction régionale de la Santé parle d’une « flambée de cas depuis deux semaines » et annonce un taux de positivité au Covid-19 élevé. Sur dix personnes testées, six, en moyenne, sont positives. Pourtant, sur place, le manque de moyens pour gérer l’épidémie semble une nouvelle fois faire défaut. RFI

Paludisme : un moustique asiatique menace les villes africaines
Des dizaines de millions d’habitants de villes africaines sont menacés par un moustique vecteur du paludisme originaire d’Asie et particulièrement adapté à l’environnement urbain, avertit une étude publiée lundi 14 septembre. Le paludisme est une maladie déclenchée par un parasite (Plasmodium falciparum ou vivax) transmis principalement par une quarantaine d’espèces de moustiques. Environ 400 000 personnes en sont mortes en 2018, surtout des enfants, surtout en Afrique. Sur ce continent, l’un des moustiques principaux est Anopheles gambiae, considéré comme l’animal le plus dangereux de la Terre, mais il n’aime pas les flaques d’eau polluées des villes et n’a pas appris à pondre ses larves dans les réservoirs urbains d’eau propre. En Afrique, le paludisme se concentre aujourd’hui dans les zones rurales. Le Monde

Le bodybuilding, une porte de sortie pour les jeunes en RD Congo
« Tu maintiens toujours la forme, hein ? ». L’air concentré, Hondi Rugenge, champion du monde 2019 de bodybuilding veille sur ses poulains, en plein exercice de soulèvement de poids, dans un quartier de Kinshasa en RD Congo. Ce culturiste passionné veut faire de sa discipline une porte de sortie pour les jeunes de son pays, en proie à la pauvreté et à la délinquance. « On fait ce sport pour notre bien, mais pas seulement. On peut aussi créer une véritable carrière dans ce sport », explique auprès de France 24, le champion de bodybuilding. La preuve avec Tony, jeune culturiste, issu d’un milieu modeste et qui, à force d’entraînements, possède aujourd’hui une collection de trophées. Son regard est désormais tourné vers les États-Unis et la compétition Mister Olympia, soit la plus prestigieuse pour les bodybuilders. France24



Photo: Adam Jones