Revue de presse du 13 janvier 2023

Burkina Faso : 09 morts dans une attaque terroriste contre une mosquée
Au moins neuf personnes ont été tuées mercredi dans l’attaque d’une mosquée dans le nord-est du Burkina Faso. Les terroristes sont arrivés peu avant 18H (GMT et locales) dans le village de Goulgountou, près de Falagountou dans la région du Sahel, « sur huit motos », avant de « regrouper les fidèles à l’intérieur de la mosquée », selon un témoin local. « Ils ont séparé les femmes, les enfants et les vieux avant d’effectuer des prêches pour convaincre les fidèles à renoncer à leur foi. Un dialogue s’est même engagé avec l’imam et c’est suite à son refus que ce dernier a été exécuté », a-t-il dit. « Ils ont tenté de l’égorger mais il a résisté affirmant vouloir mourir debout, les terroristes lui ont alors tiré une balle dans la tête », a de son côté indiqué un habitant de la localité. « Huit autres fidèles, principalement les leaders de la communauté, ont été abattus de la même manière », a-t-il indiqué. Frontalière du Niger, la commune de Falagountou qui abrite la grande mine d’or d’Essakane, fait face depuis le début de la semaine à plusieurs incursions de terroristes présumés. Selon des sources locales, de nombreux habitants ont fui le village depuis le drame vers d’autres localités jugées plus sûres. Sahel-Intelligence

Mali : inquiétudes sur le calendrier électoral
Selon Amadou Traoré du parti Mouvement patriotique sauvons le Mali, le référendum et les autres scrutins devraient se tenir mais il doute que cela se fasse aux dates prévues. « Le 19 mars prochain (date du référendum en vue de l’adoption de la nouvelle Constitution, ndlr), je ne suis pas très optimiste par rapport à cette date. Parce qu’il y a des préalables, il y a beaucoup d’enjeux liés notamment à la sécurité, aux aspects techniques et logistiques et aux ressources humaines. Je ne crois pas qu’on puisse gérer tout cela d’ici cette date. Je sais quand même que toutes ces élections se tiendront, mais je reste dubitatif sur le respect des dates compte tenu de la situation du pays », dit Amadou. Yehia Adama Maïga, du parti Malidenw Hakilina, estime de son côté que face aux défis de plusieurs échéances électorales prévues en 2023 et en 2024, le mieux serait de s’en tenir à la tenue d’un seul scrutin. DW

RDC: l’ancien président kényan Uhuru Kenyatta rencontre une délégation du M23
L’ancien président de la République du Kenya, Uhuru Kenyatta, en sa qualité de facilitateur du processus de paix de la Communauté de l’Afrique de l’Est pour l’est de la RDC, a rencontré ce jeudi 12 janvier 2023, à Mombasa, une délégation du M23. L’ancien président kényan s’est donc entretenu avec Bertrand Bisimwa, l’un des responsables du mouvement rebelle. Ce dernier était accompagné de plusieurs membres du M23. La rencontre a eu lieu ce jeudi à Mombasa. L’ancien président kényan s’est donc entretenu avec Bertrand Bisimwa, l’un des chefs du M23. S’en est suivi un communiqué, publié par l’organisation régionale, qui assure que la rébellion a convenu de poursuivre son retrait des zones aujourd’hui occupée dans le territoire du Rutshuru, au Nord-Kivu. Un retrait qui avait été décidé lors d’une réunion des chefs d’États de la région à Luanda, en Angola, en novembre. Depuis le M23 a cédé aux forces de l’EAC plusieurs de ses positions : à Kibumba, à environ une vingtaine de kilomètres de Goma, le 23 décembre, mais aussi le 6 janvier, le camp militaire de Rumangabo, l’un des plus grands camps des forces armées congolaises dans la région. RFI

Ituri : 7 civils tués par des ADF à irumu
Sept civils ont été tués dans la nuit de mercredi à jeudi 12 janvier par des hommes armés, identifiés aux ADF dans les villages de Manzebi, Miliyota et Uessa de la chefferie de Walese Vonkutu, au sud du territoire d’Irumu (Ituri). Les victimes se trouvaient dans leurs champs lorsque des rebelles les ont attaqués, rapporte l’organisation de défense des droits humains, Convention pour le respect des droits humains (CRDH). Le coordonnateur de cette structure, Christophe Munyaderu indique que, les corps de ces personnes ont été acheminés à la morgue à l’Hôpital général de Oicha, dans le territoire voisin de Beni, à cheval entre la province du Nord-Kivu et celle de l’Ituri. Christophe Munyaderu sollicite un renforcement des militaires dans cette zone notamment pour sécuriser la route. « La population est en train de voir l’effectif des militaires, ils sont en jalonnement sur la route nationale numéro 4(RN4). Nous avons toujours demandé aux autorités militaires de voir comment installer d’autres positions militaires à une distance au moins de deux kilomètres vers la profondeur de la forêt. Il faut qu’il y ait des positions militaires qui seront installées au-delà de la RN4 », a-t-il déclaré. Radio Okapi

Des mercenaires blancs en RDC
Le 22 décembre dernier, plusieurs hommes blancs atterrissent à Goma. D’après les recherches de la taz, ces hommes armés, évalués à une centaine, séjournent depuis lors dans un hôtel au centre-ville de Goma, non loin de l’aéroport. « C’est le quartier général des blancs » dit un soldat à l’entrée de l’hôtel Mbiza étroitement surveillé par des soldats de la garde républicaine congolaise. Des unités spéciales des FARDC entrent et sortent du bâtiment. Ils seraient d’Europe de l’Est essentiellement, beaucoup de Roumanie, mais parleraient couramment français. L’un d’entre eux, vu sur une photo sur Twitter au milieu de deux soldats congolais à Goma, est un mercenaire roumain, membre dans les années 90 de la légion étrangère française. Horatiu Portra a été à la fin des années 1990 le garde du corps en chef de l’émir du Qatar, il est aussi passé par la Centrafrique sous l’ancien président Ange-Félix Patassé. Celui dont le nom de guerre est lieutenant Henry avait déjà eu affaire en 2002 avec l’ex-chef rebelle, Jean-Pierre Bemba, avant de repartir en 2016 en Centrafrique former les gardes du corps de l’actuel président Touadéra. Il figurait sur la liste de ceux à qui Wagner versait une solde. DW

Somalie: le président organise un meeting à Mogadiscio contre les shebabs
Le président Hassan Cheikh Mohamoud maintient la pression sur les jihadistes shebabs. Pendant que les opérations militaires continuent contre leurs bastions dans les campagnes, le chef de l’Etat a organisé jeudi un meeting dans un stade de la capitale, Mogadiscio. La télévision d’Etat a accordé une large place à ce rassemblement, le qualifiant de « soulèvement populaire de Mogadiscio contre les actes pervers des terroristes ». Le président Hassan Cheikh Mohamoud voulait son événement, son moment populaire pour montrer que les habitants de Mogadiscio, eux aussi, était mobilisés contre les shebabs. RFI

Centrafrique : 2 Français de la MINUSCA arrêtés à Bangui
La Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation en République centrafricaine (MINUSCA) a confirmé que deux Français de son personnel avaient été arrêtés mardi dernier à leur arrivée à Bangui, capitale centrafricaine, a rapporté la MINUSCA dans un communiqué de presse publié mercredi soir. Il s’agit de Hervé Champagne et Romain Hernandez, deux consultants français de la MINUSCA. Les deux ressortissants français ont débarqué à l’aéroport international de Bangui-M’Poko sans visa, mais disposent des badges de la MINUSCA dans le cadre d’une mission de logistique auprès du contingent burundais. Par ailleurs, un militaire des Forces armées centrafricaine (FACA) a été tué et un autre blessé dans une attaque perpétrée jeudi par des hommes armés dans le nord-ouest de la République centrafricaine (RCA). Sahel-Intelligence

Congrès des indépendantistes sahraouis sur fond de tensions régionales
Les indépendantistes du Polisario au Sahara occidental se réunissent en congrès à partir de vendredi pour renouveler leur direction, dans un contexte de vives tensions entre leur allié algérien et le Maroc qui contrôle 80% du territoire. Plus de 2.200 délégués et 370 invités étrangers se retrouvent pendant cinq jours à 175 km au sud de la ville algérienne de Tindouf, dans le camp de réfugiés de Dakhla, qui porte le nom d’une ville côtière du Sahara occidental, un territoire riche en phosphates et aux eaux poissonneuses au coeur d’un conflit vieux de 50 ans. L’actuel chef du Polisario, Brahim Ghali, 73 ans, qui semble jouir de l’indispensable soutien d’Alger, paraît assuré d’être réélu lors du congrès qui doit s’ouvrir dans l’après-midi et s’achèvera mardi. « Il s’agit du premier congrès depuis la reprise de la lutte armée » fin 2020, a souligné auprès de l’AFP, Mohamed Yeslem Beissat, ambassadeur sahraoui en Afrique du Sud. VOA

Côte d’Ivoire: la révision des listes électorales suscite un faible engouement, selon une ONG
En Côte d’Ivoire, la récente révision des listes électorales par la Commission électorale indépendante suscite un faible engouement, selon l’ONG Indigo. « On note un désintérêt des citoyens ivoiriens de la chose politique », assure un de ses membres, Arsène Konan. En Côte d’Ivoire, la Commission électorale indépendante (CEI) a procédé pendant plus de quatre semaines, en décembre, à la révision des listes électorales. La CEI espère ainsi enrôler près d’un million de nouveaux électeurs. Le traitement des données n’est pas encore connu. Mais la révision des listes suscite un faible engouement, selon l’ONG Indigo, qui a déployé des équipes pour suivre ce processus. RFI

2022, cinquième année la plus chaude jamais enregistrée
Elle n’a pas atteint un niveau record, mais 2022 s’est tout de même hissée parmi les cinq années les plus chaudes. La l’Agence américaine d’observation océanique et atmosphérique, (NOAA) a constaté que la température moyenne mondiale l’année dernière était de 14,76 degrés Celsius ce qui la classe au cinquième rang des températures les plus élevées. « 2022 est une autre année du top 10. Elle se classe à peu près à égalité avec 2015. C’est la huitième année consécutive où l’on dépasse de plus d’un degré Celsius le niveau de la fin du XIXe siècle. Cela nous rapproche donc de la ligne directrice de 1,5 degré Celsius fixée par les accords de Paris. » a expliquéGavin Schmidt, directeur de l’Institut Goddard d’études spatiales, NASA. L’agence scientifique américaine a signalé que ce premier classement n’inclut pas les régions polaires en raison de problèmes de données, mais que ce sera bientôt chose faite. Si l’Arctique – qui se réchauffe trois à quatre fois plus vite que le reste du monde – et l’Antarctique sont pris en compte, la température en 2022 serait la cinquième plus chaude. AfricaNews/AFP/AP

Madagascar: cinq régions de l’île placées en vigilance fortes pluies
A Madagascar, plusieurs régions de la Grande Île sont placées en vigilance fortes pluies par la direction de la météorologie. Des risques de stagnation des eaux, de crues éclairs et de glissements de terrain sont à craindre sur les parties Nord-Ouest, Est, et dans la région de la capitale, indique cette dernière. En cette saison des pluies, le Bureau national de gestion des risques et des catastrophes appelle la population à prendre au sérieux les messages d’alerte pour éviter les pertes en vie humaine. L’alerte jaune « avis de menace » a été lancée dans les régions de Sofia, Analanjirofo, Atsinanana, Alaotra Mangoro et Analamanga. Des comités locaux ont été mis en place à travers l’île pour transmettre les consignes de vigilance et guider les habitants, notamment ceux qui vivent dans les zones les plus à risques. RFI

États-Unis: la secrétaire au Trésor, Janet Yellen, annonce une tournée en Afrique
« La croissance de l’Afrique sera un moteur essentiel de la prospérité mondiale au cours des prochaines décennies », a indiqué un haut responsable. La secrétaire au Trésor des États-Unis, Janet Yellen, se rendra au Sénégal, en Zambie et en Afrique du Sud au cours des deux prochaines semaines, les États-Unis cherchant à renforcer leurs liens avec un continent africain qui fait l’objet d’échanges commerciaux et d’investissements chinois depuis des années. En décembre, le président Joe Biden a annoncé la conclusion d’accords commerciaux et d’investissement d’une valeur de plus de 15 milliards de dollars avec les pays africains. La tournée de Mme Yellen, 76 ans, intervient alors que le ministre chinois des Affaires étrangères, Qin Gang, est en voyage dans cinq pays d’Afrique. C’est la 33e année consécutive que l’Afrique est la destination de la première tournée à l’étranger d’un ministre chinois des affaires étrangères. VOA

Nigeria: arrestation d’un pasteur soupçonné d’avoir organisé son propre kidnapping
L’insécurité et la multiplication des enlèvements donnent des idées à certains. Un pasteur est ainsi soupçonné d’avoir organisé, à deux reprises, son propre kidnapping. La police de l’État de Plateau, dans le centre du pays, a annoncé son arrestation. Deux kidnappings en moins de deux semaines ont fini par éveiller les soupçons. Le pasteur Albarka Bitrus Sukuya, qui officie près de la ville de Jos, dans le centre du Nigeria, aurait mis en scène son propre enlèvement, d’abord le 14, puis le 30 novembre – afin d’empocher l’argent versé pour sa libération. La première fois, les fidèles de son église ont payé 400 000 nairas pour le faire libérer, la deuxième fois 200 000 nairas, soit environ 1 000 euros au total. La police a fini par convoquer le religieux, qui a avoué avoir organisé sa propre disparition avec l’aide de trois complices – deux d’entre eux ont été également appréhendé. RFI



Photo: Adam Jones