Revue de Presse du 13 janvier 2021

Burkina Faso: un soldat et onze « terroristes » tués dans le nord
Un soldat burkinabé et onze jihadistes présumés sont morts samedi dans un « accrochage » dans la zone de Koumbri, dans le nord du pays près de la frontière malienne, selon un communiqué de l’armée publié mercredi. Samedi, « une unité militaire venue en appui des VDP (Volontaires pour la défense de la patrie, supplétifs civils de l’armée) a été prise à partie par des hommes armés dans les environs de Koumbri », indique le communiqué de l’état-major des armées, en dressant le bilan hebdomadaire des opérations de sécurisation du territoire burkinabé. « Un militaire a été tué lors de l’accrochage. Six blessés ont également été enregistrés côté ami », continue le texte qui indique que « côté ennemi, 11 terroristes ont été neutralisés » et que « les opérations de ratissage se poursuivent dans la zone ». Cet accrochage survient quatre jours après une attaque menée par des individus armés dans la même zone, frontalière du centre du Mali, qui avait fait six morts dont deux VDP. AFP

Centrafrique: attaque des groupes armés en périphérie de Bangui
Des tirs ont été entendus ce mercredi 13 dans la matinée dans la périphérie de la capitale centrafricaine. Des combats sont régulièrement signalés ces dernières semaines dans le pays, depuis qu’une coalition de groupes rebelles s’est formée à la mi-décembre. La ville est à nouveau calme depuis 10h (heure locale), mais la situation restait tendue dans la matinée, selon la Minusca. Des ratissages sont en cours, affirme le Premier ministre, alors que des hélicoptères russes survolaient la capitale dans la matinée. La situation reste volatile et floue. À PK11, un habitant signale une reprise des déplacements des populations en fin de matinée alors qu’auparavant, les gens restaient cloîtrés chez eux et entendent des tirs, ce matin. Le centre-ville reste calme, les boutiques sont fermées, les avenues étaient vides ce matin avec des barrages de militaires bloquant ces axes. À midi, il y avait une reprise timide de l’activité dans certains quartiers de la capitale. La circulation des motos-taxis est interdite jusqu’à nouvel ordre. RFI

À l’aube de la présidentielle en Ouganda, Facebook ferme les comptes de caciques du pouvoir
À la tête de l’Ouganda depuis trente-cinq ans, Yoweri Museveni s’apprête à faire face le 14 janvier à Bobi Wine, l’ancien chanteur devenu un politique populaire. Alors que ce scrutin s’annonce très tendu, de nombreux comptes Facebook de proches du président ont été fermés par le géant américain. Le pouvoir dénonce l’ingérence étrangère dans l’élection. Cela faisait plusieurs décennies que l’Ouganda n’avait vécu de présidentielle aussi tendue. À quelques jours du scrutin du 14 janvier, lors duquel Yoweri Museveni, le président de 76 ans, fera face au jeune chanteur de reggae Bobi Wine, 38 ans, Facebook s’est immiscé dans la campagne. Le géant du web a supprimé les comptes de plusieurs responsables du gouvernement, rapporte New Vision. Courrier International

Madagascar : 1,35 million de personnes menacées par la faim en raison de la sécheresse et de la Covid-19 (PAM)
Le sud de Madagascar est au bord d’une « crise humanitaire ». Le Programme alimentaire mondial (PAM) des Nations Unies estime que 1,35 million de personnes ont besoin d’une aide alimentaire d’urgence. En cause, plus de trois années consécutives de sécheresse qui ont anéanti les récoltes et entravé l’accès à la nourriture, ainsi qu’une une forte récession déclenchée par la pandémie de Covid-19, qui aggrave fortement les souffrances de la population. Selon l’agence onusienne basée à Rome, cette crise va accentuer le nombre de personnes souffrant de la faim. Selon les prévisions, plus du tiers de la population de la région (1,35 million de personnes) sera en situation d’insécurité alimentaire. Ce chiffre est presque le double de ce qu’il était à la même période l’année dernière. « Avec la sécheresse qui persiste jusqu’en 2021 et une dernière récolte médiocre, les communautés fatiguées ont peu de ressources sur lesquelles s’appuyer », a déclaré lors d’une conférence de presse virtuelle depuis Genève, Lola Castro, Directrice régionale du PAM pour l’Afrique australe et les États de l’océan Indien. ONU

Sahel : interrogations sur la difficile mission militaire française dans la région
Après avoir perdu une cinquantaine de soldats, dont cinq récemment, en huit ans de présence militaire interrompue dans la région, Paris se trouve à l’heure des choix difficiles, notamment entre la nécessité de réduire les effectifs de la force Barkhane et celle de poursuivre le combat contre les djihadistes. Pour la ministre française des Armées, Florence Parly, après des « succès militaires importants » en 2020 pour avoir à la fois neutralisé plusieurs hauts responsables de groupes terroristes et attaqué leurs chaînes logistiques, la France va réduire les effectifs de sa force antijihadiste au Sahel. Cette décision sera prise à l’occasion du prochain sommet conjoint de la France et des pays du G5 Sahel en février à N’Djamena. « Nous serons très probablement amenés à ajuster ce dispositif : un renfort par définition, c’est temporaire », a dit Florence Parly après le renfort de 600 soldats qui a porté les effectifs de Barkhane à 5.100 hommes l’année dernère. Adiac-Congo

Bénin: Théodore Holo sceptique sur la date de fin du mandat présidentiel
L’ancien président de la Cour constitutionnelle du Bénin se prononce sur l’instauration du parrainage comme condition pour être candidat à la présidentielle. C’est à partir de ce mardi 12 janvier que la Commission électorale nationale Autonome (Céna) débute la distribution des formulaires de parrainage aux élus. Ceux-ci les remettront au candidat à la présidentielle de leur choix. Au total, il faudra en présenter seize dans son dossier pour espérer briguer la magistrature suprême, le 11 avril prochain. Une mesure mise en place par le nouveau code électoral. Problème : les 83 députés et 70 des 77 maires sont tous issus des deux partis politiques de la majorité représentée à l’Assemblée nationale. C’est ce que déplore, dans la matinale info de la DW ce mardi, Théodore Holo, qui a été plusieurs fois ministre, après avoir présidé la Haute Cour de justice du Bénin pendant quatre ans. « Le Bénin a l’habitude d’avoir des élections incluvsives, où l’opposition et la mouvance présidentielle sont représentées, ce qui fait qu’on évitait les violences », déclare-t-il. « C’est cette tradition qui est rompue par l’instauration du parrainage dans ces conditions », regrette Théodore Holo. DW

En Egypte, la justice acquitte deux influenceuses condamnées pour « débauche »
La justice égyptienne a acquitté mardi en appel deux influenceuses condamnées à deux ans de prison pour « atteinte aux valeurs de la société » après la publication de vidéos sur le réseau social TikTok, selon un responsable judiciaire. « La cour d’appel a accepté le recours déposé par Haneen Hossam et Mawada al-Adham contre leur emprisonnement pour une durée de deux ans sous les chefs d’accusation d’incitation à la débauche et atteinte aux valeurs de la société, et les a acquittées », a indiqué la même source sous le couvert de l’anonymat. Les deux jeunes femmes avaient été condamnées en juillet 2020 à une peine de deux ans de prison pour atteinte aux bonnes moeurs. Soupçonnée de proxénétisme, l’étudiante Haneen Hossam avait été arrêtée en avril après avoir posté sur TikTok une vidéo annonçant à ses quelque 1,3 million d’abonnés que les filles pouvaient gagner de l’argent en travaillant avec elle sur les réseaux sociaux. VOA

Les Africains sont ceux qui migrent le moins
Les images de canots flottants sur la Méditerranée avec des dizaines de migrants africains à l’intérieur, les décomptes de morts aux portes de l’Europe ont fini par construire l’image d’un continent africain à l’assaut des frontières européennes. Un traitement partial qui est souvent très loin de la réalité fait remarquer l’ancienne première ministre sénégalaise ( 2013-2014), Aminata Touré, « les Africains sont ceux qui migrent le moins vers d’autres continents, mais évidemment parce qu’ils se singularisent par des caractéristiques physiques particulières, on en a fait un phénomène médiatique qui ne correspond pas nécessairement à la réalité des chiffres ». Face à un déficit important d’informations sur la migration africaine, l’ex-présidente du Conseil économique social et environnemental sénégalais invite l’opinion internationale à déconstruire cette image de l’Afrique qui se rue vers l’Europe; « le nombre des Africains vivant dans un pays qui n’est pas le leur n’est que de 14,7% à l’échelle mondiale, une proportion inférieure aux statistiques concernant les Asiatiques ou les Européens ». AfricaNews

Coronavirus : le laboratoire qui promeut les tests « made in Ghana »
Il fait le tour de ses locaux avec l’allure décidée de ceux qui pressentent que l’avenir leur appartient. Charlotte vissée sur la tête, Laud Anthony Basing pousse la porte du laboratoire. Là, des préparateurs s’activent autour de rangées de fioles et les machines bourdonnent. Cette ruche, nommée Incas Diagnostics et installée à Kumasi, la grande ville du centre du Ghana, développe toute une panoplie de tests de diagnostic médicaux. Trente-sept personnes y travaillent aujourd’hui à plein temps, contre quatre à ses débuts, il y a à peine cinq ans. Et Laud Anthony Basing mise sur l’épidémie de Covid-19 pour lui servir de tremplin. Dès les premières semaines de la crise sanitaire, la société lancée par cet entrepreneur et microbiologiste de 33 ans a mis au point un test de détection rapide d’anticorps, aujourd’hui utilisé par des instituts de recherche au Ghana. Et ses équipes fignolent maintenant un test antigénique qui, assure-t-il, coûtera bien moins cher que les produits actuellement en circulation. Le Monde

RDC : les écoles ne sont pas équipées pour des enseignements à distance prévient un élu
La République démocratique du Congo n’est pas assez équipée pour organiser l’enseignement à distance a alerté le député national Floribert Lohola. Pour cet élu de Bokungu dans la province de la Tshuapa, cette perspective à laquelle se penche le ministère de l’EPST, pour pallier à la question de l’enseignement pendant la pandémie de la Covid-19, va non seulement à l’encontre de la constitution, mais également, défavorise plusieurs contrées et familles qui n’ont pas les dispositions adéquates. Radio Okapi

L’Afrique de l’ouest perd 2,3% de son PIB
La contribution des recettes fiscales au Produit intérieur brut (Pib) est moins élevée dans les pays africains et dans les autres pays en développement comprise entre (16-18%) que dans les pays développés (33%). Seules les recettes que les pays d’Afrique tirent des droits et taxes sur le commerce international dépassent celles des pays membres de l’Ocde en pourcentage du Pib. Le rapport 2020 de la Conférence des nations unies sur le commerce (Cnuced) portant sur les flux financiers illicites et le développement de durable en Afrique singulièrement les recettes et flux financiers illicites montrent que les mécanismes d’évitement de l’impôt surles sociétés sont à l’origine d’un manque à gagner considérable. Ainsi, selon ledit rapport, les pays en développement perdent une plus grande partie de leurs recettes fiscales de cette manière que les pays développés; pourtant en pourcentage du Produit intérieur brute (Pib), les recettes qu’ils tirent de l’impôt sur les sociétés sont déjà quasiment équivalentes. Sud Quotidien

Création d’une réserve mondiale de vaccin contre Ebola
Une réserve d’urgence mondiale de 500.000 doses de vaccin contre le virus Ebola sera créée pour répondre rapidement à de futures épidémies, a annoncé mardi 12 janvier l’Alliance des vaccins Gavi, un partenariat entre les secteurs public et privé qui a contribué à immuniser la moitié des enfants de la planète contre des maladies parmi les plus meurtrières. Les pays à faibles ou moyens revenus pourront accéder gratuitement à cette réserve, a indiqué l’organisation internationale basée à Genève. Ces pays bénéficieront aussi d’un soutien pour les coûts opérationnels de l’organisation d’un programme de vaccination. « En créant un stock de 500.000 doses de vaccin contre Ebola, accessibles à tous les pays, nous pouvons contribuer à prévenir des décès et mettre fin rapidement à des épidémies à l’avenir », a déclaré Seth Berkley, directeur général de Gavi. Les doses seront stockées à Bâle, en Suisse. Radio Okapi

Deux Éthiopiens bientôt libérés après trente ans de réclusion dans l’ambassade d’Italie
La plus longue affaire d’asile diplomatique du monde semble toucher à sa fin, avec la perspective d’une libération de deux anciens hauts responsables du régime du Derg, reclus depuis trente ans dans l’ambassade d’Italie à Addis-Abeba. Deux Éthiopiens réfugiés depuis 1991 dans l’ambassade d’Italie à Addis-Abeba sont sur le point d’être libérés après trente ans entre ses murs. Addis Tedla et Berhanu Bayeh étaient deux hauts fonctionnaires du régime communiste du Derg, au pouvoir de 1974 à 1987, qui ont été reconnus coupables de massacres contre les opposants au régime et ont été condamnés à mort, rapporte Il Manifesto. Courrier International



Photo: Adam Jones