Revue de Presse du 10 novembre 2020

En Ethiopie, la crainte d’un conflit de grande ampleur dans le Tigré
Le dirigeant éthiopien Abiy Ahmed mobilise l’armée contre le parti à la tête de la région. Des sources humanitaires font état de centaines de blessés, et les estimations diffèrent quant au nombre de mort. Sur les cent kilomètres de route qui relient Gondar, en région Amhara, à la province du Tigré, les colonnes de véhicules militaires se succèdent. Ils roulent à tombeau ouvert vers la ville de Dansha, point de départ de l’opération militaire lancée le 4 novembre par le premier ministre éthiopien, Abiy Ahmed, contre les forces tigréennes contrôlées par le Front populaire de libération du Tigré (TPLF), le parti qui dirige cette région septentrionale entrée en dissidence contre le gouvernement fédéral. Des bus sont remplis de soldats et des pick-up chargés de miliciens, tandis que des poids lourds transportent les provisions nécessaires à l’effort de guerre. Le Monde

Des milliers d’Éthiopiens fuient les combats pour se réfugier au Soudan
Une semaine après le début des hostilités, les combats se poursuivent dans la région éthiopienne du Tigré. L’aviation éthiopienne a mené lundi plusieurs frappes sur des positions du Front de libération des peuples tigréens. La communauté internationale s’inquiète que le deuxième pays le plus peuplé d’Afrique sombre dans la guerre civile. Le conflit a déjà des répercussions sur les pays voisins. Au Soudan, des milliers de citoyens Ethiopiens affluent dans la zone frontalière. … Si l’armée soudanaise a laissé rentrer les civils, elle a rejeté toute personne portant un uniforme militaire. La Croix-Rouge soudanaise a été autorisée à intervenir de l’autre côté de la frontière pour soigner les blessés. … Le Premier ministre soudanais Abdallah Hamdok a proposé une médiation de l’Agence intergouvernementale pour le développement. Une offre refusée par Abiy Ahmed qui estime que les événements au Tigré sont une affaire strictement nationale. RFI

Côte d’Ivoire: le président Ouattara appelle au dialogue après une journée marquée par 9 morts
Le président Alassane Ouattara, réélu pour un troisième mandat controversé à la tête de la Côte d’Ivoire, a joué l’apaisement lundi en invitant son principal opposant Henri Konan Bédié au dialogue, au terme d’une journée de violences qui ont fait au moins neuf morts. M. Ouattara, 78 ans, a invité son « aîné, (l’ancien) président Henri Konan Bédié (86 ans) à une rencontre dans les tout prochains jours pour un dialogue franc et sincère en vue de rétablir la confiance », a-t-il dit lors d’une adresse télévisée à la Nation, quelques heures après la validation de sa victoire (avec 94,27% des voix) au premier tour de la présidentielle du 31 octobre par le Conseil constitutionnel. L’opposition, qui a boycotté le scrutin et refusé de reconnaître sa réélection, a créé un Conseil national de transition (CNT). AFP

L’opposant Cellou Dalein Diallo appelle à une journée ville morte à Conakry
M. Diallo assure que c’est plutôt lui qui a gagné la présidentielle du 18 octobre, en se fondant sur des données remontées du terrain et non sur les chiffres officiels. En Guinée, le principal adversaire du président Alpha Condé à la récente présidentielle a appelé à une journée ville morte ce lundi à Conakry, selon une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux. Il s’agit de « protester contre le hold-up électoral et d’exiger le respect de la vérité des urnes », déclare Cellou Dalein Diallo dans la vidéo. Le camp de Cellou Dalein Diallo, déjà battu par M. Condé en 2010 et 2015 selon les chiffres officiels, dénonce une « fraude à grande échelle » à la dernière présidentielle. … Les Etats-Unis, la France et l’Union européenne ont émis des doutes sur la réalité des résultats officiels. VOA

Mali: un groupe de réflexion s’inquiète du manque de transition civile
Composés d’intellectuels, d’hommes d’affaires et de membres de la société civile du Mali, le Grain (Groupe de réflexions d’analyses et d’initiatives novatrices) a rendu publique une lettre ouverte intitulé « Mali : gardons le cap ». Il s’inquiète de fronde sociale qui commence, de la trop grande présence des militaires sur la scène, et du non-respect des engagements depuis le coup d’Etat du 18 août dernier. Considéré comme l’un des groupes de réflexions les plus crédibles au Mali, Le Grain secoue le cocotier en rappelant d’abord au militaires putschistes qu’ils avaient promis une transition civile, ce qui n’est pas le cas aujourd’hui. « Aujourd’hui, nous avons une transition dite civile mais qui n’est vraiment pas civile puisque presque 70% des postes sont occupés par des militaires ou des proches de militaires, explique Mossadeck Bally, membre fondateur du Groupe de réflexion d’analyses et d’initiatives novatrice. Cela nous inquiète. » RFI

Amadou Toumani Touré, ancien président du Mali, est mort
L’ancien président malien Amadou Toumani Touré (« ATT »), qui a dirigé le pays de 2002 à 2012 avant d’être renversé par un coup d’Etat militaire, est mort dans la nuit du lundi 9 au mardi 10 novembre en Turquie, à l’âge de 72 ans, ont rapporté un proche et un médecin. « Amadou Toumani Touré est décédé dans la nuit de lundi à mardi en Turquie, où il était évacué pour des raisons sanitaires », a annoncé à l’Agence France-Presse (AFP) Oumar Touré, neveu du défunt. … Militaire de carrière, « ATT » faisait partie du groupe d’officiers ayant renversé Moussa Traoré en 1991 après la mort d’une centaine de manifestants pour la démocratie. Porté à la tête de cette junte, il avait organisé des élections l’année suivante et transmis le pouvoir à un président civil, ce qui lui a valu le surnom de « soldat de la démocratie ». Il avait ensuite quitté l’armée avec le grade de général pour se faire élire président du Mali en 2002, avant d’être réélu en 2007. Le Monde avec AFP et Reuters

Libye: premières divergences à l’ouverture du forum du dialogue politique de Tunis
Soixante-quinze représentants libyens choisis par les Nations unies sont réunis depuis ce lundi 9 novembre à Tunis pour trouver une solution politique à la crise en Libye. Si la feuille de route est acceptée par tous, l’ordre des priorités diffère. S’occuper d’abord des noms ou de la forme du futur régime politique ? C’est la question qui a été au centre des premières discussions l’après-midi du lundi lors du Forum du dialogue politique libyen à Tunis. Stephanie Williams, la représentante par intérim de l’ONU en Libye, a clairement posé la feuille de route pour les 75 participants : ils doivent trouver un gouvernement unique qui sera chargé de préparer les élections prévues d’ici 18 mois. RFI

Sahara occidental: le Front Polisario menace de rompre le cessez-le-feu avec le Maroc
Le Front Polisario menace, dans un communiqué publié lundi 9 novembre, de mettre fin à son accord de cessez-le-feu avec le Maroc, en cas d’intrusion de tout « élément militaire, sécuritaire ou civil » dans la zone tampon de Guergerat, située à la frontière entre la Mauritanie et le Sahara occidental. Le cessez-le-feu date de 1991. Il avait été signé sous l’égide de l’ONU après 16 années de guerre. Mais aujourd’hui les Saharoui accusent le Maroc de chercher à le violer. RFI

RDC: au-delà des consultations, le bras de fer entre Félix Tshisekedi et Joseph Kabila
En réponse aux consultations du président Tshisekedi et à son discours dénonçant les blocages au sein de la coalition au pouvoir, l’ancien chef de l’État congolais Joseph Kabila a lancé une offensive diplomatique. C’est l’un des fronts ouverts entre des deux partenaires de la coalition. Après le début des consultations, Joseph Kabila a envoyé des lettres tous azimuts, d’abord aux parrains de l’accord de coalition – les présidents égyptien, kényan et sud-africain -, au Rwanda voisin, à toute la SADC, la Communauté des États d’Afrique australe et même au secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres. … Informé, Félix Tshisekedi a lancé la contre-attaque jeudi dernier, en envoyant une délégation d’abord en Égypte, puis au Rwanda et enfin au Kenya. RFI

La vie reprend aux frontières entre la RDC et le Rwanda
Les commerçants et les transporteurs de marchandises saluent la réouverture des frontières. Ils sont contents de la reprise des activités après plusieurs mois de suspension. Traverser de nouveau la frontière, est pour Riziki Wakenge, une handicapée, un soulagement car elle va reprendre ses activités et pouvoir subvenir aux besoins de sa famille. Elle transporte les marchandises des commerçants sur son vélo à trois roues. Riziki fait partie d’un petit nombre de petits commerçants visibles à la barrière entre Goma et Gisenyi la ville voisine côté Rwanda tôt le matin. Ces commerçants attendaient l’ouverture des frontières. Des frontières fermées depuis le mois de mars arrêtant toutes les activités transfrontalières pour lutter contre la propagation du coronavirus dans les deux pays voisins. DW

Centrafrique: François Bozizé dépose sa candidature pour la présidentielle
En Centrafrique, le dépôt des dossiers pour les législatives et la présidentielle est possible jusqu’à ce mardi soir. Ce lundi matin, c’est un treizième candidat à la présidence qui s’est présenté à l’Autorité nationale des élections (ANE) : l’ex-président François Bozizé qui est venu déposer son dossier en personne. Il aura attendu le dernier moment, maintenant le suspense à Bangui. … Mais, et c’est d’ailleurs la grande question, a-t-il les un an requis sur le territoire, comme l’exige le code électoral, pour se présenter à la présidentielle ? D’ailleurs, un an à partir de quand ? Et cette période s’achève-t-elle au dépôt des candidatures ? Au jour du scrutin ? Le code ne le précise pas et le débat se focalise actuellement chez les commentateurs sur cette question. RFI

UE : 22,6 millions d’euros supplémentaires pour la stabilité et la sécurité au Sahel et au lac Tchad
L’Union européenne (UE) a annoncé lundi l’octroi de 22,6 millions d’euros supplémentaires à cinq nouveaux programmes au titre du fonds fiduciaire d’urgence de l’UE pour l’Afrique, afin de favoriser la stabilité et la sécurité dans la région du Sahel et du lac Tchad. Un programme de 10 millions d’euros approuvé au titre du fonds fiduciaire de l’UE permettra de soutenir la lutte contre l’impunité au Burkina Faso en rendant le système judiciaire plus accessible et plus efficace. Le fonds fiduciaire soutiendra également la création d’un escadron polyvalent au sein de la Garde nationale du Niger afin de renforcer la sécurité de la population et de stabiliser la région. Sahel Intelligence

Des forêts du Cameroun aux temples du Vietnam, itinéraire d’une nouvelle mafia du bois
Le tali n’appartient pas aux essences nobles qui ont fait la réputation des bois du bassin du Congo. En quelques années, Erythrophleum ivorense, son nom scientifique, est cependant devenu l’une des plus convoitées par des compagnies vietnamiennes à l’affût de nouveaux gisements pour alimenter une industrie nationale en pleine expansion. Le Cameroun est aujourd’hui leur premier fournisseur et une grande partie de ce commerce emprunte les circuits opaques de l’illégalité et de la corruption. Au terme de près de trois ans d’enquête, l’ONG américaine Environmental Investigation Agency et le Centre pour l’environnement et le développement (CED) camerounais publient, mardi 10 novembre, un rapport dans lequel ils décrivent, sur la base de nombreux témoignages, les pratiques qui permettent de contourner les lois pour vider les forêts camerounaises sans être inquiété. Le Monde

Covid-19 : le Maroc, premier pays au monde à lancer une campagne de vaccination nationale
Selon les instructions de Mohammed VI transmises le 9 novembre, la campagne de vaccination doit atteindre d’ici fin mars l’ensemble de la population âgée de plus de 18 ans. Alors que le spectre d’un nouveau confinement plane sur le royaume depuis quelques semaines, vu le nombre affolant des contaminations, voilà que Mohammed VI prend tout le monde de court en annonçant le lancement imminent d’une campagne de vaccination. « Sa Majesté le Roi a donné Ses Hautes Orientations en vue du lancement, dans les prochaines semaines, d’une opération massive de vaccination contre le Covid-19 », souligne un communiqué du cabinet royal. Jeune Afrique



Photo: Adam Jones