Print Friendly

Conflits en Afrique: Pourquoi ils persistent?

Par le Centre d’études stratégiques de l’Afrique

31 janvier 2017

Alors que l’Afrique a connu un déclin général des conflits depuis la fin de la guerre froide, cette tendance s’est inversée au cours des dernières années, en grande partie à la suite d’une recrudescence des conflits non étatiques. Cette recrudescence se caractérise par des éléments religieux, le ciblage direct des civils et les pressions environnementales, ainsi que des concentrations régionales. Seuls six pays représentent 85% des conflits non étatiques en Afrique: Soudan, Soudan du Sud, Nigéria, Éthiopie, Somalie et République démocratique du Congo. Paul Williams, Phillip Carter et Ibrahim Wani ont fourni des idées et des analyses lors d’une table ronde organisée par le Centre africain d’études stratégiques dans le cadre de son programme universitaire 2016 de la prochaine génération de dirigeants du secteur de la sécurité en Afrique.

En plus: Tendances de l’Afrique en matière de sécurité