Un nouveau programme pour les missions de police : comprendre le commerce de l’héroïne en Afrique orientale

Photo: eric molina

Une plus grande sensibilisation du grand public concernant le trafic de l’héroïne en Afrique a suscité une réponse accrue des services de répression par les pays de l’Afrique orientale, en particulier le Kenya. Toutefois, la rareté de données statistiques fiables, directes et quantitatives sur le commerce de l’héroïne existe. Les réseaux de trafic de stupéfiants sont dotés d’une grande flexibilité et évoluent de manière à échapper aux stratégies des services de répression. Comprendre les réseaux de trafic de stupéfiants signifie que les agents des services répressifs doivent être impliqués à la collecte et à l’analyse permanente des renseignements afin de répondre rapidement aux changements apportés aux pratiques du trafic.

Télécharger l’article [PDF]

Sujets de sécurité : Lutte contre les stupéfiants