Renforcer le principe de responsabilité démocratique dans les contextes d’Etat limité

Photo: Tommy Trenchard/IRIN

(Document de réflexion présenté lors de la réunion annuelle de l’Association des études internationales et intitulé « Power, Principles, and Participation in the Global Information Age »)

Les institutions de responsabilité sont des instruments permettant de réaliser les objectifs de développement durable et de stabilité mais le point de départ pour de nombreux contextes d’État limité, héritages de régimes autocratiques, faible capital social et des cultures d’impunité, entravent le progrès. Un contrôle et équilibre des pouvoirs limité sur le pouvoir exécutif, qui souvent monopolise le pouvoir et s’oppose au contrôle interne, est un problème majeur. Dans ces contextes, les mécanismes non étatiques de responsabilité, souvent des autorités traditionnelles, des médias, des groupes des technologies de l’information et de la communication, de la société civile et des acteurs extérieurs, jouent les premiers rôles critiques.

Télécharger l’article [PDF]

Sujets de sécurité : Stabilisation des États fragiles