Rapport spécial N° 1

Print Friendly

L’Afrique et le printemps arabe : Une nouvelle ère d’espoirs démocratiques

Par le Centre d’études stratégiques de l’Afrique

1 novembre 2011

UN Photo/Albert Gonzalez Farran

Le paysage de la gouvernance en Afrique a beaucoup changé en 2011. Le printemps arabe a démontré la possibilité d’un changement tangible à partir d’un soulèvement populaire et a suscité un débat plus large sur les revendications légitimes par rapport à l’autorité à travers le continent. L’année écoulée a également vu de remarquables avancées démocratiques en Guinée, la Côte d’Ivoire, le Niger, le Nigeria et la Zambie, parmi d’autres pays. Alors que les modèles de gouvernance ont évolué, des contre-courants redoutables compliquent la trajectoire démocratique de l’Afrique. Une série d’actions prioritaires par les acteurs africains et internationaux sont nécessaires pour soutenir l’expansion des normes démocratiques dans la région.

Lire le Rapport spécial N° 1:

   English | Français | Português

Type de publication : Rapports spéciaux

Sujet(s) de sécurité : Démocratisation