Bulletin de la sécurité africaine N° 32

Print Friendly

Islam radical en Afrique orientale

Par Abdisaid M. Ali

9 août 2016

Lire le bulletin en format PDF [anglais]

Résumé

L’expansion de l’idéologie salafiste en Afrique orientale a disputé le terrain avec les normes de tolérance et de coopération interconfessionnelle longtemps établi dans la région. Ceci est le résultat d’une combinaison de facteurs internes et externes. D’une part, les efforts des fondations religieuses venues d’Arabie Saoudite et d’autres pays du Golfe, à promulguer des interprétations ultraconservatrices de l’islam dans les mosquées, les madrasas de l’Afrique de l’Est, et auprès de la jeunesse musulmane dans les divers centres culturels. Enracinée dans une identité culturelle arabe particulière, cette idéologie a favorisé les relations religieuses plus exclusives et polarisatrices dans cette région, ce qui a contribué à une augmentation des attaques violentes. D’autre part, ces tensions ont été amplifiées par les inégalités socio-économiques et les réponses brutales des gouvernements qui sont souvent accusés de répression  de communautés entières pour punir les actions de quelques-uns. Pour soulever ces défis, il faudra des stratégies durables pour reconstruire la tolérance et la solidarité au niveau national, ainsi que limiter l’influence extérieure de l’idéologie extrémiste et de ses acteurs.

Un marché à Mombasa, Kenya

Un marché à Mombasa, Kenya.

Lire le Bulletin de la sécurité africaine N° 32:

   English

Sujet(s) de sécurité : Contrecarrer l’extrémisme