Bulletin de la sécurité africaine N° 31

Print Friendly

Gouvernance , responsabilisation et sécurité au Nigeria

Par Oluwakemi Okenyodo

20 juin 2016

Lire le bulletin en format PDF [anglais]

Résumé

Comme dans une grande partie de l’Afrique, la grande majorité des menaces à la sécurité du Nigeria sont internes, impliquant souvent des forces irrégulières telles que des insurgés, des gangs criminels et des extrémistes religieux violents. Une lutte efficace contre ces menaces exige la collaboration des communautés de coopération locale qui ont souvent peu confiance dans les forces de sécurité souvent réputés corrompus, autoritaires, et politisés. La lutte contre les menaces de sécurité modernes est alors directement liée à l’amélioration de la gouvernance et la supervision du secteur de la sécurité, en particulier la police. Pour aller de l’avant, il faudra notamment préciser la structure de commandement et de contrôle, le renforcement du recrutement et de la promotion fondée sur le mérite, et mieux réglementer les fournisseurs de sécurité privés et bénévoles.

Lire le Bulletin de la sécurité africaine N° 31:

   English

Sujet(s) de sécurité : Réforme du secteur de la police