Bulletin de la sécurité africaine N° 17

Print Friendly

Armées africaines : Chaînon manquant des transitions démocratiques

Par Mathurin C. Houngnikpo

22 janvier 2012

Tahrir Square protesters sitting in front of the tanks.L’institutionnalisation des normes démocratiques dans les armées de l’Afrique est souvent à la traîne des progrès réalisés dans les institutions civiles et au sein la société civile. Dans certains cas, des acteurs de la sécurité se sont activement associés avec les dirigeants en place qui cherchent à rester au pouvoir, discréditant ainsi le secteur de la sécurité tout en marginalisant rôle qu’il peut jouer lors des transitions politiques. Avec le nombre grandissant d’élections nationales qui sont sujettes à des contrôles de plus en plus stricts, pareils dilemmes continueront à ponctuer ledéveloppement politique de l’Afrique.

Lire le Bulletin de la sécurité africaine N° 17:

   English | Français | Português

Sujet(s) de sécurité : Démocratisation