Kate Almquist Knopf

Kate Almquist KnopfDirectrice

Kate Almquist Knopf occupe depuis juillet 2014 le poste de directrice du Centre d’études stratégiques de l’Afrique (CESA), un établissement universitaire relevant du Département de la défense américain. Établi par le Congrès des États-Unis pour l’étude des problèmes de sécurité liés à l’Afrique, le centre est un espace de recherche bilatérale et multilatérale, de communication et d’échange d’idées. Il se veut être une source objective d’analyse stratégique sur les problèmes sécuritaires contemporains et futurs pour les professionnels du secteur de la sécurité, les décideurs politiques, les universitaires et les membres de la société civile africains, de même que les partenaires internationaux.

Madame Knopf a consacré la majeure partie de sa carrière à étudier la corrélation entre la sécurité et le développement en Afrique. De 2001 à 2009, elle a occupé plusieurs postes de direction à l’Agence américaine pour le développement international (USAID). Elle fut notamment administratrice adjointe pour l’Afrique, directrice de la mission au Soudan, administratrice assistante adjointe pour l’Afrique, assistante spéciale et conseillère politique principale de l’administrateur.

Madame Knopf a aussi été conseillère principale à l’Initiative de gestion des crises (CMI), une organisation de médiation des conflits fondée par l’ancien président finnois et lauréat du prix Nobel Martti Ahtisaari et chercheuse associée au Center for Global Development. Avant de rejoindre la fonction publique fédérale, Madame Knopf fut secrétaire générale de la Massachusetts Turnpike Authority et du bureau exécutif responsable de l’administration et des finances du Commonwealth du Massachusetts. Elle a commencé sa carrière à World Vision, une organisation non gouvernementale internationale.

Madame Knopf est titulaire d’une maîtrise en relations internationales avec spécialisation en études africaines et gestion des conflits de l’École Paul Nitze de hautes études internationales de l’Université Johns Hopkins à Washington, DC, et d’une licence en relations internationales de l’Université Johns Hopkins à Baltimore, MD.

Domaines d’expertise

Processus de paix, zones touchées par le conflit, relations États-Unis-Afrique, aide étrangère des États-Unis, assistance humanitaire, Soudan, Sud-Soudan

⇑ top of list ⇑