Profil d’un ancien participant : Professeur Eginald Pius A.N. Mihanjo, Tanzanie

Alumni photo-Mihanjo bÀ l’origine, le Professeur Eginald Pius A.N. Mihanjo, Directeur des études au Collège de la Défense nationale en Tanzanie, ne trouvait pas d’applications pratiques à son doctorat en histoire et ses études stratégiques en dehors de l’enseignement des cours universitaires. Toutefois, lors du Séminaire des dirigeants de haut niveau en 2006 du Centre de l’Afrique, où il a « formé et [était] exposé de manière intense sur les questions de sécurité et de stratégie de sécurité nationale », il a commencé à « distinguer des liens et des synergies qui ont finalement attiré mon intérêt et m’ont façonné » dit-il. « Le Centre de l’Afrique a fait de moi qui je suis aujourd’hui tant au niveau de la formation en stratégie de sécurité nationale qu’à celui de la formation pour le leadership national et l’enseignement supérieur ». Le Professeur Mihanjo a souvent mentionné que les connaissances acquises lors du séminaire des dirigeants de haut niveau et d’autres ateliers du CESA lui avaient fourni « les bases pour le renforcement du développement des programmes d’études de stratégie de sécurité nationale » dans son pays.

Aujourd’hui, le Professeur Mihanjo se concentre sur la question de la gestion des ressources naturelles comme source potentielle de conflit, et son mélange unique de service gouvernemental et universitaire lui confère une perspective unique sur les questions de bonne gouvernance, la planification stratégique, et la formation de la défense. Il met en garde la prochaine génération de dirigeants en leur disant que « les professionnels de la sécurité en Afrique se détachent de la population une fois qu’ils sont devenus dirigeants dans le secteur de la sécurité ». En conséquence, les dirigeants risquent de ne pas être « clairs sur les défis de sécurité [au niveau local et du district], en particulier en ce qui concerne les menaces irrégulières et asymétriques, et sur les stratégies pour pouvoir les atténuer ». En outre, « cet important fossé limite la prise de décision et l’opinion éclairée » nécessaires pour conseiller les chefs d’État et de gouvernement. Une méthode permettant de résoudre ce problème, consiste à développer des moyens pour sensibiliser les dirigeants sur ce qui se passe sur le terrain au niveau opérationnel et tactique avant qu’ils ne soient promus à des postes de haute direction.

Le Professeur Mihanjo continue à servir de ressource essentielle pour assurer un engagement continu avec la communauté des anciens participants du Centre de l’Afrique en Tanzanie et au sein de la Communauté d’Afrique de l’Est. Il contribue à la planification des activités de sensibilisation ainsi qu’au processus de nomination des participants aux programmes du Centre de l’Afrique et aux dialogues de haut niveau du gouvernement des États-Unis. Il est actuellement le Président de la section locale de l’association des anciens participants du Centre de l’Afrique en Tanzanie, qui a été fondé le 24 avril 2010, et comprend 109 membres. Depuis le séminaire des dirigeants de haut niveau en 2006, le Professeur Mihanjo a participé à plusieurs autres ateliers, formations et colloques du Centre de l’Afrique. Il a également pris part à de nombreux autres programmes hébergés par le Commandement pour l’Afrique des États-Unis, l’Ambassade américaine et d’autres institutions.