Col. Steven L. Parker

Col. Steven ParkerConseiller militaire principal

À titre de Conseiller militaire principal, le colonel Steven L. Parker fournit des conseils et des recommandations au Centre de l’Afrique sur les opérations militaires et la coopération  des États-Unis en Afrique dans le domaine de la défense. Il est également responsable de l’orientation stratégique, de la mise en œuvre et de la supervision du programme d’éducation militaire en Afrique.

Avant de rejoindre le Centre de l’Afrique, le colonel Parker était directeur exécutif de l’Initiative de la Maison Blanche, Joining Forces (Rassemblement des forces), où il a travaillé avec la Première dame Michelle Obama et Dr Jill Biden pour mobiliser les communautés à prendre des mesures par le biais de réseaux de collaboration réunissant des partenaires publics et privés au nom des vétérans américains, des survivants et des familles des militaires.

Le colonel Parker a été affecté et a occupé un poste de commandement dans la 10e Division de montagne (infanterie légère) à Fort Drum, NY, (É.-U) où il était commandant de batterie, officier exécutif du bataillon et commandant de bataillon. Il a servi de commandant du 10e bataillon des troupes spéciales, menant une organisation de près de 1 000 soldats et civils, au cours des opérations de combat qui ont duré une année à l’appui de l’opération Iraqi Freedom et l’opération New Dawn. À titre d’officier en zone étrangère (FAO) pour l’Afrique, il a servi d’observateur militaire pour l’ONU au Sahara occidental et au Maroc. Le colonel Parker a étudié les opérations de contre-insurrection au Collège des Forces de Défense du Zimbabwe lorsqu’il était affecté à l’ambassade des États-Unis. À l’ambassade des États-Unis à Djibouti, il a joué un rôle de premier plan en établissant les conditions de la Force opérationnelle interarmées-Corne de l’Afrique.

Il est diplômé de l’institut de Langues de la Défense, où il a étudié le français. Il a obtenu une maîtrise en études africaines de l’Université de Yale et une licence de l’Académie militaire des États-Unis. Le colonel Parker s’est vu décerner une médaille de troisième rang du Département d’État américain pour son service et la deuxième plus haute distinction à Djibouti pour ses contributions à cette nation – la médaille du 27 juin. D’autres mérites et décorations comprennent la Légion du Mérite, la Médaille de l’Étoile de Bronze, la Médaille de la campagne en Irak, la Médaille des Nations Unies, l’Insigne de service présidentiel et des Rangers.