Foire aux questions

Que représente le Centre d’études stratégiques de l’Afrique ?

Le Centre de l’Afrique est un institut universitaire fondé par le Congrès des Etats-Unis aux fins d’étudier les problèmes de sécurité relatif à l’Afrique. Il sert de forum de négociation bilatérale et multilatérale pour la recherche, la communication et l’échange d’idées. Ce Centre, l’un des cinq centres axés sur une région géographiquement définie au sein du Département de la Défense, vise à être une source objective d’analyse stratégique sur des questions de sécurité, actuelles et futures pour les professionnels et spécialistes africains du secteur de la sécurité, les décideurs, les médias et la société civile aussi bien que pour les partenaires internationaux.

Puisque de nombreux problèmes en Afrique ne sont pas traditionnels et sont liés à l’inclusion sociale, le Centre fait participer un panel important d’acteurs, civils, en uniforme et de la société civile, du secteur de la sécurité, ayant l’objectif d’améliorer la sécurité des citoyens en renforçant l’efficacité et le principe de responsabilité des institutions de ce secteur en question.

A quelle date a été créé le Centre de l’Afrique ?

Sa création remonte à mars 1999 et son siège social se trouve à Arlington en Virginia. Il a été déplacé à son emplacement actuel, la National Defense University dans la ville historique Fort McNair à Washington, DC, en avril 2004.

Quelles sont les principales activités du Centre de l’Afrique ?

Le Centre de l’Afrique présente trois programmes d’activités étroitement liés : programmes d’études, activités communautaires et des anciens et des programmes de recherche. De plus, le Centre contribue régulièrement aux demandes qui lui sont faites pour aider aux processus de planification stratégique, notamment dans les domaines de l’élaboration d’une stratégie de sécurité, la coopération sur la sécurité maritime, la réforme du secteur de la sécurité et le renforcement des institutions du secteur de la sécurité, pour ne citer que ceux-là. Il organise régulièrement des évènements publics, des groupes de travail d’experts et les dialogues interinstitutions sur les questions essentielles de sécurité auxquelles l’Afrique est exposée.

Programmes

Les programmes d’études du Centre de l’Afrique analysent les arguments et analyses de stratégie qui peuvent donner matière à réflexion aux spécialistes et responsables politiques sur les problèmes de sécurité en Afrique. Les participants regroupent des professionnels du secteur de la sécurité, militaires, civils et de la société civile ainsi que leurs homologues internationaux. A partir d’expériences pratiques et des enseignements tirés, les programmes d’études du Centre offre des lieux de rencontre de type séminaires destinés à des échanges directs sur les priorités et les pratiques exemplaires à adopter. Les thèmes des programmes d’études du Centre de l’Afrique comprennent :

  • Renforcer les principes de leadership, de stratégie et de gouvernance au niveau des secteurs de sécurité de l’Afrique
  • Lutter contre le terrorisme et l’extrémisme violent
  • Neutraliser les actes de trafic illicites et la criminalité organisée transnationale
  • Stabiliser les Etats fragiles
  • Renforcer les institutions du secteur de la sécurité et le principe de responsabilité démocratique
  • Renforcer l’architecture de paix et de sécurité de l’Afrique au niveau collectif

Communauté et affaires relatives aux amicales

L’expérience du Centre de l’Afrique ne s’arrête pas à la fin d’un programme. La communauté du Centre de l’Afrique est un réseau mondial d’environ 7 000 professionnels, représentant tous les 54 pays africains, qui ont participé au programme du Centre. Le rôle du Centre est de maintenir et de renforcer les relations forgées lors des programmes afin de faciliter le dialogue permanent, le partage de l’information et le développement de réseaux dans le pays, dans tout le continent et avec les experts du Centre. La direction des communautés et des amicales du Centre de l’Afrique maintient le contact avec les diplômés du Centre qui ont l’opportunité d’assister à des évènements et des séminaires de sensibilisation et de rejoindre la communauté en ligne afin de rester au courant des sujets actuels sur la sécurité et de l’éclairage apporté par les chercheurs sur le thème.

Les amicales communautaires sont des associations formées par des anciens des programmes du Centre de l’Afrique. Ce sont des organisations indépendantes, non gouvernementales, apolitiques visant à créer une plate-forme réservée à l’éducation, au dialogue et aux échanges en permanence parmi les participants dans un pays. Chacune des 34 amicales est unique, reflétant les intérêts particuliers de ses membres. De nombreuses amicales ont tenu des séminaires dans le pays, accueilli des universitaires mobiles ou organisé des conférences.

Les diplômés du Centre de l’Afrique souvent poursuivent des carrières à haute responsabilité dans leur pays respectifs. Notre amical comprend neuf chefs d’Etat et plus de 200 ministres et ambassadeurs.

Recherche

Les travaux de recherche du Centre de l’Afrique visent à mieux analyser et comprendre les problèmes de sécurité de l’Afrique. Les auteurs de ces publications, comme les analyses pratiques et afférentes à la politique visant à rendre publiques les arguments vérifiés des problèmes, actuels et futurs, relatifs à la sécurité à l’intention des spécialistes africains et internationaux en matière de sécurité, des décideurs et des représentants de la société civile. S’appuyant sur les étroites relations du Centre sur le continent, les auteurs africains représentent au moins la moitié des auteurs de ces produits de recherche, ce qui facilite un échange de points de vue sur les stratégies et les pratiques efficaces à adopter pour faire progresser la sécurité en Afrique. Ces publications, à leur tour, donnent matière aux programmes d’études et aux dialogues des amicales des communautés.

Qui peut prendre part aux programmes universitaires du Centre de l’Afrique et comment les candidats sont-ils sélectionnés ?

Les participants aux programmes universitaires du Centre de l’Afrique sont en général nommés par les gouvernements africains et encadrés par leurs homologues respectifs des ambassades présentes aux Etats-Unis. Afin de garantir un programme d’études équilibrés et diversifies, le Centre prend en compte les qualifications telles le grade, l’emploi actuel occupé, l’assignation ministérielle, les antécédents professionnels et l’expérience. Le Centre recherche également la participation d’organisation non gouvernementales, d’académies, des médias et des représentants du corps législatif afin de faciliter les échanges entre les intervenants du monde civil et militaire et leurs intérêts concernant la sécurité en Afrique.

Quelles sont les langues de travail du Centre de l’Afrique ?

Tous les matériaux de recherche et les programmes du Centre sont disponibles en trois langues : anglais, français et portugais.

Où se déroulent les programmes du Centre de l’Afrique ?

Les programmes universitaires du Centre de l’Afrique se déroulent dans diverses endroits en Afrique et aux Etats-Unis. Des conférences et des tours de table réguliers sont tenus au siège social du Centre à la National Defense University à Washington, DC.

Le Centre de l’Afrique offre-t-il des bourses d’études ?

Le Centre de l’Afrique n’offre pas de bourses d’études.

Le Centre de l’Afrique a-t-il un programme de stage ?

Le Centre de l’Afrique recherche en permanence des professionnels intelligents et talentueux qui portent un intérêt certain aux problèmes de sécurité en Afrique. Les stages du Centre de l’Afrique sont disponibles en continu.

En savoir plus sur les stages du Centre de l’Afrique.

Pour toute question, préoccupation ou suggestion supplémentaire, veuillez nous contacter.